S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Nathalie Haidart - Coup de Fil

Nathalie Haidart - Coup de Fil

Diplômée de l’ EFAP Paris en 1998, Nathalie Haidart-Choueiri est aujourd'hui à la tête d'une florissante entreprise à Beyrouth.

Entretien avec Nathalie Haidart-Choueiri, promo 1998 de l’EFAP Paris. Elle a créé sa propre entreprise au coeur du Liban, à Beyrouth.Qu’est-ce qui vous a motivée à faire l’EFAP ?
Lors d’un forum organisé au sein de mon lycée, pendant mon année de terminale, deux étudiants de l’EFAP avaient fait une présentation de l’école et cette dernière m’avait vraiment beaucoup attirée.
De plus, j’avais une cousine qui était diplômée de l’EFAP et qui m’avait beaucoup motivée sur ce choix.
Enfin le plus important pour moi, était d’avoir une formation autant théorique que pratique, ce que l’EFAP propose à travers les cours dispensés et ses stages en entreprise.

Quelle section aviez-vous choisi et pourquoi ? Et en quelle année avez-vous été diplômée ?
J’ai choisi la section “Entrerprise”, pour avoir un éventail plus large dans l’apprentissage et plus de possibilités dans mon choix de carrière. Je suis sortie diplômée de l’EFAP en Juin 1998.

Quel a été votre parcours professionnel en France ?
Mis à part les stages effectués à l’EFAP, notamment dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme, je n’ai pas travaillé en France, je suis directement rentrée au Liban après mes études.
Je suis ensuite retournée au Liban pour des raisons personnelles.

Quel a été votre parcours professionnel au Liban avant de vous lancer dans la grande aventure de la création d’entreprise ?
J’ai d’abord travaillé chez Pepsi Cola International, en tant que coordinateur marketing et relations publiques, pendant 2 ans. Ce fut une expérience extrêmement enrichissante. J’ai ensuite pris la décision de faire un MBA à l’ESA au Liban ( école de commerce rattachée au groupe de l’ESCP-EAC en France). Ceci m’a permis d’approfondir mes connaissances dans des matières qui jusque la m’étaient inconnues comme la finance, la comptabilité ou le contrôle de gestion et qui m’ont énormément servies quand j’ai décidé d’ouvrir ma propre boite.
Une fois diplômée de l’ESA, j’ai décidé d’intégrer une agence de publicité. J’ai donc été engagée chez RED CELL, dans le département client. Jai travaillé sur différents types de produits tels que Bonduelle, Regilait, Bonjus, Alpina (société d’’assurance), Bosch, etc …

image

Vous avez donc créé votre entreprise, dîtes nous en plus…

J’ai créé ma société il y a de ça 4 ans. Nous faisons le design et la production d’articles en cuir, bois, PVC, etc … que nous vendons en “gros”, à des magasins où à des sociétés.
Nous sommes spécialisées dans la vente de :
- Article de décoration en magasins
- Cadeaux souvenirs : naissance, baptême, mariage etc…
- Cadeaux d’entreprise ou promotionnels.

Quels sont vos meilleurs souvenirs à l’EFAP ?
Jai de bon souvenirs en général de mon expérience a l’EFAP, que ce soit au niveau des cours, des stages, de l’ambiance entre les élèves et de notre relation avec les professeurs et directeurs. J’ai notamment un très bon souvenir du WE d’intégration, et parmi mes stages je garde de très bon souvenirs de celui que j’ai effectué à l’hôtel Crillon

Etes-vous restée en contact avec des anciens élèves ?
Je suis restée en contact avec deux amies de l’EFAP, Elodie Valin et Diane de Domecy.

Si vous aviez un conseil à donner à nos futurs diplômés, quel serait-il ?
Profitez du service stage au maximum, c’est le meilleur apprentissage. Essayez de diversifier la nature de vos stages pour avoir une meilleure idée de ce qui vous convient le plus.

Propos recueillis par Yaël MORDEHAI, responsable du réseau des anciens élèves
> .(Le JavaScript doit être activé pour voir cette adresse email)

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 04/12/2008

Directeur de la Communication

EFAP : Le réseau !

image

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle