S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Christophe Josse, a donné le départ de la rentrée 2010 à l’EFAP Lyon !

Christophe Josse, a donné le départ de la rentrée 2010 à l’EFAP Lyon !

Christophe Josse débute son discours par une note de nostalgie de ses années passées sur les bancs de l’EFAP Lyon...

Christophe Josse, Rédacteur en Chef , Responsable des commentaires de Ligues des Champions et du suivi des grandes équipes internationales sur Canal +, a donné le départ de la rentrée 2010 à l’EFAP Lyon !

Sa passion ? son métier
Christophe Josse débute son discours par une note de nostalgie de ses années passées sur les bancs de l’EFAP Lyon : « Je me réinscrirais volontiers pour user les bancs de l’EFAP Lyon. Le passage à l’Ecole a été un moment de ma vie très important ! » Il m’est impossible d’oublier son enseignement très riche par sa formation atypique mariant réseaux uniques, enseignement captivant et « souvenirs souriants » .

La qualité de l’environnement de l’Ecole est un privilège tout comme les cours, dispensés par des intervenants dont l’envie de transmettre leur passion captive les élèves et offre de cette manière un enseignement unique de qualité. L’un des atout majeur de l’Ecole est de faire mûrir les élèves grâce à l’alternance des stages et des cours. Cette caractéristique permet aux diplômés d’entrer dans la vie active « en étant prêt à être journaliste, prêt à être attachée de presse, prêt à être chef de projet…

Cette particularité est essentielle à la vie professionnelle. » « La formation peut s’avérer difficile, mais il faut savoir mettre les mains dans le cambouis, car on a rien sans rien. Et la détermination est la clef de voûte ! Ce qui fait la différence c’est la passion, « je ne suis pas arrivé là par hasard, j’ai un vrai caractère. »

Suite à l’obtention de votre diplôme, quel a été votre parcours ?
La communication m’a toujours attiré et j’ai été élevé dans un milieu sportif, la voie du journalisme s’est révélée être plus qu’un métier : une passion. J’ai travaillé pour Radio France, France Inter, Eurosport, France Télévision et je suis aujourd’hui chez Canal + !

J’ai eu l’opportunité de connaître différents médias et différents groupes grâce à l’évolution constante de la communication et des multiples métiers en perpétuel mouvement.

Comment définissez-vous la communication ?
C’est un vecteur qui nous réunit, c’est savoir écouter tout en étant fidèle à ce qu’on écoute . En résumé la communication, c’est la simplicité, l’écoute de l’autre, l’envie d’échange, de découvrir et la disponibilité…tout en restant humble.

L’humilité est une qualité car il y a toujours plus cultivé que soi, plus intelligent,…on ne peut pas plaire à tout le monde ! La discrétion est une vertu si on sait être efficace !
Aujourd’hui Christophe JOSSE chez Canal + commente la Ligue des Champions, il nous dévoile les secrets de sa réussite :

image

Comment préparez-vous vos interventions ?
Mon raisonnement est très cartésien, j’inscris sur des fiches les 5 W (Qui, Quoi, Quand, Où, Pourquoi ), les anecdotes de chaque joueur et de l’équipe. Internet représente une aide précieuse pour cette investigation. Cependant l’information principale reste les matchs auxquels je me consacre entièrement. Mes connaissances concernant les particularités des joueurs et des équipes proviennent des journalistes étrangers avec lesquels j’entretiens un contact très fort.

Comment choisissez vous vos consultants ?
Ce devoir appartient à la direction des sports. Dans toute ma carrière on m’a demandé une seule fois de choisir un consultant. J’ai alors donné le nom d’un ex-footballeur, Christophe Dugary, à la direction de M6 car j’ai toujours trouvé ses commentaires très pertinents .

Commenter le ski vous manque t-il ?
Bien sûr que ça me manque, je suis un fanatique de ski mais la chaîne (Canal +) n’a pas assez de place dans la grille de ses programmes pour m’octroyer ce plaisir.

Quelle est la personne qui vous a le plus marqué ?
Charles Dietry mon “Père spirituel”, il m’a beaucoup apporté et je lui dois une reconnaissance éternelle. J’ai eu de la chance de le rencontrer.

Que pensez vous des ex-sportifs correspondants/commentateurs ?
Cela est un phénomène assez récent, ça fait parti de l’évolution du métier, car il faut reconnaître qu’au début cela a été mal pris par les journalistes. C’est d’ailleurs Charles Dietry qui en a eu l’idée. Je trouve cette pensée très intéressante car le ressenti technique est unique au sportif. Cependant il est indispensable que l’ex-sportif ait le sens de la communication car se faire comprendre est essentiel. Communiquer s’apprend tout comme le journalisme est un métier.

De quelles manières interviewez-vous ?
Le langage sportif est très stéréotypé aujourd’hui.

J’ai le souvenir d’un prof qui disait : “une mauvaise interview provient d’un mauvais interviewer”.

En effet il y a une technique avec des questions ouvertes et des questions fermées. Le plus important est d’éviter de prendre position car cela dénature l’interview. Cette dérive du journaliste s’identifie lorque ce dernier débute ses phrases par : “je pense que vous avez fait un match…” Pour ne pas orienter les réponses il faut savoir rester à sa place. Enfin une belle interview interroge sur les sentiments, les ressentis afin de récolter les meilleures informations, les vrais.

Dans quel décor travaillez-vous ? Comment est configuré le lieu où vous commentez ?
L’équipe est face à plusieurs écrans statiques projetant la composition des équipes, des statistiques (comme le nombre de fois où un joueur touche le ballon), le retour programme et l’animation graphique. A ce dispositif impressionnant s’ajoute un rideau vert pour l’incrustation (mise en situation du commentateur dans les gradins).

Quelle est votre pire souvenir ?
Mes voyages en avion car j’ai une peur terrible de ce moyen de transport.

Quelles sont les différences notables entre la radio et la télévision ?
La lourdeur du dispositif est la caractéristique la plus flagrante car un téléphone suffit pour un duplex radio alors que la télévision demande plusieurs caméras.

Qu’est ce que le journalisme pour vous ?
Le socle du journalisme est la curiosité, vient ensuite le respect de la méthode puis sa touche personnelle. C’est une passion !

Propos recueillis par Sarah Rehn, étudiante en EFAP 3

Anne-Sophie Arguillère - Versace

École de communication EFAP - Anne-Sophie Arguillère - Versace

INVITATION : France 2

France 2 vous invite à l’émission TV « SEMAINE CRITIQUE ! »

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle