EFAP Alumni - Chargée de communication, Citizen Press

Rencontre avec Raphaëlle Moreau, diplômée de l'EFAP et actuellement Chargée de communication pour Citizen Press mais aussi Rédactrice en Chef de l'association Swane.

Vous avez d'abord suivi une formation communication à l’EFAP, puis une formation journalisme à l’EFJ, pourquoi ce choix de double formation ?

J'ai toujours été attirée par le milieu de l'information et de la communication. Je suis quelqu'un de relativement curieux et axé sur l'expression, la découverte et le partage. J'ai d'abord choisi d'étudier à l'école de communication EFAP dans le but de découvrir de manière générale tous les aspects des milieux de la communication et de la presse. Puis j'ai commencé à m'intéresser de plus en plus au monde de l'information et au métier de journaliste. Cette appétence a grandi en moi et m'a motivée à changer de formation pour intégrer l'EFJ. J'avais trouvé ma voie. Je me suis rapidement aperçue que cette double formation attirait l'attention des entreprises et des recruteurs et qu'elle m'apportait une valeur ajoutée. 

Quelles ont été vos différentes expériences professionnelles après votre formation ?

Jusqu'à maintenant j'ai essentiellement eu des expériences de stage. J'ai travaillé en agence de communication, de production et dans différents médias. Les expériences que j'ai préférées furent mes stages dans des médias, France télévisions notamment mais aussi et surtout dans le quotidien libanais l'Orient Le Jour en 2018. Ce fut une aventure très enrichissante. J'ai vécu 7 mois au Liban en travaillant aux services Local et International du quotidien franco-libanais L'Orient Le Jour basé à Beyrouth. La rédactrice en chef a rapidement découvert mon appétence pour le terrain. C'est ainsi que j'ai pu arpenter le pays pour réaliser des sujets et reportages sur diverses thématiques. 

Aujourd’hui vous travaillez pour Citizen Press et en parallèle vous vous investissez pour l’association Swane, pouvez-vous nous en parler ? Qu’est-ce qui a orienté ce choix ?

Aujourd'hui je travaille chez Citizen Press, une agence de communication éditoriale au sein de laquelle j'occupe le poste de chargée de communication.
En parallèle, je suis rédactrice en chef et chargée de communication de l'Association Swane fondée par la Présidente de cette agence.

Cette association oeuvre à l'élaboration d'un magazine papier, la Plume de Swane ainsi qu'à un web magazine imaginé et écrit par les enfants hospitalisés dans les hôpitaux parisiens et nantais. Chaque semaine, des journalistes bénévoles, ma collaboratrice et moi-même rencontrons et interrogeons les enfants dans leurs chambres d'hôpital sur les différentes rubriques du magazine (passions, voyages, cuisine, famille etc) et mettons ensuite en forme leurs témoignages sous forme d'articles. Le web magazine est alimenté quotidiennement (son contenu est relayé sur tous les réseaux sociaux) et la Plume de Swane est publié chaque trimestre, distribué dans toutes les magasins Fnac parisiens, et envoyé à chaque enfant participant à sa rédaction. J'ai toujours ressenti un fort intérêt pour les milieux associatifs et humanitaires. Lorsque j'ai eu l'opportunité d'intégrer l'Association Swane j'ai immédiatement saisi cette chance. Cette mission remplissait tous les critères que je recherchais : mettre à profit mes compétences en rédaction et en stratégie de communication pour servir une cause. 

Avez-vous des conseils / astuces professionnelles que vous aimeriez partager avec les étudiants ?

Je crois qu'aujourd'hui, varier ses expériences professionnelles au cours de sa carrière constitue l'avenir ! J'ai longtemps eu pour seul rêve de devenir grand reporter en zone de conflit. Je voulais tout, tout de suite. Je me suis aperçue qu'un parcours linéaire n'est pas la clé de la réussite. On s'enrichit et on se façonne en variant ses expériences professionnelles et en étant ouvert au monde qui nous entoure.
Selon moi, il est également très enrichissant de s'engager dans une cause associative ou humanitaire. Cela permet de garder le sens des réalités et entretenir un esprit d'entraide et d'intérêt pour l'autre qui pourra se répercuter dans le milieu professionnel. Je terminerais en encourageant les étudiants et futurs communicants ou journalistes à diversifier leurs relations, entretenir leur curiosité et avoir du cran. 

Découvrir l'association "La Plume de Swane"

 

Téléchargez une documentation


Merci de sélectionner un campus.