S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Hélène avec vents et marées

Hélène avec vents et marées

Échange avec Hélène Larrouturou, étudiante en EFAP 3 et en stage au sein de Thétis Énergies Marines Renouvelables (EMR) dont la convention vient d’avoir lieu.

Échange avec Hélène Larrouturou, étudiante en EFAP 3 et en stage au sein de Thétis Énergies Marines Renouvelables (EMR) dont la convention vient d’avoir lieu. Quel est ton parcours ?

Après obtention de mon Bac L option Arts Plastiques, j’ai directement intégré l’EFAP Bordeaux. Quant à mes stages, j’ai réalisé le premier au Bureau de la Langue Basque ; le second à la Maison Ecocitoyenne de Bordeaux, et cette année à Thétis EMR. En dehors du cadre scolaire, j’essaye de me trouver des stages intéressants près de chez moi, au Pays Basque ! Ma meilleure expérience reste d’avoir participé à l’organisation d’un festival de musiques du monde.

Qu’est-ce que Thétis ?

Thétis EMR est une convention d’affaires sur les énergies marines renouvelables, qui s’est déroulée les 11 et 12 janvier 2012. L’objectif était de rassembler tous les décideurs et toutes les parties prenantes du domaine (experts technologiques, chercheurs, politiques, investisseurs, etc.) pour évaluer les tendances prospectives et fédérer les énergies. Pour les futurs intéressés, la prochaine édition se déroulera à Brest !

Pourquoi ce stage ?

Je me suis lancée dans l’aventure Thétis EMR principalement pour deux raisons. La première étant que le développement durable est un sujet qui me touche et je juge nécessaire d’apprendre à communiquer différemment, d’une façon plus respectueuse de l’environnement. De plus, les énergies marines renouvelables renvoient à une filière en pleine émergence. J’avais donc envie de mieux connaître ce domaine industriel.

L’autre raison concerne mes missions : avec Thétis, j’allais monter un événement de A à Z, qui plus est, une première édition ; et les relations presse étaient au cœur de mes missions. Étant donné que je me dirige vers une carrière d’attachée de presse, cet aspect de ma mission était primordial !

Par quel biais as-tu trouvé ce stage ?

C’est grâce au service des stages de l’EFAP, et plus précisément grâce à Marie Mahon, que j’ai eu vent de cette offre de stage.

Quelles étaient tes missions ?

J’ai travaillé sur la mise en place de l’événement et sur la création d’une stratégie de communication. Il y avait donc énormément de travail et beaucoup de missions différentes. Mes pricipales missions étaient :
- réaliser un plan de communication
- participer à des missions de marketing direct (phoning, mailing, etc.)
- faire des recherches de mécénat / sponsoring
- mettre en place et rédiger une newsletter
- créer un dossier de presse
- rédiger plusieurs communiqués de presse
- créer et mettre à jour un fichier presse
- prendre contact avec la presse
- réaliser un pressbook.

Comment s’est passée l’organisation de l’évènement ?

La plupart du temps, l’organisation s’est bien passée mais forcément, il y a eu des petits soucis. Par exemple, le jour où nous venions de recevoir le programme fraîchement imprimé, un conférencier ne pouvait plus venir et se faisait remplacer. Il a fallu modifier et réimprimer tout le programme ! Je précise que ce n’était même pas une semaine avant l’événement …

Quel bilan tires-tu de la convention ? De ton expérience ?

Maintenant que la convention est passée, je tire un bilan plutôt positif. J’ai appris du milieu évènementiel et industriel. J’ai également approfondi mes connaissances en matière de relations presse, ce qui était l’un de mes objectifs.
Construire un événement est très prenant, et dans le cas de Thétis, c’était une réussite, alors forcément c’est gratifiant de savoir que j’y ai participé !

As-tu des projets pour l’année prochaine et l’après-EFAP ?

J’ai plein de projets, c’est ce qui me motive tous les jours !
Je ne vais pas tous les citer car la liste serait longue, mais j’attends beaucoup de mon prochain stage où j’intègrerai l’équipe de Pantopie, avec notre très cher professeur Eric Cattelain. Ensuite, je cherche le temps de lancer un journal. L’équipe est là, les articles du premier numéro sont rédigés, maintenant il faut se lancer !

Mon projet final est de fonder un label de musique indépendant avec une amie qui est dans ma classe. Je ne sais pas ce que me réserve l’avenir, mais je souhaite de tout cœur travailler dans le domaine de la culture, et si possible de l’Art. Affaire à suivre !

Thomas Bouchard Grunberg
Correspondant région – EFAP Bordeaux

Publié le 19/01/2012

Charlotte change d’Eire

Échange avec Charlotte Vigneau, étudiante en EFAP 3 et poursuivant actuellement son cursus au Griffith College de Dublin jusqu’en janvier prochain.

Convention Thétis

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle