Accueil > Archives 2005-2012 > La remise des diplômes du MBA - Bordeaux

image



Le 9 novembre dernier avait lieu la remise des diplômes du MBA « Communication d’entreprise, corporate ou institutionnelle ». Une belle cérémonie organisée en l’honneur des six étudiants de la deuxième promotion de ce MBA.

Ouvrant la cérémonie, Guillaume Petit, Directeur de l’EFAP Bordeaux, rappela notamment le parcours atypique de chaque étudiant et les félicita de leur réussite. Il s’adressa par la suite directement aux nouveaux Diplômés, “l’élite de l’EFAP”, en leur annonçant la prochaine réunion du Club des Diplômés de l’EFAP Bordeaux dont ils sont désormais membres.

Puis Serge Le Strat, Directeur général du Groupe EDH, félicita également les Diplômés présents tout en remerciant le parrain de la promotion, Charles Marie Boret. Il rappela également les importants efforts fournis par les Diplômés.

Charles Marie Boret, parrain de la seconde promotion du MBA, conclut les discours. Directeur de la stratégie territoriale de Bordeaux Euratlantique mais aussi Président de l’APACOM qui compte aujourd’hui plus de 500 adhérents (positionnant l’Association des Professionnels Aquitains de la Communication comme la plus grande association de communicants de France), il s’adressa directement aux Diplômés : « la communication c’est avant tout des rencontres, il faut une réflexion structurée et toujours porter de l’attention au brief ». Tout en les assurant de son soutien, il leur fit part d’un dernier conseil : « soyez joyeux et heureux ».

Ce fut enfin le moment tant attendu par les Diplômés, pour certains déjà dans la vie active, de venir chercher leur précieux parchemin. Cette cérémonie prit fin autour d’un cocktail, un moment convivial partagé entre Diplômés, intervenants, partenaires et responsables de l’EFAP Bordeaux.

A la suite de cette cérémonie, nous avons interviewé Maitena Idiart, major de la promotion.

Pour commencer, quel est ton parcours universitaire?

Après une année d’Hypokhâgne, j’ai rejoint les bancs de l’Université de Bordeaux 3 où j’ai obtenu une Licence de Lettres Modernes d’abord puis un Master 1 d’Etudes Littéraires ensuite. J’ai voulu me spécialiser dans un domaine qui m’intéressait et m’attirait depuis quelques années, celui de la communication. C’est pourquoi j’ai intégré l’EFAP en MBA en septembre 2009 avec le souhait d’aller sur le terrain et ainsi acquérir une expérience assez rapidement.

Que t’a apporté cette formation?

J’avais hâte de me confronter aux métiers de la communication au quotidien et de pouvoir m’immerger dans le monde du travail. Le MBA a donc pu me satisfaire pleinement étant donné que nous sommes en stage à plein temps avec des sessions de cours en septembre, février et juin. Par ailleurs, le MBA était très formateur dans la mesure où d’emblée il a fallu adopter et s’adapter à un rythme intense et très soutenu. Une bonne préparation et un bon avant-goût de ce que peut être un stage et surtout un poste dans le domaine de la communication.

Quelle était ta mission de stage?

Dans le cadre de mon stage au sein de l’agence de communication Hémisphère Sud, j’ai été amenée à travailler sur plusieurs dossiers : tourisme, vin, entreprise, BTP… Un stage et des missions très éclectiques ! Ma mission principale était consacrée à Pomerol Séduction, une association de viticulteurs de l’AOC Pomerol. C’est d’ailleurs grâce à cette mission que m’est venue l’idée de la thématique et de la problématique de ma thèse professionnelle. J’ai également pu découvrir et me passionner pour le milieu du vin et sa communication. Et dans le cadre de cette mission, j’ai exploité tous les outils des relations presse : rédaction, événement, voyage de presse… Je remercie encore une fois Corinne Hennequin, Directrice de l’agence Hémisphère Sud, qui m’a fait confiance et m’a permis d’avoir des responsabilités sur ce dossier.

Comment as-tu vécu ces 14 mois d’études?

Comme je le disais précédemment, nous étions plus souvent en stage qu’à l’EFAP mais avec néanmoins des rapports à rendre : rapport de stage, thèse professionnelle et des sessions d’examens après chaque période de cours. Cette année de MBA a été très intense, parfois dure puisqu’il n’est pas toujours évident de jongler entre périodes de cours et stage. Par ailleurs, la période de rédaction de la thèse a été assez difficile puisqu’il faut mener de front travail dans le cadre du stage la journée et travail le soir pour la rédaction. Il faut travailler dur, mais on est toujours récompensé de son travail. Avec le recul, j’en garde un bon souvenir maintenant que tout ça est derrière moi!

Quel est ton projet professionnel à présent?

Après cette année de stage, je suis embauchée chez Hémisphère Sud jusqu’en début d’année 2011. Mon tout premier contrat! Par la suite, j’aimerais beaucoup pouvoir continuer à travailler dans le vin maintenant que j’ai une meilleure connaissance du monde vitivinicole. J’aimerais donc pouvoir rester dans la région, mais je suis également prête à m’ouvrir à d’autres horizons et à découvrir de nouveaux secteurs et rencontrer d’autres professionnels de la communication !

Idoya Grzimek – EFAP 3
EFAP, l’école de métiers de la communication