Accueil > Archives 2005-2012 > Journal de Bord du GPTL - Coup de Théâtre

image

Vendredi 30 octobre


Les hommes du jour sont Ivan Ljubicic, Gilles Simon, Michaël Llodra et Arnaud Clément. Ils ont décroché leur ticket pour la demi-finale.


La journée a été forte en émotion après l’élimination du favori Jo-Wilfried Tsonga qui s’est incliné face au 118ème mondial, Arnaud Clément. Ce dernier match, très serré a tenu le public en haleine 3 heures.


Stéphanie Moirod - Hôtesse partenaires principale
Quel est ta mission ?

image

Je suis chargée d’accueillir les invités des partenaires du GPTL. Après avoir vérifié qu’ils sont bien sur la liste, je leur remets le pass invité qui leur permet d’accéder au village et leur indique l’emplacement du stand qu’ils cherchent. Je réponds aussi à toutes leurs questions.

Verdict ?
C’est une bonne expérience, d’autant plus que je souhaitais travailler dans une agence d’hôtesses. Je ne l’avais pas encore fait car je ne savais pas si ça allait me plaire. Comme ça se passe bien, je pense que je vais postuler.


Guillaume Asmanoff – Réseaux TV
Quel est ton rôle ?

image

Je travaille à la régie TV. J’ai en charge tous les écrans présents sur le village et  gère les informations diffusées : scores, publicité, annonces et jingles. Par exemple, Elmut Fritz était présent sur le salon pour réaliser une interview sur le stand de Radio Scoop. J’ai diffusé une annonce pour signaler qu’une séance de dédicaces était organisée après l’interview.

Que penses-tu de cette expérience ?
J’ai de la chance de travailler à la régie, c’est intéressant car cela me permet de comprendre comment fonctionnent les chaînes de télévision. C’est un métier peu connu mais très important dans le monde de l’audiovisuel. Et puis, faire partie de l’organisation me permet d’accéder aux matchs, un bon point. Je suis passionné de photographie et  j’aimerais devenir JRI. Le GPTL constitue un bon terrain d’entraînement : au cours de mes pauses, je fais des photos et  je réalise des diaporamas. Le but est de restituer l’ambiance qui règne ici.



Kevin Allioud – Animation
Tout se passe bien ?

Oui ! Hier, j’ai fait l’animateur entre deux matchs. Le match s’est achevé plus tôt que prévu, du coup il fallait créer une animation pour faire patienter le public. Nous avons organisé un  “qui touche gagne”, un jeu où l’on dispose des lots dans un coin du stade, pour les gagner il faut tirer dessus et atteindre sa cible.


propos recueillis par Alice NIQUET, étudiante en EFAP3


EFAP, l’école des métiers de la communication