S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Grégory - Oxbow

Grégory - Oxbow

Grégory est étudiant en MBA spécialisé communication corporate à l ' EFAP Bordeaux. Il effectue son stage chez Oxbow.

Rencontre avec Grégory Subervie, un bayonnais de 25 ans qui a intégré l’EFAP en MBA spécialisé communication corporate et qui effectue son stage chez Oxbow, à Mérignac.
Amaury : Comment as-tu connu l’EFAP ?

Grégory : Ma cousine qui travaille dans la communication m’a parlé de cette école. Je me suis ensuite renseigné sur internet et la machine s’est mise en route.

Amaury : Comment se déroule cette année de MBA ?

Grégory : Nous avons trois mois de cours théoriques de septembre à novembre. Puis, une immersion dans la vie de l’entreprise grâce au stage. Il se termine en mai. On peut dire que c’est un MBA en alternance avec une interruption de deux semaines de cours au mois de février avant la reprise du stage.

image

Amaury : Pourquoi avoir choisi Oxbow ?
Grégory : J’adore ma région mais aussi le sport et je voulais trouver une entreprise dans ce domaine. Je suis très attiré par l’océan donc j’ai postulé pour un stage dans cette grande marque.
J’avais aussi postulé chez Rip Curl et à la Banque Populaire du Sud Ouest pour une mission événementielle dans la voile. Mais la situation s’est débloquée plus rapidement du côté d’Oxbow, donc je suis resté sur ce premier choix.
L’intérêt d’Oxbow résidait aussi dans le fait que c’est une marque française dont le siège international est à Mérignac et qui se place dans les 5 meilleures marques mondiales du surfwear.

Amaury : En quoi consiste ton travail chez Oxbow ?

Grégory : La marque produit deux événements : un pour l’hiver et un pour l’été puisqu’elle a deux lignes de vêtements correspondants à chaque saison.
Je me suis principalement occupé de la manifestation hivernale, l’Oxbow Back to Powder qui se tient à Lège-Beaufort en Savoie. C’est davantage une exhibition qu’une compétition. Mais il y a quand même une dotation de 15000 euros. C’est un événement mis en place pour que les raiders se fassent plaisir en assurant la promotion de la marque par de belles photos et vidéos respectant l’esprit de la marque qui est le dépassement de soi et l’aventure.
Malheureusement, il se déroule durant les deux semaines de cours de février donc je n’ai pas pu y assister ce qui est une petite frustration quant on a travaillé sur la mise en place d’un tel événement.

Amaury : As-tu un rôle de simple stagiaire ou une véritable mission professionnelle ?

Grégory : Mon poste au sein d’Oxbow est celui d’assistant responsable communication, mais aussi une mission responsable relations publiques/relations presse. Je fais du placement produit et je suis en relation directe avec les journalistes lorsqu’ils ont des demandes de visuels ou de produits pour des shootings photos. C’est à la fois du placement dans la presse spécialisée et généraliste.
Chaque mois, il y a un book de retombées presse à faire afin de savoir où la marque a été présente.
Enfin, je dois communiquer sur les résultats de sportifs sponsorisés par Oxbow qui aurait obtenu un bon résultat dans des compétitions sportives.

image

Amaury : Es-tu content de ce stage ?
Grégory : Oui, très content car je suis un client du surfware, c’est un milieu qui me plaît. Aider une entreprise jeune (qui date de 1985) et dont la moyenne d’âge est de 30 ans est très intéressant. L’ambiance est super ce qui favorise la créativité. De plus, mes missions sont variées donc intéressantes même s’il y a un peu de stress surtout concernant la création des événements.

Amaury : Vois-tu ton avenir dans cette entreprise ?
Grégory : Oui, car ce milieu me plait et je connais déjà la structure. Plus globalement, j’ai très envie de travailler dans le marketing sportif.

Propos receuillis par Amaury LAMY.

EFAP, l’école des métiers de la communication

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle