Accueil > Archives 2005-2012 > Soirée de Gala EFAP-ICART Bordeaux

Soirée de Gala EFAP-ICART Bordeaux

image

Le BDE de l’ EFAP - ICART Bordeaux organisait le 5è Gala de fin d’année de l’ EFAP et de l’ ICART… Les tenues de soirée étaient de sortie !

L’EFAP fait son « show » au Café Maritime

image


L’EFAP Bordeaux avait mis « les petits plats dans les grands » ce jeudi 2 avril 2009 pour son 5ème gala organisé pour la deuxième année consécutive au Café Maritime.

Pour cette soirée attendue de tous, mais surtout de toutes, les étudiants de l’Ecole avaient sorti leurs plus beaux habits afin de célébrer le départ imminent dans le monde du travail des futurs diplômés de 4ème année.

L’apéritif, marqué par la présence de Marc Planus, footballeur aux Girondins de Bordeaux et parrain du gala, marqua le lancement de cette nouvelle édition. Après quelques amuse-bouches, l’ensemble des participants entra dans la grande salle réservée pour le repas.

Le Gala en images !

Puis, ce fût le temps des discours. Monsieur Petit remercia Quentin Bevan, le président du BDE ainsi que Marie Cornille et Julie Delbos pour leur parfaite organisation de la cérémonie tandis que Fabien Robert, intervenant à l’EFAP et Maire adjoint de la ville de Bordeaux, rappela le plaisir qu’il avait eu à travailler avec les EFAP 4. La soirée démarra donc sous les meilleurs auspices. De cette nuit marquante, certains retiendront les films excellemment réalisés par les différentes promotions ou l’album-photo du corps enseignant de l’EFAP commenté de main de maître par Florience Pariente et Benjamin Bardel. D’autres encore se souviendront de la cérémonie de remise des prix marquée par le prix « d’étudiante de l’année » obtenu par Audrey Blanc, une étudiante de 4ème année et ancien membre du BDE, qui fût de toutes les organisations de galas précédents ou du week-end d’intégration. Une récompense bien méritée pour cette étudiante parfaitement impliquée dans la vie de son Ecole.

La première partie de la soirée se termina au champagne et le beau monde présent se hâta de poursuivre la fête au Pier 6, la boîte de nuit située à deux pas du Café Maritime. Si quelques personnes raisonnables décidèrent de rentrer se coucher après le repas, la grande majorité resta prolonger ce bon moment jusqu’au bout de la nuit. Et c’est maintenant aux EFAP 3 de rêver au prochain gala, leur dernier, où ils seront placés à leur tour « sous le feu des projecteurs ». Il leur reste toute une année pour s’y préparer !

Amaury LAMY – EFAP 2

EFAP, l’école des métiers de la communication