Accueil > Archives 2005-2012 > Sonia OULD HAMMOU, en stage au SIRPA !

image

Sonia Ould Hammou, étudiante EFAP4
en stage au sein du SIRPA, le Service d’Information de Relations Publiques des Armées de Terre

Pourquoi avoir postulé dans ce secteur ?
Ca s’est fait par hasard. Un camarade de promotion m’en a parlé puisqu’il pensait y postuler et l’expérience m’a tentée. J’ai donc postulée à mon tour et ai été prise.

Quelles sont tes missions ?
Quotidiennement je suis chargée de la revue de presse, je travaille sur tous les journaux quotidiens et la mise en ligne sur l’intranet. Les articles pris en compte concernent aussi bien les conflits en Afghanistan que la réforme de la programmation militaire ou l’armement régional… Avec le temps on apprend à trouver les informations intéressantes. J’y apprends beaucoup.

D’autre part je travaille sur des relations presse ponctuelles : par exemple j’ai créé un dossier de presse et des communiqués pour le 11 novembre. J’ai aussi travaillé sur la communication d’une exposition au musée militaire sur l’arrière de la Guerre (relations presse et distribution d’invitations). Je suis là pour apporter du neuf, un point de vue extérieur, et améliorer l’image militaire : je travaille actuellement sur la création de la carte de vœux du SIRPA et sur un projet d’organisation d’une élection « miss et mister militaire » au sein du quartier frère.

Quels sont tes projets ?
Ce type de stage est régi par le gouvernement et il faut faire son service militaire pour continuer à travailler avec l’armée, je ne vais donc pas continuer. Je n’ai pas de projet immédiat, mais j’aimerais me tourner vers la conception d’émissions en passant peut-être un Master 2 dans ce domaine.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux étudiants de l’EFAP ?
Les étudiants de l’EFAP savent pourquoi ils sont là. Ils doivent saisir l’opportunité de faire des stages puisqu’il est toujours possible de s’y planter et rebondir.

Quelle aura été ta meilleure expérience dans ton parcours Efapien?
Je pense que ce sera surtout celle-ci, l’armée de terre. C’est un stage vraiment intéressant et très demandé.


propos recueillis par Mathilde Barbier, étudiante en EFAP3


EFAP, l’école des métiers de la communication