Accueil > Archives 2005-2012 > Murielle MAZAU

image

Interview de Murielle MAZAU, étudiante à l’EFAP Lyon, en stage à l’Hôtel de Ville de Villeurbanne.

Laurie Cathalifaud : Pourquoi as-tu choisi l’EFAP ?

Murielle Mazau : Je suis restée 3 ans à l’université avant de rentrer à l’EFAP. Les cours à la fac étaient principalement théoriques, j’ai vite compris que la pratique comptait plus que tout dans ce secteur. Je me suis alors documentée sur les enseignements plus professionnels de la communication et j’ai choisi cette école. Je suis alors rentrée en admission parallèle directement en 3ème année.

L.C : Quel était ton objectif ?

M.M : Mon objectif était de « pratiquer la communication ». Le métier d’attaché de presse m’intéressait beaucoup et je voulais enfin découvrir la réalité du métier autre qu’à travers des livres, des reportages ou des sketchs humoristiques ! Mon but était vraiment de mettre en pratique ce que j’avais appris et connaître toutes les facettes de ce métier.

L.C : Qu’est ce qui te plait le plus ?

M.M : D’avoir trouver ma voie, de faire des rencontres grâce aux stages et de mener à bien des projets collectifs.

L.C : Peux tu nous parler de la collectivité dans laquelle tu effectues ton stage ? De la structure, de tes actions et missions ?

M.M : Je voulais poursuivre mon projet professionnel et faire mon stage de dernière année dans une collectivité. Au service communication de la mairie de Villeurbanne, tous les métiers sont représentés : rédacteur en chef, attaché de presse, communication interne, webmestre, infographiste, journaliste, chargé de communication. Grâce à cette diversité, j’ai pu toucher à tout. Mes missions sont multiples, très diverses et toutes plus intéressantes les unes que les autres : relations presse, reportages, rédaction d’articles dans le journal municipal, conception de plaquettes, d’affiches et de tract.

image

L.C : Quelles sont tes autres expériences de stage ?

M.M : J’ai effectué d’autres stages en collectivité. J’ai écris dans le journal interne du Conseil Général de l’Hérault à Montpellier. J’y ai aussi réalisé une campagne de communication interne sur le développement durable par les transports. En arrivant à l’EFAP, je voulais connaître le métier d’attaché de presse. J’ai effectué un stage de 5 mois au service presse du Conseil Régional de Rhône-Alpes.

L.C : Qu’aimerais-tu faire plus tard ?

M.M : Mon but serait de concrétiser mon projet : travailler comme attachée de presse ou chargée de communication dans une collectivité.