S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Métiers > Hall of Fame > Damien VAYNE

Hall of fame

Damien VAYNE
Responsable des relations presse internationale
Disneyland Paris
EFAP 2005

Retrouvez l'intégralité du témoignage de Damien Vayne, EFAP 2005, responsable relations presse chez Disneyland Paris.

Je suis Damien Vayne, je suis le responsable des relations presse internationales pour Disneyland Paris.

Quand j’étais tout petit, à la base, je voulais être animateur télé. Lorsqu’on est animateur télé, on a cette chance de pouvoir faire rêver les gens et de les transporter dans un autre monde. Etre responsable des relations presse internationales pour Disney, c’est un métier qui me plait énormément et qui me rappelle celui d’animateur télé.

Ce qui me passionne, c’est voyager ! Voyager, c’est une passion, ça fait partie de mon métier et ça fait partie de mon quotidien de découvrir le monde, de découvrir de nouvelles cultures. Je m’occupe des relations presse internationales pour Disney. C’est tout d’abord être en contact direct avec les journalistes de l’international. Ceux qui viennent aussi bien de Suisse, du Danemark, de Russie… Et leur faire découvrir la destination qu’est Disneyland Paris. Et c’est toutes les émissions, les reportages, les articles, tous les shooting-photo qu’on peut voir après dans la presse.

Mon expression préférée est “To all who come to this happy place, welcome !” de Walt Disney en 1955. Les années EFAP, ce sont d’excellents souvenirs. Ça m’a ouvert les yeux sur d’autres formes de journalisme et de communication. La presse écrite, les relations presse, et aussi la radio. Ça m’a permis de développer des techniques. C’est également des rencontres professionnelles, grâce aux stages. C’est quelque chose qui me sert au quotidien dans mon métier.

Si l’EFAP était un film, pour moi ce serait « Radio Days ». On a la chance d’avoir un super studio radio à l’EFAP. De passer derrière le micro, d’écrire des chroniques, de faire un journal ça a été une véritable révélation pour moi.

Si j’avais 18 ans, sans hésiter je referais l’EFAP ! La seule chose que je changerais, c’est que je passerais une année en école de communication à l’étranger et je pense que je choisirais l’EFAP New-York.

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle