S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Manon Hans en route vers le Canada !

Manon Hans en route vers le Canada !

Sophie-Caroline de Koning, Directrice des affaires internationales de l’EFAP, était récemment à Bordeaux pour présenter aux étudiants le réseau EFAP à l’international, le réseau Erasmus et les Universités partenaires. Etudiante en dernière année à l’EFAP Bordeaux, Manon Hans nous explique son choix de s’envoler vers le Canada pour étudier au Seneca College à partir du deuxième semestre.

Tu étudies à Bordeaux depuis ta première année. Pourquoi as-tu décidé de réaliser ton dernier semestre d’études à Toronto ?

Ca fait très longtemps que je souhaite partir à l’étranger pour y étudier ou y travailler. J’en parle d’ailleurs depuis un moment, avant même mon entrée à l’EFAP Bordeaux. Mon cursus n’aurait pas été complet pour moi si je n’avais pas effectué au moins un semestre dans un autre pays que la France. Après m’être renseignée auprès de l’EFAP concernant les partenariats existants, Toronto s’est imposé comme une évidence. Ce semestre à l’étranger, c’est l’occasion pour moi de découvrir une nouvelle ville, un nouveau pays, de rencontrer de nouvelles personnes, de casser une certaine routine aussi et évidemment de compléter ma formation.

Ta maîtrise de la langue de Shakespeare est connue de tous tes camarades de promotion. L’objet de ton semestre est donc plus professionnel que linguistique ? Qu’attends-tu de ce séjour canadien ?

« Maîtrise », c’est beaucoup dire. L’Anglais ne me pose pas de souci majeur, mais il me reste des progrès à faire avant de totalement le maîtriser. Et la seule façon de maîtriser une langue, c’est de la pratiquer. Mon séjour au Canada tombe donc très bien puisque ça fait très longtemps que je n’ai pas pratiqué l’Anglais au quotidien. C’est donc aussi un séjour linguistique ! Cela dit, il est vrai que le Canada est réputé pour son savoir et ses techniques de communication souvent innovantes qui ont contribué à ma décision de postuler pour ce programme. Le Seneca College (http://www.senecac.on.ca) propose aux étudiants d’EFAP 4 d’effectuer un semestre en Corporate Communications, ce qui équivaut à notre Communication Institutionnelle. Comme c’est dans cette branche que je souhaite commencer ma carrière de communicante, ça tombe plutôt bien ! En m’expatriant là-bas pour 6 mois, j’espère découvrir de nouvelles façons d’exercer la communication et aussi acquérir le vocabulaire technique de la communication.

Que connais-tu du pays, de la ville où tu vas séjourner ? Appréhendes-tu ce départ ? Ou la perspective du voyage t’exalte-t-elle plus qu’elle ne t’effraie ?

Pour être tout à fait honnête, je ne connais pas grand-chose de la ville ni du pays. A moins d’un mois de mon départ, Canada rime surtout avec sirop d’érable et hockey sur glace. Mais c’est aussi cela qui est intéressant. Je pars sans a priori et je vais pouvoir découvrir plein de choses une fois là-bas ! Quant à l’appréhension, elle est présente, c’est évident, mais mélangée à de l’impatience. Beaucoup d’impatience. J’ai hâte d’arriver dans cette ville et de pouvoir la visiter. J’ai hâte d’arriver sur le campus et de découvrir ma chambre. J’ai hâte de rencontrer ma colocataire. Malgré tout, on se pose toujours des questions… Le plus dur restera la séparation d’avec ma famille surtout et d’avec mes amis. C’est sûrement ce que j’appréhende le plus d’ailleurs.

Toronto durant plusieurs mois, puis une halte à New York pour passer tes examens. Faire carrière sur le continent nord-américain est-il un objectif ?

Après mon séjour à Toronto, je serai à New York pendant 3 mois, pour y passer mes examens mais aussi pour m’accorder une pause dans cette ville où j’ai toujours rêvé de vivre. De là à y faire carrière, je ne sais pas encore. L’Amérique du Nord m’attire depuis très longtemps, c’est vrai, mais l’Europe reste mon premier choix pour l’instant. Cependant, si l’occasion de rester sur le continent américain se présente, je la saisirai sans aucun doute !

Qu’envisages-tu après l’obtention de ton diplôme en juin prochain ?

Ah, suspense ! J’hésite encore entre me lancer sur le marché du travail en espérant trouver quelque chose rapidement, ou m’inscrire en Master 2 Communication des Organisations, Stratégie et Produits de Communication pour compléter ma formation. Pour l’instant, ma priorité est d’obtenir mon diplôme et de profiter de ce semestre outre-Atlantique. Le reste, on verra plus tard !

Etienne Govignon - EFAP 4
Correspondant région EFAP Bordeaux

Publié le 12/12/2012

Julien Maingraud : 5ème invité des Rencontres professionnelles

École de communication EFAP - Julien Maingraud : 5ème invité des Rencontres professionnelles

Euro Ice Hockey Challenge : 3ème jour au Palais des Sports de Gerland

HOCKEY

École de communication EFAP - Euro Ice Hockey Challenge : 3ème jour au Palais des Sports de Gerland

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle