S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Un stage dans le vent

Un stage dans le vent

Nous avons rencontré Céline Loustalot et Célia Ricard, étudiantes en EFAP 2, qui participent à l'organisation de la première étape de la seconde édition du Championnat de France de Kitesurf longue distance.

Pour cette seconde édition du Championnat de France de Kitesurf longue distance, l’Association Philippe Cabanieux Kite se charge une nouvelle fois de l’organisation de la première étape. La compétition se déroule à Arcachon sur la plage Pereire du 22 au 25 avril 2010. Cette année, Céline Loustalot et Célia Ricard, étudiantes en EFAP 2, nous racontent cette aventure. Mais avant tout, petit focus sur l’APC Kite et ce sport.

Le kite surf est un sport nautique de traction considéré comme extrême. Il consiste à glisser sur une planche de surf de taille réduite en étant tracté par un cerf-volant (kite en anglais) appelé aile. C’est un sport nouveau qui n’a réellement vu le jour que dans les années 80, même s’il existait dans la tête de nombreux “riders” internationaux depuis 1960.

L’APC Kite a vu le jour il y a six ans à la suite de l’accident mortel du kitesurfeur Philippe Cabanieux. L’objectif aujourd’hui est de changer l’image de ce sport qui est parfois mal vu, et de défendre les “spots” du Bassin d’Arcachon.

Comment avez-vous trouvé ce stage ?

Céline – Grâce au Service des stages de l’EFAP Bordeaux. Je souhaitais travailler dans le milieu sportif alors je n’ai pas manqué l’occasion. J’avais besoin d’une partenaire, j’ai donc proposé à Célia de me rejoindre, ce qu’elle a immédiatement accepté.

Célia – Pour ma part, je cherchais surtout à travailler dans les secteurs de l’événementiel et des relations presse. Pas forcément dans le sport, mais je suis originaire du Bassin et le Championnat se déroule là-bas. Le côté pratique réside dans le fait que pendant la compétition nous aurons un pied-à-terre, et ne devrons donc pas faire l’aller-retour tous les jours.

C’est la première fois que l’APC Kite fait appel à des stagiaires en communication pour l’organisation de cette compétition. Dans quel contexte êtes-vous arrivées ?

Céline - L’année dernière pour la première édition, notre maître de stage Sandrine Soumagne s’était occupée seule de la communication. Mais cette année il a fallu mettre en place de vrais moyens en créant chaque outil de communication. Tout restait à faire.

Quelles sont les principales missions qui vous incombent ?

Célia - Ce qui rend ce stage si intéressant, c’est justement la diversité des missions. Au départ nous nous sommes concentrées sur la recherche de sponsors financiers et de partenaires. Aujourd’hui, à presque un mois de la compétition, les relations presse constituent notre priorité. Nous avons déjà créé les outils : un communiqué et un dossier de presse. Il a également fallu actualiser le fichier presse.

Céline - Mais il nous reste encore à organiser une soirée pour les partenaires et une conférence pour la presse locale. Nous devons aussi nous occuper de l’accréditation des photographes.

On dirait bien que c’est le rush ! Gérer tout ceci à deux, ce n’est pas trop compliqué ?

Céline - Heureusement nous ne sommes pas seules. Notre maître de stage nous aide et nous avons demandé conseil à plusieurs professeurs de l’Ecole, notamment à Benjamin Bardel, journaliste à NRJ et TV7 Bordeaux, pour l’accréditation des photographes. Il nous a expliqué le fonctionnement et détaillé la marche à suivre pour cette démarche qui est entièrement nouvelle pour nous !

Il ne reste plus qu’à vous souhaiter bon courage. Le rendez-vous est noté du 22 au 25 avril 2010 à Arcachon pour la première étape du Championnat de France de Kitesurf longue distance.

Solène Pincé – EFAP 2
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 25/03/2010

Carinne Teyssandier, Cuisine TV, France 2 et France 3

Gastronomie et Communication

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle