S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > V au carré !

V au carré !

Rencontre avec Victorien et Valentin, deux étudiants en première année à l’EFAP. Ils nous invitent à leur soirée vernissage, un projet auquel ils ont pleinement participé.

Place Pey Berland, Place de la Bourse, Parc des expositions et partout ailleurs, Sara Matthews, photographe viticole new-yorkaise s’imprègne de la ville de Bordeaux et expose ses différentes oeuvres dans notre ville. Vendredi dernier, le vin était à l’honneur au Studio Deepix. Et, pour annoncer le lancement de Vinexpo 2015, Sara Matthews présentait son projet « Eye on wine » au public.

Un vernissage exceptionnel, un voyage unique autour des mille et un vignobles… « C’est assez inopportun de se voir proposer une telle offre de stage. Quand Marie Mahon, Responsable des relations entreprises, m’a expliqué le concept de l’organisation d’un vernissage, cela m’a tout de suite parlé » nous raconte Victorien. Une bonne surprise pour ces deux étudiants qui ont découvert un tout nouveau milieu. « Je ne connaissais pas le monde de la photo, mais j’ai tout de suite sauté sur l’occasion. C’est une superbe expérience et le secteur du vin m’a beaucoup plu » ajoute Valentin.

Une organisation pointilleuse et une mission en binôme qui a permis à nos deux compères d’apprendre à se connaître et à travailler en équipe.

Valentin précise : « On avait chacun des qualités distinctes et nos compétences se sont complétées. Ce travail en équipe s’est très bien passé. » Une force selon eux d’avoir pu partager des tâches où chacun a su se mettre en avant. Pour Victorien, cette expérience lui a véritablement ouvert les yeux sur l’importance d’une bonne gestion de son travail. « Je n’ai pas tellement de rigueur et j’ai beaucoup de mal à m’organiser. Heureusement que Valentin était là. Il m’a vraiment épaulé. A deux, c’est plus sympa et on se sent soutenu. »

EYE ON WINE

Dès leur arrivée, Victorien et Valentin ont dû s’imprégner de l’univers du studio et du projet, sans plus attendre. « Lorsqu’on est arrivé, la machine était déjà lancée. Le vernissage démarrait dans 2 mois et il fallait qu’on rentre tout de suite dans le bain. Les premiers jours étaient impressionnants, mais de fil en aiguille, on a pris le contrôle de la situation » explique Valentin.

De nombreuses tâches sont arrivées progressivement et les étudiants se sont progressivement adaptés à la cadence. « De l’envoi des invitations à la commande du vin et du traiteur, notre travail était bien réparti. On a commencé à créer une bonne relation avec la photographe. On a vite trouvé notre rythme et je pense qu’on a réussi à répondre à toutes les attentes. » Des missions plus diverses, les unes que les autres qui les ont amenés à repousser leurs limites.

En tant que véritables collaborateurs du Studio Deepix, Victorien et Valentin étaient au coeur de toute l’organisation de cette soirée, en contact permanent avec la photographe et les différents prestataires. « Avec toutes ces responsabilités, on s’est senti tout de suite plus épanouis. On nous a fait confiance dès le début » raconte Victorien.

Un succès pour cette soirée et des retours plus que positifs. Les deux étudiants ont accompli avec brio leur mission.

Alors qu’ils ne sont qu’en première année, cette première expérience professionnelle a été un véritable tremplin dans leur parcours et l’occasion pour eux d’en « apprendre beaucoup sur le terrain » selon Valentin. « On a été amené à toucher plusieurs aspects de la communication. Ce stage nous a beaucoup professionnalisé. Au cours de cette année, je me suis rendu compte que j’avais acquis plusieurs compétences qui m’ont permis de m’adapter à chaque situation. »

« Si l’on regarde notre évolution sur un an, le changement est perceptible. Un stage comme cela fait grandir, car on est au contact de personnes importantes » conclut Victorien.

Des étudiants épanouis et fiers du travail qu’ils ont accompli, prêts à affronter à nouveau l’immensité des métiers de la communication.

Marine Roussel – EFAP 4

Correspondante région EFAP Bordeaux

EFAP, l’école des nouveaux métiers de la communication

Publié le 23/06/2015

Vinexpo 2015 : Interview d’Elodie MAUDET

École de communication EFAP - Vinexpo 2015 : Interview d’Elodie MAUDET

REMISE DES DIPLÔMES DE L’EFAP BORDEAUX

REMISE DES DIPLÔMES DE L'EFAP BORDEAUX

École de communication EFAP - REMISE DES DIPLÔMES DE L’EFAP BORDEAUX

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle