Accueil > Archives 2005-2012 > Le jackpot de Cannelle

image



Interview de Cannelle Melet, étudiante en EFAP 3 et stagiaire au Casino de Bordeaux.

Pour commencer, une brève rétrospective. Tu es à l’EFAP Bordeaux depuis la première année ; peux-tu nous parler brièvement des différentes missions de stage que tu as effectuées ?

En première année, pendant quatre mois, j’ai travaillé au sein de l’entreprise Ikea de la ville de Tours, au sein du Service communication et aménagement. Plus particulièrement, je me suis occupée de la communication interne auprès des collaborateurs. En deuxième année, j’ai également fait quatre mois de stage mais cette fois-ci pour l’association “Bordeaux Rock”. J’étais en charge de l’organisation du festival “Teenage Rock”, des castings jusqu’à l’événement final.

Venons en à présent à ton stage actuel. Peux-tu nous présenter le Casino de Bordeaux et son équipe ?

Le Casino de Bordeaux appartient au Groupe Barrière. Il est considéré comme le septième casino de France et compte environ 300 employés. Pour ma part, je suis affectée au Service artistique qui s’occupe essentiellement du Théâtre du Casino.

Peux-tu nous décrire ta mission de stage ?

Au Théâtre du Casino, la programmation des spectacles est diversifiée.  Ma mission se décline en de multiples projets à mener à bien. Tout d’abord, la logistique pour les artistes à savoir l’hôtel, les transferts, la restauration, le pressing. Ensuite les relations presse, plus précisément les communiqués de presse, la relance de journalistes, la préparation d’interviews et la recherche de partenariats avec différents médias. Il y a également l’organisation de jeux-concours, la gestion de l’impression et de la diffusion d’affiches et de flyers. Sans oublier un travail de promotion du Casino, à l’instar de la communication sur les réseaux sociaux. Actuellement, je m’occupe de la prospection des artistes pour la programmation de la prochaine saison.

Une liste plutôt fournie. Que t’apporte ce stage en termes d’expériences personnelles ?

J’en récolte un certain épanouissement. Ce que j’aime par-dessus tout c’est voir le résultat du travail qu’il y a en amont, mais aussi l’envers du décor. Par exemple, assister aux balances des différents artistes prévus dans la grille des programmes. C’est d’autant plus réjouissant lorsque l’on constate que l’univers du spectacle et celui du Casino peuvent s’accorder.

As-tu rencontré des artistes célèbres ?

Toutes les semaines, je rencontre des célébrités. Pour en citer quelques-unes : Gérald de Palmas, les Chevaliers du Fiel, Danny Brillant, Nolwen Leroy, Arthur, Christophe Alévêque ou encore Jonathan Lambert.

Quels sont les cours qui t’aident le plus au quotidien ?

Les cours de communication événementielle, mais aussi ceux de communication digitale et de stratégie publicitaire.

As-tu une idée pour ton stage en EFAP 4 ?

Je ne sais pas encore dans quelle structure j’effectuerai mon stage de quatrième année, mais j’aimerais bien rester dans le domaine artistique. Pourquoi ne pas vivre une expérience au sein d’une chaîne distributrice comme la Fnac ou encore Virgin Mégastore ? Je pense que ce serait pour moi une belle opportunité. 


Patrick Tchamfong Djomen - EFAP 3

EFAP • L’École des métiers de la communication depuis 1961