S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Ca tourne !

Ca tourne !

Visite dans les studios de TLM pour l'enregistrement de l'émission "Coté Scène", entre 2 prises, interview de Sofiane Beyragued, étudiant efapien


Visite dans les studios de TLM pour assister à l’enregistrement de l’émission « Côté scène », avec pour invités le groupe Zenzila, groupe de chanson française au métissage rock et oriental. A l’occasion de la sortie de leur dernier album, les membres du groupe se livrent à l’interprétation de quelques morceaux et répondent aux questions de Stéphane CAYROL, journaliste et présentateur. Entre deux prises quelques questions à Sofiane BEYRAGUED, étudiant d’EFAP3 et stagiaire assistant de Stéphane CAYROL .

Ca tourne…
En quelques mots : ton parcours avant l’EFAP et de tes projets premiers ?
Je suis à la base titulaire d’une licence LEA, puis intéressé par le métier de journaliste je me suis tourné vers l’EFAP. Cette école offre une formation assez large pour ne pas rester bloqué dans un domaine et donc découvrir des horizons différents.

Qu’est-ce qui t’attire le plus dans le métier de journaliste ?
L’action ! J’ai besoin de bouger, d’être dans l’actualité, d’arriver le matin sans savoir sur quoi je vais travailler… et puis je dois avouer que j’aime l’idée d’être au courant avant les autres et de pouvoir les informer.

Hit&Sport l’an dernier, TLM cette année… que peux-tu dire de tes expériences dans ces médias ?
Je n’ai pas le même poste, je faisais davantage de journalisme à proprement dit chez Hit& Sport (micro-trottoirs, interviews…), tandis que là je suis assistant à la production d’émissions.
Je dois notamment veiller au bon déroulement des enregistrements et j’assiste parfois au montage des émissions. Ces expériences, très différentes, me permettent de connaître vraiment ces deux médias avant de m’essayer à la presse écrite.

Peux-tu nous parler davantage de tes missions au sein de TLM ?
Je travaille notamment sur les émissions culturelles « Côté scène », « scènes ouvertes » et « Côté nuit ». Je prends contact avec les artistes qui seront présents dans les émissions, fais des recherches en amont et aide à l’organisation… ma mission se résume en fait à : faire en sorte que tout se passe pour le mieux durant l’enregistrement. Je rédige aussi des brèves sur les émissions qui sont publiées sur le site et mon niveau de langue me permet de traduire certaines interviews.

Le job de tes rêves ?
Avoir ma propre émission : pas de plateau et un tas de rencontres. Une émission dans laquelle je serais toujours amené à bouger, à voyager et faire voyager. Je ne suis pas prêt à faire un travail routinier…

Une anecdote ?
Le jour où j’ai du interviewer les joueurs de l’Aslvel pour Hit&Sport. J’ai passé environ 15 minutes à tendre le bras à deux mètres de haut pour interviewer le capitaine… j’ai donc fini par demander au reste des joueurs de s’installer dans les gradins pour que je puisse finir sans crampe.

3 questions à … Stéphane CAYROL Quelles sont pour vous les qualités d’un bon journaliste ?
La curiosité et l’ouverture d’esprit sont les qualités essentielles, tout découle de ça. C’est un métier de rencontres, il faut pouvoir les faire partager et faire connaître les gens sympas.

Qu’attendez-vous de vos stagiaires ?
Qu’ils prennent des initiatives. Je veux des gens responsables, autonomes qui puissent avoir des idées et s’intégrer rapidement dans une équipe.
Le regard et la présence de quiconque sur un environnement le modifie… un bon stagiaire doit pouvoir s’imprégner du système pour ne pas le modifier. Comme un bon journaliste il doit être un caméléon.

Quel message cherchez-vous à faire passer à travers le cours d’actualité que vous animez en EFAP2 ?
L’ouverture d’esprit. Je veux que les jeunes comprennent que tout le monde ne pense pas pareil et qu’il est important de confronter les opinions pour un monde meilleur.
Je leur conseil d’ailleurs souvent de lire la presse qui ne correspond pas à leurs idées pour davantage de compréhension et de tolérance.
S’informer et comprendre le monde dans lequel on vit est une mission citoyenne, l’histoire se fait tous les jours… il faut s’y confronter.

propos recueillis par Mathilde Barbier, étudiante en EFAP3

A lire également :
- Jean-Pierre Vacher, rentrée solennelle de Lyon EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 08/10/2008

WEI : Week End d’Intégration

Étude de cas

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle