Accueil > Archives 2005-2012 > Elodie Bernascon- Zmirov Communication

image

Elodie Bernascon, diplômée en 2005 et accro à l’adrénaline, est aujourd’hui responsable du pôle sport dans l’agence de communication Zmirov. Questions-réponses en 9 sets gagnants !


Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire des études de communication ?
Le fait d’être très à l’aise à l’oral, de défendre toujours mes opinions, et d’être une hyper active ultra créative, d’avoir envie de changer de missions tous les jours.

Quel a été votre parcours après l’obtention du diplôme ?
Je suis partie un an à l’étranger pour parfaire mon anglais. Puis, je suis revenue pour faire un Bac +5 Marketing et Communication à l’EFAP.
Ensuite, j’ai passé un an au Centre Pompidou, un an dans une agence de RP, puis, aujourd’hui, je suis chez Zmirov Communication.

Que faites-vous aujourd’hui ?
Je suis responsable du pôle sport dans une agence de communication.

image

Le sport, une passion ?
Plus que ça : une philosophie ! Je suis marathonienne, ex-prof de salsa. J’ai fait du tennis, de la natation, du basket, du rugby, et ne manque jamais l’occasion de découvrir de nouvelles sensations.

Quelles sont vos missions et vos responsabilités de tous les jours ?
La gestion des relations presse et du portefeuille clients sports (ASICS, Roland-Garros, Adidas Eyewear, Gotcha, Casio, Les Cercles de la Forme… ).

Quelles différences y a-t-il entre travailler dans le milieu sportif et les autres milieux ?
Le fait que je m’éclate tous les jours !! Je travaille avec des gens qui partagent ma passion, des challengers avides de défis.
   
Qu’est-ce que l’EFAP vous a appris professionnellement et sur vous-même?
Tous les éléments de base pour la communication (PAO, presse, stratégie…).

Avez-vous un rêve à réaliser au cours de votre carrière ?
Monter ma boite de consultant dans le sport.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir chargée de communication sportive?
Etre sportif, efficace, organisé, persévérant, déterminé, positif, gagnant ! (surtout quand on est une femme).

Propos recueillis par Lucile DOUCHIN, EFAP 1
EFAP, l’école des métiers de la communication