Accueil > Archives 2005-2012 > Amandine MARIOTTO - Hôpitaux Universitaires

image





Rencontre avec Amandine Mariotto, diplômée en 2010 de l’EFAP Bordeaux. Elle est depuis peu, chargée de la communication interne des Hôpitaux Universitaires de Paris Est.





Bonjour Amandine, qu’est-ce qui t’as donné envie de faire de la communication ?
Depuis toute petite, je ressentais l’envie de communiquer. C’était soit le journalisme soit la communication. Les études de journalisme me semblaient trop longues. Je voulais découvrir le monde professionnel le plus rapidement possible. C’est la raison pour laquelle, j’ai intégré l’EFAP. À18 ans j’entrais dans la communication avec une envie bien présente d’écrire et de communiquer.

Quel a été ton parcours après l’EFAP ?
Après avoir été diplômée en 2010, j’ai poursuivi mes étude avec un mastère II Communication Publique et Politique.

Pourquoi la communication publique et politique ?
En 2eme année à l’EFAP, J’ai suivi des cours sur la communication hospitalière donnés par une ancienne élève, Fanny Martinot, qui m’ont beaucoup intéressée. J’ai ensuite réalisé un stage au centre hospitalier Charles Perrens afin de découvrir réellement ce milieu.

Tu as été très récemment embauchée en tant que chargée de la communication interne des Hôpitaux Universitaires de Paris Est. Comment as-tu trouvé cette offre d’emploi ?
J’ai commencé à chercher à partir du mois de janvier. En juin, nous avons reçu l’annuaire des diplômés de l’EFAP. Je l’ai feuilleté page par page pour cibler mes recherches. Comme je voulais travailler dans le monde hospitalier, j’ai sélectionné tous les anciens élèves travaillant dans les hôpitaux. J’ai ensuite envoyé un mail à Virginie Barrabé, responsable de la communication des Hôpitaux de Paris Est. Coup de chance ! ils recherchaient quelqu’un. Après 3 entretiens et un test psychologique, j’ai été embauchée. Le réseau de l’EFAP est plus qu’efficace, car, avant de postuler pour cet emploi, j’avais déjà obtenu deux entretiens grâce à la plateforme des diplômés.

Justement, en parlant de la plateforme, quelle est son utilité pour un ancien élève ?
C’est un outil très utile. Toutes les écoles n’ont pas ce système de réseau. À chaque fois que j’envoyais des CV par le biais de la plateforme ou de l’annuaire, je citais l’EFAP en accroche car l’école est le point commun que nous avons avec eux. Les anciens sont à l’écoute et peuvent vous aider, profitez-en ! (http://www.efaplesanciens.com)

Si tu devais décrire l’EFAP en un mot, ce serait ?
Je choisirais le mot « Lien ». Que ce soit avec les anciens, nos maîtres de stages ou encore les professeurs. Depuis mes 18 ans, je garde de très bons contact avec mes anciens maîtres de stage. Le mot « Réseau » serait également approprié. En intégrant l’EFAP, vous accédez à un très grand réseau d’anciens mais aussi d’entreprises ce qui est un atout dans le monde de la communication. Je pense aussi que le mot « Famille » conviendrait car lorsqu’on intègre l’EFAP, on entre dans une famille avec qui on garde contact tout au long de sa carrière.
Un conseil à donner aux futurs diplômés ?

En ce qui me concerne, j’ai eu de la chance de trouver rapidement un emploi. Je conseillerais aux étudiants d’être tenaces. Il ne faut pas se décourager. N’hésitez pas à solliciter des personnes susceptibles de vous aider comme moi je l’ai fait. Et visitez la plateforme !

Propos recueillis par Anne-Sophie Cariou

EFAP • l’école des métiers de la communication depuis 1961