S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Marine Lietar,  Flatsbook

Marine Lietar,  Flatsbook

Marine Lietar vous propose de fêter Noël sous le soleil de Sydney ou sous la neige de New York...

Marine Lietar diplômée de l’EFAP PARIS EN 2005 vous propose de fêter Noël sous le soleil de Sydney ou sous la neige de New York…Pourquoi vous êtes-vous tournée vers le secteur de la communication et des médias, et pourquoi avez-vous choisi d’entrer à l’EFAP en particulier ?
Naturellement, en fait. Adepte du théâtre, j’ai toujours aimé le relationnel, avec ce besoin d’évoluer professionnellement dans un domaine ouvert et souvent synonyme de bonne ambiance. Et par ailleurs, le pouvoir des médias et de la communication m’a toujours fascinée. Après le bac, j’avais eu des échos très positifs d’anciennes de l’EFAP, qui m’avaient incitée à passer le concours. Chose faite, j’ai directement intégré l’EFAP sans chercher à comparer les écoles de communication. Le système de théorie par les cours et de pratique par des stages réguliers m’a séduite, sans oublier son important réseau de professionnels.

Quel a été votre parcours professionnel depuis votre sortie de l’EFAP en 2005 ? Avez-vous rencontré des difficultés à trouver une place répondant à vos attentes professionnelles ?
Je me suis inscrite à l’année de perfectionnement qui permettait de garder le statut étudiant et de pouvoir étoffer mon CV tout en réalisant des stages, grâce aux propositions du bureau des stages. Et puis a eu lieu le Concours One Step, qui consistait à mettre en compétition les EFAPiens qui le souhaitaient avec, à la clé, un premier job ! J’y ai participé et je l’ai même gagné ! C’est ainsi que je suis entrée en 2006, en tant qu’attachée de presse, chez Wellcom, agence de conseil en communication.

Vous êtes aujourd’hui consultante en RP chez Wellcom, une agence de conseil en communication. A qui s’adressent les services proposés par votre entreprise, et en quoi consistent précisément vos fonctions ?
Wellcom est une agence qui propose différents services : relations presse, publicité, web 2.0, etc. Pour ma part, je gère les relations presse qui s’adressent à toutes les entreprises désireuses d’accroître leur notoriété, et leur visibilité dans les médias. Il s’agit pour nous de les médiatiser via la réalisation de communiqués de presse, dossiers de presse, conférences de presse, interviews, etc, afin de les positionner auprès des journalistes de telle sorte qu’ils relaient l’information dans leur support de communication .

Forte de votre expérience, vous avez également lancé en parallèle flatsbook : un site internet de location et partage d’appartements, longue et courte durées, dans les plus grandes villes du monde grâce à un réseau social. Dans un contexte de crise immobilière et de baisse du pouvoir d’achat, votre initiative doit connaître un franc succès ! Voilà une bonne idée pour partir fêter Noël à l’étranger à moindres frais ! Voulez-vous nous en dire plus ?
Avec plaisir ! C’est justement en partant à New York, à Noël, l’année dernière, que l’idée m’est venue. Grâce à mon frère, qui y a vécu plus d’un an, et à ses connaissances, nous avons loué avec mon ami un appartement en plein Greenwich Village à un prix réellement plus abordable que celui d’un hôtel. Mais surtout, nous avons redécouvert New York, comme si nous y vivions! Nous avions nos habitudes : la crêpe française au nutella en bas de l’appartement pour le petit-déjeuner, la pizzeria à 1 dollar la part (soit la demi-pizza !) sur Bleecker Street, le blanchisseur du quartier pour laver les draps à notre départ, sans oublier le Père Noël et ses sucres d’orge à vendre que nous croisions tous les jours sur MacDougal Street !
Alors en rentrant, nous en avons beaucoup discuté avec mon frère, et nous nous sommes mis au travail ! Objectif : créer un site communautaire qui propose des offres de location d’appartements, longues et courtes durées, dans les plus grandes villes du monde. Et c’est ainsi que Flatsbook est né ! Il ne s’agit pas d’une agence immobilière mais d’un site de mise en relation. Chaque membre poste son appartement, gère ses disponibilités et répond, grâce à sa boîte de messagerie intégrée, aux demandes ou aux questions des potentiels locataires qui, eux-mêmes membres, pourront évaluer l’appartement loué !
Ce site répond ainsi aux envies de ceux qui souhaitent partir découvrir Berlin une semaine, et ce avec la liberté qu’un appartement peut offrir, de ceux qui partent 6 mois en Erasmus à Madrid, de ceux qui cherchent un bail de 3 ans à Paris ou de ceux qui souhaitent tout simplement mettre leur appartement en location pour en tirer un revenu durant leur absence.
Enfin, flatsbook c’est aussi un guide de bons plans et des meilleures adresses à découvrir dans le Citybook pour les internautes souhaitant suivre la vie culturelle de leur ville préférée !


Pour finir, quel(s) conseil(s) donneriez-vous aux étudiants de l’EFAP, aussi bien pour la poursuite de leurs études que pour leur préparation à l’entrée dans le monde du travail ?
Tout d’abord, optimiser les périodes de stages pour en faire le plus possible et se constituer un bon carnet d’adresses. Puis s’entraîner à la préparation d’entretiens d’embauche. Mais surtout être motivé, souriant et dynamique !

Propos recueillis par Yaël MORDEHAI et Elisa BEL, Réseau des anciens élèves
.(Le JavaScript doit être activé pour voir cette adresse email)

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 14/12/2009

Chloé Francavilla, Alerte Orange

Jennifer Pokrovsky, WOZAIK

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle