Pauline, en stage chez Christian Dior

Pauline Dufontenioux, étudiante en dernière année à l' EFAP Paris, est en stage chez Christian Dior...

Bonjour Pauline, vous effectuez actuellement votre stage de 4ème année chez Christian DIOR, pourriez-vous nous présenter l'entreprise ?
Christian Dior est une entreprise française fondée en 1947 par Monsieur Christian Dior. Aujourd'hui la maison fait partie du groupe LVMH qui possède entre autre Givenchy, Céline, Louis Vuitton... Depuis Avril 2012, le nouveau directeur artistique femme est Raf Simons. Kris Van Assche chez l'homme, Victoire de Castellane chez Dior Joaillerie.

L'univers du luxe vous intéressait-il plus particulièrement ?
Oui, j'ai toujours été intéressée par le secteur du luxe. Je pense que c'est un secteur à part qui possède un rayonnement international et qui marchera toujours.

Qu'est-ce qui vous séduit dans l'univers du luxe ?
Il y a forcément beaucoup de différences avec les autres entreprises "classiques". Tout d'abord dans une entreprise de luxe telle qui Christian Dior les budgets ne sont pas du tout les mêmes que dans une plus petite structure. On peut donc faire énormément de choses.
Dans l'univers du luxe - et en particulier dans des grandes maisons comme Dior - ce qui me séduit c'est aussi de découvrir l'histoire de la Maison. Aujourd'hui, les nouvelles marques se multiplient et je trouve important que de grandes Maisons possédant une histoire existent toujours.

Ce stage, est-ce un choix largement porté de votre part, ou plutôt pris par simple curiosité ?
Un choix largement porté de ma part. Je voulais absolument depuis le début de mes études à l'EFAP faire un stage dans une entreprise comme Christian Dior.

Pensiez-vous / Aviez-vous la volonté déjà avant ce stage d'évoluer dans le secteur du luxe ?
Oui, déjà avant d'y travailler, je me voyais plus tard me diriger vers le secteur du luxe. Avec ce stage, je sais que c'est ce que je veux faire. C'est un secteur que je trouve vraiment intéressant. Il y a certes beaucoup plus d'enjeux et beaucoup plus de pression mais c'est justement ce que j'aime. En revanche, je comprends que certaines personnes ne soient pas du tout séduites par le luxe. C'est un secteur très différent dans lequel il faut tout de suite se sentir bien.

Etes-vous épanouie grâce à votre stage ?
Les autres stages que j'ai faits lors de mes études à l'EFAP m'ont toujours plus. Dès le début de mon stage chez Dior, j'ai découvert que je pouvais faire un stage tout en m'imaginant réellement travailler dans cette entreprise. Je me sens bien dans mon stage ; j'aime ce que je fais, l'équipe avec laquelle je travaille, l'urgence dans laquelle on travaille parfois. Je pense que l'on peut dire que je suis épanouie !!

Qu'avez-vous appris de nouveau ?
Je n'avais jamais participé à l'organisation d'un défilé...

Ce stage permet l'insertion professionnelle. A quelques mois de votre entrée définitive dans la vie pro, et au vu de vos compétences acquises durant ces 4 ans, vous sentez-vous prête à devenir un acteur à part entière d'une entreprise ?
Ce stage m'a permis de savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas. Je pense que je suis prête à devenir un acteur à part entière dans une entreprise.

Finalement, à l'issue de votre stage, aimeriez-vous vous voir proposer un CDI dans cette entreprise ?
Oui, je pense comme tous les élèves qui sont en stage dans une entreprise qui leur plait. J'aimerais beaucoup rester chez Dior, mais je suis en ce moment en train de réfléchir aux différents chemins qui s'ouvrent à moi. Je ne sais pas si j'ai envie de continuer mes études à l'étranger pour ensuite y travailler, continuer à Paris et essayer de rester chez Dior, faire autre chose.

Quelle attitude devrait avoir, selon vous, un bon communicant ?
Il faut, je pense, toujours rester simple et ouvert d'esprit quelle que soit l'entreprise dans laquelle on travaille et le poste qu'on occupe. C'est pour moi une des clés de la réussite dans le monde de la communication.

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?
De toujours échanger. De ne pas être enfermée dans un bureau sans parler à personne. C'est un métier vivant.

Propos recueillis par Charles LE GALLOU
 

EFAP • l'École des métiers de la communication depuis 1961

 

Téléchargez une documentation


Merci de sélectionner un campus.