S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Noah LAGOUTTE, vive la chanson française

Noah LAGOUTTE, vive la chanson française

Entretien avec Noah LAGOUTTE, ancienne élève de l’EFAP LYON, devenue chanteuse. Attention, graine de star en devenir !Laurie Cathalifaud : Peux-tu nous présenter ton groupe ? Noah Lagoutte : Mon groupe est en réalité, pour l’instant, un duo. Frédéric Bobin m’accompagne à la guitare et, de plus en plus, compose des musiques sur mes textes. D’ailleurs, nous recherchons activement un ou une contrebassiste… On fait de la musique plutôt intimiste, de la chanson française, ou plutôt de la chanson fraîche… Les gens disent de nous : « c’est frais, ça fait du bien » et c’est le but de notre démarche : offrir une petite parenthèse, un petit moment simple, un petit bol d’air…

L.C : Quelle est ton actualité ? As-tu des concerts de prévu ?N.L : Je rentre tout juste du Québec. C’était dans le cadre du Festival Grand Huit. Le Grand Huit est un échange Franco-Québécois, organisé par le réseau Maillon – un réseau de programmateurs en Rhône-alpes - et les Coups de Cœurs Francophones . On était 4 Français et 4 Québécois à monter un spectacle avec nos propres chansons (2 chacun) et à tourner là bas pendant 3 semaines dans tout le Québec. Des moments magiques !!

On a quelques concert de programmés :
* les 24 et 25 novembre, au Living Pub, Lyon 5e
* ma 1ere TV sur France 3 Bourgogne, samedi 25 novembre en direct
* le 26 novembre, au Théâtre du 8e à Lyon
* le 10 décembre, au Cassoulet Whisky Ping Pong, Lyon 4e
* le 15 décembre, un concert privé en Saône et Loire
* le 20 janvier, au Cargo de jour comme de nuit, Lyon 4e
* le 10 février, un concert privé également en Haute Saône
* uu 18 au 21 Avril à A Thou Bout d’Chant, Lyon 1er…
Mais pour l’instant rien à Paris… J’attends des réponses de tourneurs…

image

L.C : Baignée dans la musique depuis ton plus jeune âge tu t’es cependant tourné vers l’EFAP. Qu’est-ce qui t’a décidé ?N.L : On m’a dit à l’adolescence, que j’étais faite pour la communication, et que le chant, ce n’était pas un métier… Alors ben, j’ai fait ça… C’est la communication culturelle qui m’intéressait plus spécialement… j’avoue que la communication politique, le marketing, tout ça… Ça n’a jamais vraiment été mon dada…
C’est par l’EFAP, que je suis entrée à A Thou Bout d’Chant. Aujourd’hui, j’y travaille en tant que responsable de la salle, et ils m’ont réellement aidé à monter sur scène, avec, à l’époque, mes 4 pauvres premières chansons…En juin, je prends mon envol et je ne me consacre plus qu’à la chanson… C’est décidé !!!

L.C : Quels conseils pourrais-tu donner aux étudiants de l’EFAP ou à ceux qui aimeraient s’inscrire ?N.L : Prenez ce que vous avez à prendre en cours, et choisissez bien vos stages, c’est là que se décide votre future vie active… Tout est dans le tissu de relations qu’on se tisse en formation… Même quand, comme moi, on se destine à un métier qui n’a rien à voir ! On peut toujours trouver des liens… C’est une base simple, mais efficace !!!Au passage, merci à Jean-François CROES qui m’avait dit en fin de 1ère année, quand j’étais allée le voir pour lui dire que c’était pas ça que je voulais faire, « Mais Noah, avec l’EFAP, vous pouvez être chanteuse », je l’avais pas cru au départ… Mais il avait raison !!! Alors merci !!

image

Pour en savoir plus, retrouvez toute l’actualité de Noah Lagoutte sur www.noahlagoutte.com et sur www.myspace.com/noahlagoutte

Publié le 28/11/2006

Fiche métier : Chargé de Communication Interne

Opérations extérieures pour les EFAP Agence et Entreprise

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle