Accueil > Archives 2005-2012 > Pauline, CCI Grand Lille

image

Entretien avec Pauline FERRAND, étudiante à l’EFAP Lille, actuellement en stage à la Chambre de Commerce et d’Industrie Grand Lille.

Bonjour Pauline,vous êtes actuellement en 4è année à l’EFAP Lille, quel a été votre parcours de la terminale à maintenant ?
Pauline
: Mon bac ES en poche, j’hésitais entre deux possibilités d’orientation : l’EFAP et une licence d’économie-droit. J’ai d’abord essayé le système universitaire mais cela ne me correspondait pas vraiment, je trouvais ça trop impersonnel. Je me suis donc orientée vers l’EFAP. Comme j’avais validé ma première année de licence, j’ai pu intégrer l’école directement en deuxième année.

image



Pourquoi avoir choisi l’EFAP ?
En fait, j’étais attirée par l’événementiel et j’ai recherché des écoles de communication qui proposaient cette ouverture professionnelle. L’EFAP m’a séduite dans le sens où elle me semblait mettre l’accent sur la pratique professionnelle avec les stages… Le carnet d’adresses et le réseau de cette école ont également beaucoup influé sur mon choix.


Qu’est-ce qui vous intéresse dans la communication ?
Je suis passionnée par la communication publique et/ou politique. Si au début les strass et les paillettes m’attiraient beaucoup, j’ai vite réalisé que je serais davantage épanouie dans le monde de la communication publique. Travailler pour servir l’intérêt général, mettre en place une communication institutionnelle, rencontrer les décideurs politiques… tout ça me plaît énormément. C’est très enrichissant et on ne fait jamais la même chose.

image

Qu’avez-vous fait comme stages ?
Mon parcours est très diversifié. Certains étudiants de l’EFAP savent immédiatement ce qu’ils veulent faire, pour ma part, je voulais essayer plusieurs secteurs de la communication. J’ai commencé avec un stage dans une agence de web-marketing où je m’occupais des relations presse. Très vite, je me suis tournée vers l’événementiel en organisant un festival de BD dans le Nord, puis en intégrant l’agence Nordexpo – GL Events où j’ai participé à l’organisation de salons professionnels et grand public.
Aujourd’hui, je suis en stage au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie Grand Lille, en communication institutionnelle.


Quelles sont vos missions au sein de la Chambre de Commerce et d’Industrie Grand Lille ?
En fait, j’assiste la Responsable communication institutionnelle – promotion et événementiel depuis le mois de septembre.
Il y a des missions à long terme comme l’organisation de débats entre deux personnalités politiques. En ce moment, nous organisons un débat sur les enjeux du développement durable pour les entreprises. Nous somme donc en contact avec les cabinets de personnalités politiques pour mettre en place la communication autour de ce débat mais aussi pour réfléchir au déroulé, au contenu…
J’ai également eu l’occasion d’organiser des petits déjeuners entre des personnalités politiques emblématiques de la région et le top management.
Il y a également beaucoup de missions quotidiennes. Je participe par exemple à l’organisation des stands CCI sur les salons, à la réalisation de films vidéo institutionnels…
La CCI Grand Lille existe depuis janvier 2008. Elle est née d’une fusion entre quatre CCI et il a donc fallu repenser toute la charte graphique, toutes les signalétiques.
Mes missions sont vraiment très variées et c’est ce qui me plaît énormément dans ce stage.

image

Est-ce une thématique qui vous plait ?
La communication institutionnelle au sein d’une institution publique me plaît beaucoup. On fait la promotion des services de la CCI auprès des entreprises, des porteurs de projets… On ne fait jamais la même chose, chaque jour les missions sont différentes.


Vous êtes plutôt : une fois diplômée, je me lance sur le marché du travail ou plutôt, je préfère continuer sur un master 2 ?!
En fait, je suis actuellement en CDD à la CCI Grand Lille, donc pour l’instant je suis plutôt marché du travail. Les stages à temps complet me donnent envie de n’être plus que sur le marché du travail. Mais j’avoue que je reprendrais peut-être une 5ème année mais plus tard, en complément de ma formation et en ayant une plus grande expérience professionnelle afin de poser un autre regard sur la formation théorique.


Où vous-voyez vous dans 5 ans ?
Dans cinq ans, je me vois responsable communication au sein d’une collectivité locale ou au sein d’une institution publique. Mais si vous m’aviez dit dans 10 ans, j’aurais peut-être dit au sein du service communication d’un ministère ou d’un cabinet d’un élu politique…

Merci Pauline et bonne continuation…


Zoom sur…
- EFAP Lille
- Un Monde de Com’ Lillois




EFAP, l’école des métiers de la communication