S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Pierre LACOMBE - France 3

Pierre LACOMBE - France 3

Diplômé de l' EFAP en 1991, Pierre Lacombe mène, d'une main de maître, tous les soirs, et ce depuis 3 ans une émission de société sur France 3 Ile de France.

Pierre Lacombe, mène d’une main de maître tous les soirs et ce depuis 3 ans une émission de société sur France 3 Ile de France.Qu’est-ce qui a motivé votre choix de l’EFAP plutôt qu’une autre école de communication ?
Quand j’étais au lycée, je partageais mon temps entre les études et la radio locale dans laquelle j’animais une émission. Une passion débordante qui m’a coutée le Bac. N’ayant pas l’intention de renoncer à mes ambitions de devenir journaliste, j’ai regardé quelles étaient les écoles qui pouvaient m’accueillir sans le Bac. Il y avait l’EFAP. J’ai passé un entretien et j’ai été assez séduit par les perspectives que cela pouvait m’offrir. J’ai donc quitté le cocon familial pour rejoindre la capitale et poursuivre mes études. J’ai quand repassé et réussi mon Bac.

image

En quelle année avez-vous été diplômé?
J’ai été diplômée en 1991.

Selon vous, qu’est-ce qui a été le plus formateur à l’EFAP?
Les stages. Ils m’ont permis de comprendre très vite la réalité professionnelle et la difficulté à s’imposer.

Quel a été votre parcours professionnel après l’obtention de votre diplôme?
J’ai commencé par la radio (Radio tour Eiffel) où j’ai pu obtenir une qualification de journaliste en effectuant le CFPJ. J’ai poursuivi en effectuant des piges dans différentes publications, puis Paris Première, France 3 en région et enfin France 3 à Paris où je suis actuellement.

Aujourd’hui, vous animez une émission de société qui s’intéresse aux préoccupations de la vie quotidienne des Franciliens, êtes vous à l’origine de ce concept?
En partie. C’est une émission de la rédaction mais depuis 3 ans que je la présente j’ai pu imposer mon style.

image

Pourriez-vous nous décrire une de vos journées type pour la préparation de votre émission?
Les thèmes sont définis la veille et je prépare toujours l’émission le jour même. Je dispose d’une documentation préparée par mon assistante ou par mes soins. J’essaie de m’imprégner du dossier et je commence à rédiger les grandes lignes de l’émission vers 16H00. Je n’utilise pas de prompteur pour gagner en spontanéité et naturel qui sont mes deux qualités. Du moins, ce sont celles que l’on me reconnaît.

Si c’était à refaire, auriez-vous à nouveau le même parcours ?
Je ne sais pas. Je viens quand même de loin. Mes parents étaient agriculteur et je n’étais pas du tout programmé pour ce métier. La passion m’a permis d’avancer et parfois de déplacer des montagnes. J’ai quand même souffert de mes origines et de mon accent. Mais je suis si fier de tout ça. Pardon pour le manque de modestie mais je dois tout à mes parents et à ma volonté. Si c’était à refaire comme on dit, je travaillerais plus à l’école pour intégrer une école de journalisme. L’Efap demeure une excellente école pour la com ou le marketing mais pas pour le journalisme.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de l’EFAP?
Les soirées étudiantes, l’insouciance, l’envie de réussir.

Auriez-vous un conseil à donner à nos futurs diplômés?
Le conseil que je donne à mes étudiants… Pour réussir il faut avoir la passion de ce que l’on fait, le culot de s’imposer en toute circonstance mais dans le respect des personnes. Et puis naturellement il faut travailler, travailler et encore travailler. J’ajouterai : avoir un peu de chance et ne jamais renoncer même quand on perd un peu espoir. Après les nuages vient le soleil et tout ça je peux vous l’assurer en m’appuyant sur mon expérience… c’est vrai.

Propos recueillis par Yaël MORDEHAI, responsable du réseau des anciens élèves
.(Le JavaScript doit être activé pour voir cette adresse email)

EFAP, l’école des métiers de la communication

Une soirée rock au profit de l’action Humanitaire

Laurence FERRARI - TF1

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle