Accueil > Archives 2005-2012 > Marie LAURENS

image

Entretien avec Marie LAURENS de l’EFAP Paris, en stage chez Ketchum
Laurie Cathalifaud : Pourquoi as-tu choisi l’EFAP ?

Marie Laurens : Après une prépa Science Po et deux ans de droit à Assas, je souhaitais recevoir un enseignement moins théorique, beaucoup plus pratique et concret. Je me suis renseignée autour de moi et une ancienne élève de l’EFAP m’a parlé de son expérience dans l’école. Le mélange de cours dispensés par des professionnels de la communication et de stage m’a convaincu.

L.C :  Quel était ton objectif ?

M.L : Je souhaitais acquérir le plus de méthodes et d’astuces sur le milieu de la communication. J’avais déjà envisagé de suivre un cursus de journalisme plutôt dans ma scolarité et intégrer l’EFAP me permettait de confirmer ce choix et d’ouvrir mon horizon sur d’autres métiers de la communication.

L.C :  Qu’est ce qui te plait le plus ?

M.L : J’apprécie énormément le fait que nos professeurs soient des professionnels.
Leur point de vue est donc proche de la réalité du marché. En sortant de l’école (notamment lors des stages) il n’y a pas de décalage entre le contenu de notre apprentissage et les missions qui nous sont demandées. L’alternance stages et cours me convient tout à fait.

image

L.C :  Peux-tu nous parler de l’agence où tu fais ton stage ? De tes actions, missions et de la structure ?

M.L : Depuis Juin 2006, je suis en stage chez Ketchum, l’agence de Relations Presse du groupe DDB France (réseau Omnicom).
J’ai rejoint le pôle Brand et je travaille principalement sur 4 comptes : Starbucks, Toys"R"Us, Lexibook (produits électroniques grand public pour enfants et adultes) et Fifi et ses Floramis (une série d’animation diffusée sur France 5 pour les petits).
J’accomplis les tâches classiques d’une chargée de budget junior dans une agence de Relations Presse. La durée plutôt longue de ce stage
(6 mois) me permet d’obtenir de plus en plus de responsabilités, notamment dans la relation avec les journalistes et les clients.

L.C :  Quelles sont tes autres expériences de stage ?

M.L : J’ai participé pendant deux mois à la vie d’une entreprise : SECF (Société d’Encouragement du Cheval Français). Ce stage m’a permis de voir la partie annonceur de la communication. J’ai touché à pas mal de domaines : la publicité, l’évenementiel, les relations presse et les partenariats.
Puis j’ai rejoint pour deux mois un petit cabinet de conseil en publication et relations internationales. Le projet principal de ce cabinet était de monter un guide de Paris pour les touristes chinois. J’au eu l’occasion de participer à la rédaction de plusieurs articles, d’être en charge des crédits-photos de tout le guide et de gérer les relations avec les maires de Paris, afin d’obtenir d’eux une participation au projet.

L.C :  Qu’aimerais-tu faire plus tard ?

M.L : Je ne sais pas encore exactement quel métier je souhaite exercer. Mais je sais que le milieu du sport m’attire particulièrement. Je souhaite découvrir plus profondément le monde de l’évènementiel. Comme je pars, normalement, à NY au second semestre, j’espère avoir l’occasion de faire un stage dans ces deux domaines.
Je compte vraiment sur mes expériences professionnelles pour m’aider à faire un choix : entreprise ou agence, évenementiel ou relations presse.