S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Justine - Figra

Justine - Figra

Rencontre avec Justine, 21 ans, étudiante en EFAP II à Lille qui nous fait part de son expérience en tant que stagiaire au FIGRA.

Rencontre avec Justine, 21 ans, étudiante en EFAP II à Lille qui nous fait part de son expérience en tant que stagiaire au FIGRA. Bonjour Justine ! Tu termines actuellement ta deuxième année en tant qu’éfapienne, peux-tu nous résumer rapidement ton parcours de stage jusqu’ici ?
Justine :
L’année dernière j’ai effectué mon stage de deux mois dans l’évènementiel au sein du Festival « Wazemmes l’Accordéon ». Cette année, j’ai choisi de découvrir un monde différent en réalisant mon premier stage de 4 mois au sein de « Radio Campus ». Enfin, pour clôturer ma deuxième année, je viens tout juste d’achever mon stage au FIGRA.

Peux-tu nous rappeler ce qu’est le FIGRA ?
Justine :
Le FIGRA est un festival se déroulant chaque année au Palais de l’Europe dans la ville du Touquet-Paris Plage. Ses principaux objectifs sont de promouvoir le Grand Reportage d’Actualité et le Documentaire de société. Ce festival est devenu essentiel pour une télévision de qualité. Depuis ses origines, il propose une programmation diversifiée autour de la TV, du cinéma et de la photographie. D’autre part, il reste un lieu convivial ponctué de rencontres et de débats. Le monde de l’audiovisuel, de la presse et de la communication se mêlent au grand public ainsi qu’un grand nombre de réalisateurs et producteurs.

Pourquoi avoir choisi d’effectuer ton stage là-bas ?
Justine :
J’ai choisi cette structure car, depuis toujours je suis intéressée par le monde qui m’entoure, j’étais curieuse de rencontrer les reporters présents sur le festival. De plus j’en avais entendu parler par les autres élèves (ex EFAP II) qui m’ont encouragé à tenter moi aussi l’expérience.

image

Quelles ont été tes missions sur ce festival ?
Justine :
Le festival s’est déroulé du 25 au 29 mars, mais le stage a commencé quelques jours avant (du 22 au 29 mars). En effet, il était préférable que nous trouvions nos repères afin d’aborder l’événement avec sérénité. ✏Après avoir pris connaissance des lieux, nous avons commencé nos missions pré-festival. Être stagiaire au FIGRA, c’est avant tout des missions de logistique car le travail de communication se fait en amont, bien avant l’évènement. Aussi, comme l’ensemble des 14 stagiaires de l’EFAP travaillant sur le FIGRA j’ai eu au cours de ces 10 jours l’occasion de travailler à plusieurs postes même si ma mission principale était de gérer l’accueil des spectateurs dans l’auditorium (salle où les films étaient en compétition).
✏Voici le résumé de ces dix jours au Touquet. Les deux jours précédents l’ouverture ont été plutôt détendus. Nous nous sommes chargés de la décoration des lieux sur lesquels se déroulait l’évènement. Nous avons également préparé les badges pour tous les intervenants et invités (presse, VIP) et mis en place la vidéothèque, pièce accueillant les spectateurs qui souhaitaient revoir les reportages des années précédentes. Ensuite, il a fallu confectionner 2000 bracelets destinés aux collégiens et lycéens. En effet, pendant le festival de très nombreux élèves sont venus assister aux projections, il était donc important que l’on puisse les repérer rapidement. Pour cette raison, les bracelets changeaient de couleurs chaque jour. Plus tard, nous avons mis en place les calicots Télérama, France Bleu Nord, et France 3 aux endroits stratégiques du site pour qu’ils soient bien visibles. Étant des partenaires essentiels du festival, nous nous devions de les mettre le plus en avant possible.
✏Le mardi 21 mars (la veille de l’ouverture), trois d’entre nous ont accompagné Maïté Pouleur, photographe du Figra, à l’hôtel Westminster pour l’assister sur la séance photo des jurys. Nous l’avons aidé à installer son matériel photo : le parapluie ainsi que les différents flashes. Plus tard nous lui avons servie de modèle afin qu’elle vérifie que tout était correctement réglé et prêt pour l’arrivée des jurys. Assister à la séance photo était une expérience vraiment intéressante.
✏Une fois le festival ouvert au grand public, j’ai assuré les mêmes missions toute la semaine, à savoir gérer quotidiennement l’accueil du public et m’assurer que les réalisateurs étaient bien présents lors des projections. Avec le reste de l’équipe, nous avions également pour responsabilité de gérer le Catering ainsi que le bar des VIP et du STAFF, l’occasion de lier des contacts avec l’équipe.

As-tu pu regarder quelques reportages pendant cette semaine ?
Justine :
Je n’ai malheureusement pas pu en regarder beaucoup car il fallait s’arranger entre stagiaires pour qu’il y ait toujours du monde à chaque poste. J’ai cependant pu voir « Une vie normal », documentaire retraçant le quotidien d’un jeune homme né sans jambe ni bras et qui parvient malgré tout à vivre normalement. Ce reportage m’a beaucoup touché.

Quel est ton bilan de cette semaine au Touquet ?
Justine :
J’ai beaucoup appris aux côtés des réalisateurs et producteurs. En effet, lorsqu’un midi j’ai été chargée de tenir le bar VIP, j’ai eu la chance d’échanger avec certains réalisateurs. Ils m’ont expliqué en quoi consistait leur travail sur leurs reportages et pourquoi leur participation au FIGRA était un grand honneur pour eux. Ces échanges m’ont permis d’obtenir plusieurs contacts pour d’éventuels projets futurs.
Ce festival a été une véritable expérience humaine. Nous étions vraiment actifs, et les journées passaient à une vitesse incroyable. Nous n’avions pas le temps de nous tourner les pouces ! C’était très agréable de se sentir utile et efficace. Pour finir, l’ambiance entre les membres de l’équipe a été vraiment exceptionnelle et je garde de très bons souvenirs de cette semaine !

EFAP, l’école des métiers de la communication.

Fanny - La voix l’Etudiant

Véronique Champion - Opéra de Nice

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle