S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Rencontre avec Mathias, étudiant à l’EFAP Lyon

Rencontre avec Mathias, étudiant à l’EFAP Lyon

Matias, 20 ans, étudiant à l’EFAP en 3ème année, a passé 1 an à l'Universidad Camilo Jose Cela, à Madrid

Bonjour Matias, pourrais-tu nous présenter le parcours que tu as effectué jusqu’à maintenant ?

Je mûris depuis quelques années le projet de devenir journaliste. Inspiré par des grandes figures du journalisme comme le sont Thierry Gilardi, Thierry Roland, David Pujadas ou encore PPDA.

En Terminale, une camarade de classe (Lola Bondu) m’a dit qu’elle allait passer le concours de l’EFAP et, étant donné qu’elle avait les mêmes ambitions que moi, j’ai décidé de lui faire confiance et de passer également le concours.

Je ne souhaitais pas rentrer dans les clous pour être un élève en fac de journalisme. J’avais besoin de cadre de référence et même parmi les autres écoles de communication, de mon point de vue l’EFAP sortait du lot.

Université Madrid, Universidad Camilo Jose Cela de Madrid
Universidad Camilo Jose Cela de Madrid

Pourquoi as-tu choisi de partir en ERASMUS, à Madrid, pendant 1 an ?

Je suis tout d’abord parti sur la base de 6 mois. Au bout de deux semaines j’ai su que je voulais prolonger mon année à Madrid.

Partir en Erasmus est la meilleure décision que j’ai prise pour mes études. Toutes les écoles de communication ne sont pas aussi ouvertes, l’EFAP si !

Le département de coordination des relations internationales de l’école géré par Elodie Gray a immédiatement compris mon engouement et mon envie de rester. Si j’avais dû rentrer après 6 mois, je pense que j’aurais eu un sentiment d’inachevé. Ici, les cours se déroulent sur deux semestres mais il y a une logique de continuité dans les matières. Par exemple au premier semestre, j’ai eu : “pratique du journalisme radio”, et au second : “pratique du journalisme télévisuel”. L’un sans l’autre aurait été bancal.

Erasmus est une expérience universitaire mais aussi culturelle et humaine. Un an c’est beaucoup et trop peu à la fois.

Je vois que cette année t’as beaucoup marqué, est-ce que cela t’as conforté dans tes choix professionnels post-EFAP ?

Et plus encore ! Je savais que les médias m’attiraient mais jamais je n’avais pratiqué autant. A l’EFAP Lyon, j’ai eu la chance de faire six mois de stage dans trois radios différentes. Pour autant on ne m’avait pas donné la chance de - par exemple - présenter un flash info de 3-4 min. Je me disais que c’était peut être trop dur. Ici tous les mercredi et jeudi matin du premier semestre je les passais derrière un micro à parler. J’ai “bouffé du terrain” comme on dit vulgairement. Résultat : à la fin du semestre j’ai co-présenté une émission d’une heure. Une heure d’antenne ! Au second semestre, rebelote mais avec la télé. Ici, le mardi matin est dédié au journalisme télévisuel. On passe derrière les caméras, devant les caméras, sur la table de montage, réalisateur, régisseur, etc.

Bref, je veux travailler dans le journalisme audiovisuel.


école journalisme audiovisuel


Voudrais-tu ajouter un petit mot à cet interview ?

J’encourage vivement chaque Efapien et chaque étudiant en général à aller étudier à l’étranger. Les jeunes ont tendance à se conformer à étudier près de chez eux ou alors dans leur pays. Allez voir ce qu’il y a ailleurs. Vous rencontrerez des gens formidables et vous vivrez des choses extraordinaires. Parfois il faut s’éloigner pour se rendre compte que les bonnes choses de la vie sont les plus simples.

Merci Matias pour ce témoignage, et bon courage pour suivre les pas de Laurent Delahousse !

Cinétudiant : the show must go on

STAGE

École de communication EFAP - Cinétudiant : the show must go on

IMMERSION EN POLITIQUE

IMMERSION EN POLITIQUE

École de communication EFAP - IMMERSION EN POLITIQUE

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle