Brochures EFAP Brochures Contacter EFAP Portes Ouvertes Candidater EFAP Candidater

Julia, étudiante en 3e année, en échange ERASMUS+ en Espagne

L’équipe de la Direction des Relations Internationales de l’EFAP a eu le plaisir de recueillir le témoignage de Julia, étudiante en 3e année à l'EFAP, depuis le campus de l'université Nebrija, à Madrid !

 

Pourquoi avez-vous choisi d’effectuer un échange Erasmus+ à l’université Nebrija, située à Madrid ?

    Julia : J’ai choisi de faire mon échange Erasmus+ à l’université Nebrija pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'ai toujours voulu faire un échange en Espagne, surtout dans la capitale. De plus, parmi les universités de Madrid, Nebrija proposait un programme entièrement en espagnol, ce qui correspondait à mes attentes.

    Ensuite, l’université est placée au cœur de la ville, ce qui était primordiale pour moi pour éviter les pertes de temps dans les transports en commun. Pour finir, l'absence de frais supplémentaires était un critère déterminant car partir en échange est plutôt coûteux donc je ne voulais pas choisir une université payante.

     

    Quelles ont été vos impressions à votre arrivée ?

      Julia : Mon arrivée à Nebrija s’est très bien passée, j’ai été enchantée par le campus très beau, grand et bien placé. Nous avons eu une rentrée exclusivement dédiée pour les étudiants d’échange donc nous avons été très bien accueillis par l’université.

      J’ai rapidement compris qu’il y avait beaucoup d’étudiants d’Amérique Latine (car tous les cours sont en espagnol), donc au premier abord, j’ai eu peur de ne pas réussir à socialiser avec la barrière de la langue mais finalement c’était une très bonne opportunité pour développer mon espagnol, en plus des cours.

       

      Quelles sont les matières étudiées sur place ? Quel enseignement avez-vous retenu ?

        Julia : J’ai eu la chance de choisir mes matières, j’ai donc étudié celles qui m’intéressaient dans le domaine de la communication : 

        • Industrias de la comunicación (industries de la communication)
        • Protocolo empresarial y social (protocole de l’entreprise et social)
        • Dirección de arte (direction artistique)
        • Desarrollo de competencias profesionales (développement des compétences professionnelles)
        • Tecnologia audiovisual (technologie audiovisuelle)

        Ces matières m’ont permis d’apprendre sur la culture espagnole, ce qui était mon objectif car j’ai toujours voulu habiter et travailler en Espagne donc je voulais découvrir leur manière d’étudier et de travailler.

        J’ai beaucoup appris sur le monde des médias espagnols (histoire et actualités des médias : presse, radio, télévision), également sur le monde de la publicité espagnole (leurs goûts, décisions créatives, leur humour…), sur le monde de l’entreprise et les règles sociales en Espagne, sur leurs exigences dans le monde professionnel et le monde de l’audiovisuel également.

         

        Comment se déroule une journée de cours à Nebrija ?

          Julia : Le système à l’université est différent du système français. Les horaires ne sont pas disposés pareillement : les étudiants sont divisés par année et leurs cours sont repartis sur des moitiés de journée. J’avais donc cours uniquement le matin de 8h30 à 14h30 maximum. Tous les cours durent 3 heures et nous les avons une fois par semaine. Les emplois du temps ne changent pas en fonction des semaines, mais les classes changent en fonction des cours.

          Comme indiqué précédemment, j’ai pu choisir les matières que je voulais étudier donc j’étais mélangée avec des étudiants qui suivaient des programmes en audiovisuel, en relations internationales ou en journalisme par exemple. Chaque classe était différente et je n’étais pas uniquement avec des étudiants Erasmus, mais j’étais intégrée dans des classes classiques avec des étudiants espagnols ce qui m’a beaucoup plu car j’étais immergée dans l’expérience de l’échange à 100%. 

           

          Quelles sont les différences culturelles les plus marquantes selon vous entre être étudiante en France et être étudiante en Espagne ?

            Julia : La différence qui m’a le plus marquée est celle des horaires. Comme je l’ai expliqué, les horaires laissent aux étudiants la liberté de disposer de leur temps comme ils le souhaitent. Grâce à mon emploi du temps, j’ai pu visiter la ville, faire des activités culturelles et sportives, faire de nouvelles rencontres, découvrir des lieux culinaires locaux et bien plus…

            Une autre différence frappante a été le nombre d’étudiants en cours : les classes sont réduites pour un meilleur apprentissage ce qui permet d’établir une vraie relation avec le professeur et les autres élèves. J’avais des cours avec 10-15 personnes et ma plus grande classe était composée de 23 élèves. Comme nous sommes peu, les professeurs sont plus à l’écoute et créé des liens avec les élèves, ce qui est d’ailleurs une grande différence avec la France. Les relations entre étudiants et professeurs sont très informelles : on tutoie son professeur, on l’appelle par son prénom, on a son numéro de téléphone personnel, on lui parle de notre vie privée…

             

            À quoi ressemble votre quotidien à Madrid ?

