Accueil > Archives 2005-2012 > Bons baisers de Séoul !





Joachim , Romain et Justine, sont 3 étudiants en 4è année d’ EFAP Image & Médias, partis fin août à la découverte de Séoul (Corée du Sud). Ils suivent là bas un cursus en communication (en anglais), de 6 mois, dans notre université partenaire Sookmyung Women’s University.




Ils nous livrent ici leurs premiers témoignages :

“Arrivés fin août à Séoul, nous avons très vite emménagé dans nos chambres sur le campus. Les quelques jours suivants nous ont permis de nous acclimater à la chaleur, à l’humidité locale et à la culture.


L’université est en plein centre du vieux Séoul, sur une colline, qui domine les vieux quartiers. L’avantage est de ne pas être ni excentré, ni hors de tout. Il y a des beaucoup de commerces dès la sortie des bâtiments. La rue principale est pleine de boutiques, restaurants et cafés aux tendances et décorations très… féminins. Les rues adjacentes sont plus homogènes, plus authentiques aussi (grillades coréennes, karaokés, bains…)


Le campus est assez magnifique. Assez compact, mais aéré par des espaces verts et un aménagement très asiatique, jusqu’en terrasses. Les locaux (du peu que l’on a pu voir) sont grandioses et les équipements feraient pâlir n’importe quelle université Française.

L’accueil a été, à l’image de l’organisation et du service en Corée : parfait. Nous devons être 70 étrangers (grande majorité de chinois, quelques japonais, des allemands, des américains, des français) et nous sommes pris en charge par les ambassadeurs qui nous aident pour nous inscrire aux cours, nous guider dans l’université et répondre à nos questions. Un système de parrainage (buddy) est mis en place pour nous aider au quotidien dans les tâches externes à l’école : prendre un abonnement de portable, faire les démarches pour l’Alien Card, etc…

Une fois les cours commencés nous avons une période de 10 jours d’essai pour se rétracter et choisir de nouvelles matières. La liste fournie par l’ EFAP nous a été très pratique car nous disposions des codes d’identifications des cours. Nous n’avions donc pas à chercher à la main dans leur base de donnée, à travers les filtres (majors, langues…) ce que les autres étudiants étrangers ont dû faire. Elle était aussi assez exhaustive: seuls quelques cours ont été annulés (le professeur ne pouvait plus assurer sa lecture) et nos emplois du temps se sont accordés avec nos projections.

Cette dernière photo a été prise du toit du bâtiment principal de Sookmyung. Au détour du dernier étage, en cherchant l’ascenseur, nous sommes tombés sur un escalier qui montait. Il y avait de la lumière et aucune contre indication. Nous sommes arrivés sur le toit et la vue à 360 degrés sur le campus et Séoul valaient bien qu’on attende que la nuit tombe et que la ville s’illumine.


L’aventure commence donc maintenant pour nous. Après la magie des premiers contacts avec la culture locale et des locaux, nous devons nous assurer de fournir le travail nécessaire pour transformer cette expérience personnelle en réussite jusqu’à la validation du semestre.”



EFAP • l’école des métiers de la communication