Accueil > Archives 2005-2012 > Noémie, Pathé

image

Noémie Lauret est en troisième année à l’EFAP Lyon. Cette étudiante a trouvé un stage dans le nouveau complexe Cinéma PATHE de Vaise.

Quel a été votre parcours avant l’EFAP ?
J’ai fait la première partie de ma scolarité en France métropolitaine puis je suis partie à la Réunion en 2000. J’ai obtenu mon Bac Scientifique en 2005 et j’ai ensuite fait une première année de médecine à la Faculté de la Réunion. J’ai toujours aimé les sciences mais la branche médicale s’est avérée être plus fastidieuse que je ne le pensais… J’ai donc abandonné cette voie et suis rentrée en métropole, à Lyon, pour intégrer l’EFAP.

Pourquoi avoir choisi l’EFAP ?
J’ai connu l’EFAP par le biais d’une Efapienne et je me suis intéressée à cette école qui proposait une formation très diversifiée. Je n’avais pas d’idée précise de ce que je voulais faire comme études : il fallait que cela soit attrayant et c’est ce que j’ai trouvé dans l’EFAP. J’ai donc pris une grande décision en changeant totalement d’orientation (passer des sciences à la communication, pas très logique !) et je suis venue m’installer à Lyon.

image

Quels stages avez-vous déjà effectué ?
Depuis mes débuts à l’EFAP, que j’ai intégré en deuxième année, j’ai effectué plusieurs stages. Le premier était un stage de promotion chez Chérie FM Lyon, un stage passionnant, surtout pour un début dans le monde de la com’. J’ai ensuite été rédactrice d’interviews et d’articles pour le site web de l’EFAP. A la rentrée scolaire 2007, pour ma troisième année, j’ai été assistante attachée de presse à l’agence Bonne Réponse, l’agence d’une ancienne de l’EFAP (Nathalie Pradines). Et depuis janvier je suis en poste au Pathé Vaise, le nouveau complexe qui a ouvert ses portes à Lyon.

Comment avez-vous trouvé votre stage ?
J’ai trouvé ce stage grâce à Reine Roussel, ma responsable de stages à l’EFAP.

Quelles missions réalisez-vous actuellement au sein de votre stage ?
Mes missions au Pathé sont de développer l’offre aux entreprises. Le cinéma dispose en effet d’infrastructures particulières qui permettent d’organiser des événements comme des cocktails, des réceptions, des réunions ou des projections privées.
Le but de ma mission est de gérer avec Cécile Dumas, ma maître de stage, les opérations déjà prévues et de prospecter de nouvelles et potentielles entreprises. Je rédige donc des supports tels que des mailings et des newsletters pour l’envoi aux prospects.

Qu’est ce qui vous plait le plus dans vos stages ?
Au fil des stages, on précise de plus en plus ses envies et motivations par rapport à un type d’activités et de missions de communication. Ce qui me passionne le plus est d’être sur le terrain et de voir des choses différentes d’un jour à l’autre. Je n’ai pas d’a priori particulier par rapport à un des domaines de la communication, il faut juste que cela soit dynamique et qu’il y ait un contact avec les gens.

image

Que vous apporte l’EFAP durant vos études ?
L’intérêt majeur de l’EFAP est le mix entre les cours théoriques et la mise en pratique aux seins des entreprises. Le fait d’effectuer des stages permet d’acquérir une expérience professionnelle, ce qui nous donne l’avantage d’avoir une connaissance du métier quand on sort de l’école !

Qu’aimeriez-vous faire à la fin de vos études ?
Honnêtement, je ne sais pas encore ! J’attends de voir si mon stage de fin d’étude m’offre une opportunité particulière mais je n’ai aucun projet très précis pour l’instant. Je pense retourner vivre à la Réunion un jour et y travailler un moment, mais la métropole propose une plus grande offre d’emploi dans ce secteur alors je verrai bien ce que l’avenir me réserve !


Propos recueillis par Anaïs Beurois, EFAP 2


EFAP, l’École des métiers de la communication