              Julia : Grace au système scolaire, j’ai pu vivre mon échange à 100% en changeant mon programme chaque jour.

              J’avais donc cours le matin, je mangeais ensuite à l’heure espagnole (entre 15h et 16h), ensuite en fonction des jours, je variais entre visite de la ville, activités culturelles, activités sportives, étudier, faire les courses / du shopping, puis en fin d’après-midi, j’allais voir le coucher de soleil et je rentrais manger avant de sortir et faire de nouvelles rencontres autour d’un verre ou en soirée.

               

              Que préférez-vous faire de votre temps libre ?

                Julia : Je suis tombée amoureuse de Madrid et encore plus de ses couchers de soleil. À partir du mois d’octobre, j’ai essayé d’aller voir le coucher de soleil presque tous les soirs. Sur des rooftops, dans des parcs, sur des places... tous les endroits étaient magiques pour admirer les couchers de soleil de la ville.

                Coup de cœur pour Templo de Debod qui est le parc incontournable pour les fins d’après-midi ensoleillées en plein cœur du centre-ville. Il y a toujours des chanteurs, des musiciens, des danseurs, des sportifs, des groupes de jeunes, des familles… c’est le rendez-vous des Madrilènes où l’ambiance est apaisante et sans pareil.

                 

                Avez-vous envie d’effectuer une nouvelle mobilité étudiante / ou un nouvel échange Erasmus+ ? Si oui, où et pour quelles raisons ?

                  Julia : J’aimerais effectuer un stage à l’étranger car j’ai besoin d’une expérience professionnelle en plus d’une expérience académique, et j’ai adoré vivre à l’étranger ; cela a changé ma vision de la vie. C’était une expérience unique et inoubliable et je ressens l’envie de repartir à l’aventure.

                   

                  En quoi cet échange Erasmus+ a été une source d’apprentissage et d’épanouissement pour vous ?

                    Julia : Cet échange a été une véritable source d'apprentissage et d'épanouissement sur le plan académique et sur le plan personnel.

                    J’ai eu la chance de découvrir des méthodes d’enseignement et des visions différentes. J’ai suivi des cours intéressants et très diversifiés, ce qui m’a permis d’apprendre et d'approfondir mes connaissances dans la communication. De plus, j’ai vraiment progressé en espagnol et j’en suis très fière.

                    Du coté personnel, j’ai énormément appris sur moi-même, je me suis découverte et j’en ressors grandie. Vivre dans un nouveau pays, avoir des cours dans une autre langue, habiter seule, découvrir une façon d’étudier, faire de nouvelles rencontres, s’adapter à la culture du pays… tout était un défi à relever et je suis fière de l’avoir fait et de m’être épanouie en les relevant.

                     

                    Que diriez-vous à un étudiant qui hésiterait à se lancer et à partir en échange Erasmus+ ?

                      Julia : La vie est faite d’expériences et d’opportunités et il faut savoir les saisir. J’ai toujours su que je voulais faire un échange Erasmus depuis que je connais l’existence de ce programme mais quand le moment est venu de partir je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie.

                      Jusqu’au dernier moment, je n’étais plus sûre de vouloir partir mais au final cela a été la meilleure décision que j’ai pu faire. Il ne faut surtout pas hésiter car c’est une expérience unique à vivre dans sa vie, c’est une opportunité incroyable et si tu as la chance de partir il faut absolument le faire. Si tu ne testes pas, tu auras le regret éternel de ne pas l’avoir fait, alors prends le risque et pars à l’aventure. Partir à l'étranger peut sembler intimidant mais c'est une expérience qui vaut la peine d'être vécue.

                       

                      3 mots pour résumer votre expérience Erasmus+ ?

                         Découverte, rencontres, inoubliable.

                         

                        L’équipe de l’EFAP remercie chaleureusement Julia pour ce précieux témoignage de son expérience avec le programme Erasmus+.

                        ERASMUS+ / Étudier à l'étranger ?

                        L'EFAP est titulaire de la Charte Erasmus+ et offre à ses étudiants la possibilité d'effectuer un séjour d'études d'un semestre voire d'une année à l'étranger.

                        L'école a développé un large réseau de partenariats avec près de 100 universités étrangères reconnues au plan international.

                           

                          Pour toute question : international@efap.com

                           

                           

                           

                          Téléchargez une documentation


                          Merci de sélectionner un campus.