S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Francesca, Photo-trottoir

Francesca, Photo-trottoir

Francesca Parise étudiante en master 2 communication et management d'événements nous dévoile les coulisses du projet d'expo PHOTO-TROTTOIR

Bonjour Francesca, ma toute première question est : Pourquoi ? Pourquoi des SDF comme photographes ? Pourquoi un tel projet ?
Nous désirions avant tout réaliser un projet qui ait du sens, qui soit marquant pour nous, en tant qu’étudiant mais aussi en tant que personne. Ce projet, il me semble, ne devait surtout pas être un simple exercice scolaire. Je pense que nous voulions qu’il ait une résonance forte pour tous ses participants.
Au fil des discussions orchestrées par Nicolas Laugero-Lasserre, nous avons décidé de travailler autour du problème des mal-logés, car il se rappelle à nous tous les jours et pas uniquement à travers des médias. Nous voulions un angle différent : des SDF acteurs. Voilà comment est venue l’idée des SDF photographes.

Comment les avez-vous rencontrés ?
Nous les avons rencontrés grâce à l’association Emmaüs.

Avaient-ils des prédispositions de photographe ?
Cela n’était pas notre but, nous ne voulions pas des photos très bien réalisées. Nous voulions montrer une personnalité, une vie avec ses difficultés. Mais, si vous avez la chance de voir l’exposition, vous verrez que certains se sont révélés être de très bons photographes.

Quelles ont été leurs visions de Paris ?
Cela dépend des personnes, de leur vie, de leur situation. Par exemple, l’un de nos photographes qui vit en France depuis seulement quelques mois a photographié les monuments les plus emblématiques de Paris.

Est-ce qu’ Emmaüs propose d’autres types d’activité à ces personnes ?
L’association leur propose d’autres activités oui, mais ils ont été très enthousiastes concernant ce projet. Le nôtre implique des personnes du foyer Montesquieu de manière active et permet de mettre en lumière leur travail et le problème du logement.

Est-ce qu’il y a une volonté de pérenniser cette action ?
Oui bien sûr ! Nous ne voulions pas d’une exposition juste pour l’exposition, nous voulons réellement que ce projet ait un impact positif sur les photographes. Nous voulons pérenniser cette initiative dans le sens où il doit au moins venir en aide aux quelques SDF qui ont participé en tant que photographe.

Comment la presse accueille-t-elle cette initiative ?
On espère vraiment qu’elle sera bien perçu. Je suis persuadée que c’est un beau projet, très intéressant et constructif. Donc, il n’y a pas de raison que la presse ne suive pas…

Vous êtes en M2 communication et management d’événements, avez-vous d’autres projets en cours de réalisation ou à venir ?Evillementiel, un prix qui récompense les plus belles actions événementielles entreprises par les villes françaises, et qui se déroulera en mai.

Merci Francesca et à bientôt…
Découvrez les coulisses de cet événement avec une autre étudiante : Marie Cransac.
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 02/04/2008

Polémique Ch’tie

Adrien, EFAP Lille, embauché !

Adrien Torris est en quatrième année à l'EFAP Lille. Très chanceux, ce dernier a reçu plusieurs offres d'embauche à la suite de ses différents stages. C'est finalement chez Compario, qu'il a décidé de poser sa mallette.

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle