Accueil > Archives 2005-2012 > Loïc Rojouan, “Nul et Parfait”

image

Bonjour Loïc,
Aujourd’hui nous sommes là pour parler de ton rôle au sein de l’EFAP et l’ICART Bordeaux, mais aussi pour faire connaître ton actualité d’Homme de scène.

Peux-tu nous expliquer quels sont tes différents cours et quels sont tes attentes auprès des élèves ?

J’interviens effectivement dans les deux écoles sur plusieurs promotions et sur différents cours : vie en entreprise, structurer pour convaincre, techniques du dialogue et prise de parole en public.
L’objectif principal de ces interventions est de faire participer les élèves avec des jeux de rôles.  Durant les ateliers on crée des binômes qui doivent s’exprimer lors de mises en situation pratique.

Pour avoir parlé plusieurs fois avec certains élèves, je sais que tes cours sont ludiques et appréciés.
Après tout avoir un professeur qui est entre autre Comédien, doit être motivant, car il faut rappeler qu’après avoir été programmé sur Paris pour « Chaud Divan », tu reviens sur Bordeaux dans la pièce « Nul et Parfait », tous les mardis et mercredis au théâtre des Salinières.

Peux tu nous dire quelques mots sur l’histoire de « Nul et Parfait »

image

C’est un retour vers le passé à la Française, avec de nombreux allers retours pour Parfait (rôle que joue Loïc, ndlr), entre le jour de son 35ème anniversaire et le jour de sa conception.
Arrivé dans son passé, il croise son père et sa mère « jeunes » et d’autres personnes qu‘il ne pensait pas du tout voir à cette époque.
Il veut modifier son destin, mais ignore que changer son futur en bouleversant le passé, modifie aussi son présent et celui des autres…

Pour l’avoir vu, je ne peux que vous encourager à aller voir la pièce.
Pour vous donner envie d’aller voir Loïc avant le 24 février, cliquez ici pour voir un extrait de la pièce.


Propos recueillis par Fanny Martinot, intervenante en Communication Institutionnelle.

EFAP, l’école des métiers de la communication