Accueil > Archives 2005-2012 > Le “e-commerce” en plein boom

image

Avec une croissance de 50% pour l’année 2005, le commerce électronique se targue d’une réussite insolente. Les fêtes de fin d’année confirment le succés des sites de vente en ligne, qui ont multiplié leur chiffre d’affaires grâce notamment aux produits électroniques et culturels.

Les internautes français hésitent de moins en moins à acheter en ligne des produits pourtant disponibles près de chez eux. En effet, les progrès du paiement sécurisé, la richesse de l’offre et la facilité de comparaison ont fini par convaincre les plus sceptiques de franchir le pas. Fort d’un volume d’affaires qui dépasse désormais les 10 Milliards d’Euros en 2005 (contre 0,7 milliard d’euros en 2000), le commerce électronique est en plein essor.

image

Autre indice de bonne santé; le nombre de visiteurs de sites de vente en ligne a doublé pendant les fêtes. Si le secteur culturel représenté par les livres et les DVD truste la tête des ventes, les produits électroniques et informatiques sont de plus en plus plébiscités par les clients.

eBay leader incontesté du marché

En 2005, l’e-commerce qui a pleinement bénéficié de la prolifération des connexions à haut-débit, a profité de l’explosion du commerce entre particuliers. Cette forte tendance actuelle a généré une nouvelle famille de consommateurs, adeptes du CtoC (consumer to consumer). Une récente étude de Médiamétrie (juin 2005), démontre que près de 40 % des internautes français ont déclaré avoir utilisé, dans les six mois précédents l’enquête, des sites qui mettent en relation des particuliers, qu’il soit acheteurs ou vendeurs.

image

Le leader de ce marché reste incontestablement eBay, qui a enregistré 8,52 millions de visiteurs uniques selon Médiamétrie. D’ailleurs une tradition de plus en plus en vogue comble ce site d’enchères au lendemain du passage du Père Noël. En effet des particuliers se précipitent sur des sites CtoC pour se débarrasser anonymement et sans scrupules des cadeaux de Noël décevants. Selon eBay, aux Etats-Unis, un quart des 25-34 ans ont déjà mis aux enchères leurs cadeaux sur des sites web.

Quelques dangers viennent tout de même menacer cette prospérité qui n’a plus rien de virtuelle. Il s’agit des marges de progression des e-commerçants français qui finiront tôt ou tard par fondre et la concurrence qui se fait de plus en plus rude entre les acteurs de l’e-commerce. En 2006 ils devront consolider leurs résultats financiers et veiller au développement du marché, pour éviter un essoufflement du marché.


Marc Samer Daou


Le top 10 des sites e-commerce les plus visités en France*

1 eBay 8 524 000
2 voyages-sncf.com 7 963 000
3 Fnac 6 737 000
4 Cdiscount.com 5 859 000
5 La Redoute 5 404 000
6 Amazon 5 368 000
7 Alapage 5 298 000
8 PriceMinister 5 116 000
9 Lastminute.com 3 495 000
10 Rue du Commerce 3 207 000

Sources : Fevad et Médiamétrie
*Au 3ème trimestre 2005 et en visiteurs uniques