S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > En connexion avec Montréal !

En connexion avec Montréal !

Rencontre virtuelle avec Eléa Perez. Cette étudiante de 2ème année s’est lancée le pari fou de partir seule à l’étranger et de vivre une aventure extraordinaire. Mission réussie pour cette jeune Efapienne qui explore aujourd’hui les routes du Canada.

Il y a tout juste 2 mois, Eléa arrivait à Montréal et découvrait un tout nouvel environnement. Dès son arrivée, le ton était donné : -20 degrés et une ville recouverte de neige. Un accueil des plus glacial qui s’est vite réchauffé lorsqu’elle a fait la connaissance de ses deux colocataires. « Le but de ce voyage est d’améliorer mon anglais. J’ai donc pris le parti de choisir des colocataires anglophones. On s’entend très bien, ils me font découvrir leur culture et je leur fais découvrir la mienne.» Prévoyante, Eléa avait planifié toutes les démarches afin de trouver un logement avant son départ : « J’ai trouvé mon appartement sur kijiji.ca, que je conseille d’ailleurs. Nous sommes au centre de Montréal dans un quartier qui s’appelle Saint-Henry. J’ai eu beaucoup de chance, car je suis à 5 minutes de mon travail. C’est très agréable. » Aujourd’hui, elle est en stage dans une jeune agence de marketing digital « Hashtag Média », créée en 2011. L’agence compte une dizaine de collaborateurs et près de 70 clients principalement locaux dans divers domaines. Elle gère également quelques marques américaines et françaises telles que Delmar Cargo. « Ils sont tous très jeunes dans l’équipe et il y a une super ambiance. On travaille dans un grand open-space, la communication est donc très facile. »


Eléa est chargée du community management et s’occupe de gérer les réseaux sociaux de ses clients. Une mission qui demande une grande organisation et un travail de rigueur au quotidien, surtout lorsque l’on gère différents clients à la fois. « Il faut savoir s’organiser et être tout le temps concentré. Le fait d’avoir différents clients me permet aussi d’être plus créative. Je passe mes journées sur les réseaux sociaux. Qui ne rêverait pas de ce job ? » s’amuse Eléa.

Bien installée, bien accompagnée, et bien dans son travail, elle a donc toutes les cartes en main pour profiter de son séjour et découvrir Montréal, une grande métropole qui propose de nombreuses activités. « La vie montréalaise est très agréable. Maintenant qu’il fait beau, les terrasses sont pleines, c’est vivant et les gens sont heureux de vivre et d’être dehors. »

La période estivale rime forcément avec « festival » pour les Québécois. Les habitants sont de grands adeptes de festivals en tous genres « On a le festival Juste Pour Rire qui va bientôt démarrer. Il y a même un festival de la viande fumée et de la Poutine, qui font références aux traditions culinaires locales. Il y a beaucoup de choses à faire. »

Beaucoup de choses à faire et beaucoup de voyages à réaliser dans ce pays à proximité de tout. « J’ai eu la chance de visiter Toronto et ses chutes du Niagara et la semaine prochaine, je prévois également d’aller à New-York. J’ai plusieurs voyages de prévus » ajoute-t-elle.

Ce qu’elle aime le plus, c’est cette ville cosmopolite qui accueille une population venue de tous les pays et qui offre une diversité culturelle : « Tout le monde est bilingue à Montréal et tout est traduit dans les deux langues, que ce soit dans les magasins ou les restaurants. »

Le froid est, en revanche, bien présent, et même un peu trop pour Eléa : « L’hiver à duré très longtemps, au bout d’un moment, c’est vraiment dur. Un jour, il a fait -20 degrés, et on est allé à une parade. Je suis restée une heure debout sans bouger, je ne sentais plus rien, ni mes jambes, ni mes bras. Je n’ai jamais eu aussi froid de ma vie » (rires).

Le Canada, c’est aussi un mode de vie très américanisé et démesuré surtout en termes de nourriture, une chose qui manque cruellement aux Français qui s’expatrient au pays : « Il est difficile de trouver des bons produits et pas chers ici. Pour le vin n’en parlons pas et le fromage, pour un morceau de gruyère, on peut compter 6 dollars. »

Si Eléa est tombé amoureuse de la ville, elle n’est en revanche pas conquise par le sirop d’érable. On la retrouvera en France au mois d’août, qui sait, aura-t-elle peut-être changé d’avis ?

Affaire à suivre…

Partir à l’étranger, c’est une véritable organisation : le visa, le budget, le logement, les billets d’avion ou encore les vêtements lorsque l’on part au grand froid comme Eléa. Le site pvtistes.net vous donne tous les conseils sur les démarches à suivre pour préparer votre voyage. N’hésitez pas à le consulter !

Marine ROUSSEL – EFAP 4
Correspondante Région EFAP Bordeaux

EFAP, l’École des nouveaux métiers de la communication

Publié le 11/05/2015

Partenariat entre l’Institut du Service Civique et l’EFAP

INSTITUT DU SERVICE CIVIQUE

École de communication EFAP - Partenariat entre l’Institut du Service Civique et l’EFAP

Rencontre avec ...

LES INROCKUPTIBLES

École de communication EFAP - Rencontre avec ...

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle