S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Véronique Champion - Opéra de Nice

Véronique Champion - Opéra de Nice

Rencontre avec Véronique Champion, directrice de la communication de l' Opéra de Nice.

Rencontre avec Véronique Champion, diplômée de l’EFAP Lyon 1986. Elle est aujourd’hui la directrice de la communication du prestigieux Opéra de Nice.Pouvez-vous nous présenter votre parcours post-EFAP.
En essayant de faire court car depuis 1986, j’ai enchaîné pas mal d’expériences!
J’ai été attachée de presse pour différents théâtres et festivals : une compagnie de ballet à Paris “PNG”, le Théâtre du Châtelet à Paris, la compagnie de danse « Temps Présent » de Thierry Malandain, le Festival Massenet à Saint Etienne, la Fondation “Pro Musicis”, le Festival de musique “Pablo Casals” à Prades, la cité de la musique à Paris (inauguration de la salle de concert et du musée), le Festival de musique de Giverny et également pour le festival de musique de St Cyprien.
J’ai également donné des cours de Communication à la Chambre de commerce de Perpignan.
Avant de prendre de plus en plus de responsabilités et de devenir directrice de la communication de : l’Orchestre de Chambre de Picardie, de l’Association des Cultures Européennes et Méditerranéennes et du Festival de musique de Vinça et des Journées Romanes.

Quel poste occupez-vous actuellement?
Depuis le 1er juillet 2007, je suis la directrice de la communication de l’Opéra de Nice.

image

Quelles sont vos missions au quotidien?
Promotionner ce magnifique Opéra de Nice, que ce soit le lyrique, le symphonique ou le chorégraphique, sur le plan régional, national et international. Je suis en charge des éditions (brochures de saison, dépliants, programmes, journal de l’Opéra « Osez l’Opéra »), du visuel décliné sur toute la saison sous forme d’affichage, de dépliants, du site internet, de l’achat d’espaces publicitaires. Je suis également en charge de la presse, de l’élaboration des dossiers de presse, des revues de presse, de la conférence de presse de la saison …

De récentes études ont démontrées que « la culture » n’est pas affectée par la crise économique. « L’opéra » est-il également épargné ?
Le public répond effectivement toujours présent, surtout en période de crise !
Quant au fonctionnement, tous les opéras, que ce soit en France ou à l’étranger, tiennent bien sur compte de la difficulté actuelle et s’organisent en conséquence, sans entamer pour cela la qualité des productions !

Si ce n’est pas le cas, avez-vous changé vos moyens de communication?
Nous nous adaptons ! Mais il est vrai que nous sollicitons d’avantage notre Club des partenaires et nos partenaires médias. Le relationnel prend là une dimension toute particulière !

Vous avez le privilège de travailler dans un lieu prestigieux, en appréciez-vous encore la beauté au quotidien. Ou vous le redécouvrez à chaque nouvelle représentation?
Oui j’apprécie la beauté de ce bâtiment tous les matins en arrivant et l’odeur très particulière que l’on retrouve dans les théâtres. Il n’y a pas un jour où je ne vais dans la salle aux fauteuils en velours rouge et pas une journée où je me dis que je suis privilégiée !
Quant à l’émotion que je ressens à chaque nouvelle représentation ou concert, elle est à chaque fois différente et surprenante ! C’est un vrai bonheur….

image

Auriez-vous un conseil à donner à nos futurs diplômés?
Etre à l’écoute des autres est réellement mon principal conseil !

Propos recueillis par Yaël MORDEHAI, responsable du réseau des anciens élèves
.(Le JavaScript doit être activé pour voir cette adresse email)

EFAP, l’école des métiers de la communication

Justine - Figra

Elodie MALATRAIT - ASPTT de Marseille

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle