S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Amélie à la Préfecture

Amélie à la Préfecture

Interview d’Amélie Lataste, étudiante en EFAP 3, qui effectue son stage depuis fin septembre 2010 au Bureau de la Communication interministérielle de la Préfecture de la Gironde et de la région Aquitaine.

Interview d’Amélie Lataste, étudiante en EFAP 3, qui effectue son stage depuis fin septembre 2010 au Bureau de la Communication interministérielle de la Préfecture de la Gironde et de la région Aquitaine.

Pour commencer, un bref retour dans le passé. Tu as effectué un semestre Erasmus en Italie l’année dernière. Peux-tu nous en parler brièvement ?

Sophie Caroline de Koning, Directrice des affaires internationales du Groupe EDH, a présenté le programme Erasmus et notamment Lumsa, une université en plein cœur de Rome à deux pas du Vatican. Le programme portait sur les sciences de l’information et de la communication. Cela m’a immédiatement plu. Mes cours étaient bien entendu en Italien. J’ai passé les examens dans cette langue et j’ai vite pu progresser. La vie à Rome est enrichissante, on découvre beaucoup de chose tant au niveau culturel que sur le plan humain. De plus, j’ai aimé rencontrer des personnes du monde entier.

Quels étaient les cours dispensés et que tires-tu comme enseignement personnel de ce séjour ?

J’avais des cours de droit de l’information et de la communication, d’histoire contemporaine, de marketing, de techniques des nouveaux médias et de sociologie des phénomènes politiques. Sur le plan de l’expérience personnelle, cela m’a ouvert à un enseignement quelque peu différent de celui de l’EFAP. J’ai pu également approfondir mes connaissances en langues. C’est une belle expérience que je conseille à toute personne qui a l’occasion de partir à l’étranger.

Venons en à présent à ton stage. Quelles sont tes missions ?

Mes missions touchent principalement aux relations presse, mais aussi à la rédaction de l’agenda public du Préfet. Je travaille également sur le dossier préparatoire pour créer une page Facebook pour la Préfecture. Je réalise une étude préalable auprès des autres préfectures qui ont déjà introduit Facebook dans leur stratégie de communication. J’accompagne aussi ma « maître de stage » Sophie Billa, Chef du Bureau de la Communication interministérielle, dans toutes les relations avec les journalistes. Pour finir, je réponds aussi aux diverses demandes des journalistes.

Dernièrement la Préfecture a accueilli le Président de la République, Nicolas Sarkozy, et Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur. Quelles ont été tes missions lors de cette visite ?

L’objet de la visite du Président de la République était notamment l’inauguration du Laser Mégajoule. L’objectif de ce dernier est de recréer, en laboratoire, des conditions thermodynamiques semblables à celles rencontrées lors du fonctionnement d’une arme. La visite a eu lieu le jeudi 14 octobre dernier. En amont nous avons fait la reconnaissance des lieux. En faisant cette reconnaissance, nous avons établi toute l’organisation et la logistique autour de l’arrivée des journalistes.
Nous avons été également chargés de communiquer localement, notamment à travers le communiqué de presse de l’Élysée. Par la suite, nous avons recueilli les données des journalistes souhaitant s’accréditer. Le jour J, nous nous sommes occupés de leur remettre les accréditations et leur indiquer la salle de presse. Le Président de la République est par la suite parti en visite avec la présence des journalistes. L’ambiance générale était un peu stressante mais réellement stimulante.

Pour l’instant, quelle expérience tires-tu de tes diverses missions ?

Tout d’abord, l’autonomie mais aussi le sens du mot responsabilité. Travailler avec d’autres personnes nous apprend également à nous adapter à toutes situations, tout diffère selon la structure où tu fais ton stage.

Dans quel secteur as-tu fait tes stages les années précédentes et as-tu une idée du stage que tu souhaiterais faire l’année prochaine ?

J’ai effectué mon stage de première année à Public Sénat (la chaîne d’information politique), et en deuxième année à Planète Bordeaux, le syndicat viticole des AOC Bordeaux-Bordeaux Supérieur, car je voulais faire un stage dans le secteur du vin.
Concernant ce stage de troisième année, je l’effectue dans un secteur qui m’intéresse déjà depuis quelques années. En effet, j’ai suivi en EFAP 1 un enseignement dispensé par ma « maître de stage » actuelle, Sophie Billa. Son cours était passionnant et c’est pour cela que j’ai postulé pour mon stage à la Préfecture.
L’année prochaine, je souhaiterais continuer à faire des relations presse, toujours dans le secteur de la communication publique ou politique !

Idoya Grzimek – EFAP 3
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 22/11/2010

Facebook vous coupe le souffle !

La remise des diplômes du MBA

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle