S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Métiers > Hall of Fame > Véronique CHAMPION

Hall of fame

Véronique CHAMPION
Responsable Communication et Evénementiel
Conservatoire de Nice
EFAP 1986

École de communication EFAP - Véronique CHAMPION

Née à Strasbourg de parents tous deux danseurs : un père rentré à l’école de danse de l’Opéra de Paris à l’âge de 7 ans et une mère au Ballet du Rhin à Strasbourg à 14 ans, Véronique a ainsi grandi dans les « baignoires » de cet Opéra et a souhaité rester dans ce milieu artistique qui a bercé son enfance et qui l’a fait grandir.

J’ai fait toute ma carrière dans le milieu culturel et plus précisément dans la danse et la musique, en tant qu’Attachée de presse puis responsable Communication.

Je viens de quitter mes fonctions au sein de l’Opéra de Nice où je suis restée durant sept ans pour prendre en charge la communication du Conservatoire de Nice et m’occuper de la Galerie de photos d’Art, la Darkroom Galerie, que nous venons d’ouvrir à Nice, en plein Carré d’Or, avec mon mari (Dominique Jaussein, NDLR), artiste photographe.


Pourquoi avez-vous choisi de faire une école de communication à Lyon ?

Parce que cette formation en communication (EFAP Lyon) me permettait de rester dans ce milieu artistique que j’aime tant, de vivre à Lyon, de pouvoir être dans une école à taille humaine et surtout de pouvoir pratiquer assez rapidement mon futur métier par le biais des stages.

Je me permets de rappeler qu’à l’époque, dans les années 80, le métier de la communication n’était pas aussi connu et à la « mode » que maintenant, que l’on venait tout juste de savoir ce que le métier d’attachée de presse signifiait et que l’EFAP venait de naître ou presque !


Quels souvenirs gardez-vous de vos années EFAP ?

De merveilleux souvenirs, vraiment. Nous étions dans un quartier chargé d’histoire, nous avions de très bons professeurs et l’équipe qui nous entourait veillait sur nous avec un œil bienveillant, sévère mais compréhensif et toujours à l’écoute.

Il y avait vraiment une très bonne ambiance à tout point de vu. Nous étions déjà une grande famille…

Véronique Champion - Assistante de presse Théâtre du Châtelet


Quels stages aviez-vous effectué lors de vos études en communication ? Étaient ils en lien avec votre travail aujourd’hui ?

Oui, les stages effectués étaient tous en lien avec mon travail d’aujourd’hui. Et pour cause, je ne voulais travailler que dans le domaine culturel et je me suis battue pour y arriver et pour durerIl m’a fallu de la persévérance mais aussi de la chance je l’avoue ! J’ai sollicité du monde mais j’ai également surtout eu l’énorme coup de pouce du destin tout au long de ma carrière pour rencontrer les bonnes personnes qui m’ont ouvert les bonnes portes… Après il faut travailler dur et ne pas les décevoir !


Quel a été votre parcours depuis l’obtention de votre diplôme ?

J’ai été entre autre (liste non exhaustive!) :

Attachée de presse d’une Compagnie de ballet à Paris PNG

Assistante de presse au Théâtre du Châtelet à Paris

Attachée de presse de la Compagnie de danse « Temps Présent » de Thierry Malandain.

Attachée de presse de la Cité de la musique à Paris (inauguration de la salle de concert et du musée)

Directrice de la communication de l’Orchestre de Chambre de Picardie

Directrice de la communication de l’Opéra de Nice

Responsable Communication et Evénementiel du Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice

Galeriste - Darkroom Galerie à Nice, un lieu intimiste dédiée à la photo d’Art.


Décrivez-nous votre poste actuel, quelles sont vos missions au quotidien ?

Promouvoir le Conservatoire de Nice sur le plan régional, national et international, que ce soit son pour son département éducation ou pour ses concerts et ces nombreuses manifestations tout au long de l’année.

Cette année est d’autant plus importante que le Conservatoire a fêté ses 100 ans cet été ; 14 concerts sur 9 jours ; des rencontres souvenirs entre les anciens élèves et les nouveaux, ainsi qu’avec les anciens professeurs et les actuels. Des têtes connues parmi les anciens élèves du Conservatoire comme Eve Ruggieri ou encore Richard Galliano.

Je suis également en charge des éditions, brochures de saison, dépliants, programmes, communication numérique, etc

Concernant mon métier de Galeriste, il s’agit d’exposer des artistes photographes, amateurs ou professionnels, connus ou encore inconnus et bien entendu de mettre leur travail en valeur.

Nous avons créé Darkroom Galerie avec mon mari en juin 2014. C’est une galerie uniquement dédiée à la photo d’Art, en plein carré d’Or à Nice, un lieu intimiste avec un concept de lecture d’images inédit. Mon rôle est bien entendu de promouvoir les artistes qui exposent chez nous, mais également de mettre en place des partenariats avec des entreprises ou des galeries.

Etre toujours à l’écoute et à la découverte de talents me passionne et me permet également de mettre en contact les gens et c’est là une partie de mon métier que j’aime tout particulièrement.


Quelles sont les qualités requises pour exercer votre profession ?

Être à l’écoute est pour moi la qualité essentielle. Mais ce ne doit pas être la seule, loin de là ! Être réactive, savoir écrire, parler mais aussi laisser parler ! Il faut également savoir se remettre en question et c’est sans doute ce point là que les jeunes gens d’aujourd’hui ne connaissent pas ou très peu !

Véronique Champion Responsable Communication et Evénementiel CNNR


Étudiante, pensiez-vous en arriver là ? Que vouliez-vous faire à l’époque ?

Comme je le disais plus haut, j’ai toujours souhaité travailler dans ce milieu et je ne changerais mon parcours professionnel pour rien au monde. Entrée dans la force de l’âge - comme on dit - je me permets de dire et avoue que je suis fière de mon parcours et de ce que je suis devenue.


Pour vous, quels sont les points forts de l’EFAP ?

L’enseignement, la façon d’aborder la vie active et de permettre ainsi aux étudiants de se confronter très vite à la vie professionnelle. Le réseau est également un élément primordial.


Quels conseils donneriez-vous aux futurs diplômés souhaitant intégrer votre secteur d’activité ?

Difficile de donner des conseils … Ecouter son cœur, ses envies, travailler dur et ne jamais baisser les bras ..!


Si vous revenez dans le passé, vous refaite l’EFAP ?

Oh oui sans hésiter ! Je pense même que j’aurais à nouveau choisi l’EFAP Lyon…

Merci à vous pour ce petit retour dans le passé…. !

—-

Propos recueillis par Antoine DECHOZ

Crédit photo : Dominique Jaussein

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle