S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > L’EFAP à Cannes

L’EFAP à Cannes

Du 11 au 25 mai 2008, sept étudiantes d’EFAP 3 Bordeaux, étaient présentes sur la croisette, remplissant différentes missions. Focus sur deux d’entre elles…

Du 11 au 25 mai 2008, sept étudiantes d’EFAP 3 Bordeaux, étaient présentes sur la croisette, remplissant différentes missions. Focus sur deux d’entre elles…L’EFAP entretient depuis sa création un partenariat privilégié avec le festival de Cannes qui, chaque année, accueille des efapiens. L’EFAP Bordeaux a donné une fois de plus l’opportunité à ses étudiants de mettre en pratique leurs acquis dans des situations de travail réelles et de prestige, le temps du festival. Attachées de presse, protocole, communication archives photos, nos drôles de dames étaient sur tous les fronts.
Léa Stagnaro : Dans quel service as-tu travaillé pendant le festival ?
Caroline Gallène
: J’étais à la communication archives photos grand écran.
Je recevais les photos des photographes accrédités sur le festival (AFP, AP, Reuters, Getty images, Wire images) et des stagiaires photos (Icart Paris)).
Je sélectionnais les photos, les retouchais et j’en faisais un diaporama qui était projeté sur les écrans géants à l’extérieur.

L.S : De quelles qualités as-tu dû faire preuve pour remplir au mieux tes missions ?
C.G
: La maîtrise de Photoshop était essentielle puisque je retouchais les photos après les avoir réceptionnées. En plus de la retouche, je rédigeais l’identification et la légende de la photo donc je devais connaître tous les noms des stars. Me tromper de nom aurait été lourd de conséquences…
L.S : Travailler sur le festival de Cannes est une occasion exceptionnelle. Quelle leçon en retires-tu et quel souvenir gardes-tu?
C.G
: Être présent sur le festival demande beaucoup de travail. Les paillettes c’est juste un détail lorsqu’on voit l’envers du décor. Malgré cela, c’est aussi des rencontres inoubliables, les gens sont très ouverts et bien que le stress soit présent, l’ambiance générale est géniale !
Pour le souvenir, sans hésitation mon anniversaire : mon maître de stage m’avait organisé une fête surprise et invité toutes les personnes avec qui je travaillais !

L .S : Flora, quelle a été ta principale mission durant le festival ?
Flora Garnier
: J’étais au protocole comédiens. C’est-à-dire que l’on s’occupait de tous les acteurs présents durant le festival qui voulaient assister à une projection dans le théâtre Lumière. On prenait les demandes, et puis s’il y avait assez de billets, on les distribuait. Le soir de chaque projection, on s’occupait du placement dans la salle.
J’ai également travaillé avec les attachés de presse et les agents des acteurs, c’est quelque chose de très enrichissant !

L.S : Qu’est-ce que cette expérience t’a apporté et appris ?
F.G
: Principalement, la concrétisation d’un rêve et une vue plus précise de l’organisation d’un tel événement. Le festival est une machine bien rodée et cela ne s’arrête pas à la montée des marches, loin de là. Derrière, le travail est énorme et je pense qu’il faut l’avoir vécu pour s’en rendre compte.
Une fois de plus, le relationnel est une qualité fondamentale. C’est très important, surtout au festival de Cannes !

L.S : Quel a été le moment fort vécu durant cette quinzaine ?
F.G
: Il y en a eu beaucoup, mais celui qui a sûrement été le plus marquant fût la soirée d’ouverture. C’était la première et il y avait beaucoup de stress. Je retiendrai également la soirée de projection d’Indiana Jones. Il y avait énormément d’acteurs et donc beaucoup de personnes à placer ! Il ne fallait pas en manquer pour qu’ils s’asseyent au bon endroit… Stressant aussi, mais il faut savoir gérer !

Propos recueillis par Léa STAGNARO, EFAP 1 Bordeaux
D’autres articles sur Cannes et l’EFAP :
- Le Festival de Cannes et l’EFAP, une histoire qui dure…
- Nos étudiants à Cannes
- Cannes, c’est parti !
- Constance Cohen, en stage au Festival
- Eloïse Millet, en stage au Festival
- le palmarès du 59è festival
- Le Festival de Cannes 2006, un cru prometteur !

image

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 11/06/2008

Clotilde JOURNÉ - Cadillac & Corvette

Rendez-vous des 5 communications

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle