S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Une belle rentrée solennelle

Une belle rentrée solennelle

Mardi 6 octobre 2009, au Centre des Congrès de la Cité Mondiale de Bordeaux, avait lieux la traditionnelle Rentrée Solennelle de l’EFAP Bordeaux.

Une belle rentrée pour la sixième promotionMardi 6 octobre 2009, au Centre des Congrès de la Cité Mondiale de Bordeaux, avait lieux la traditionnelle Rentrée Solennelle de l’EFAP Bordeaux. L’occasion de souhaiter la bienvenue au sein de l’Ecole à la sixième promotion d’Efapiens.

« Vous avez choisi la bonne voie. L’EFAP existe maintenant depuis près de 50 ans […] et ici, à Bordeaux, depuis six ans maintenant. Mais on a vraiment l’impression que l’EFAP Bordeaux à toujours existé, tant elle est dynamique, vivante et multiple ».
C’est par ce discours très apprécié que Monsieur Denis Huisman, Fondateur et Président des EFAP, a ouvert la cérémonie.
En ce mardi 6 octobre 2009, c’est dans le cadre agréable de l’amphithéâtre de la Cité Mondiale de Bordeaux qu’avait lieu la rentrée solennelle de la sixième promotion de l’EFAP. Un événement placé sous le signe de la bonne humeur et de l’échange auquel ont répondu présents, parents, professeurs, partenaires, et personnalités de la vie bordelaise.
« Vous avez fait le choix du cœur» à précisé ensuite Monsieur Serge Le Strat, Directeur Général du Groupe EDH, s’adressant directement aux élèves et aux parents. « L’EFAP est une famille, une école à taille humaine… »
Salué pour son dynamisme et son efficacité, Monsieur Guillaume Petit, Directeur de L’EFAP Bordeaux, a ensuite réaffirmé son implication et sa détermination dans la réussite des étudiants.
Ce fut alors à Monsieur Olivier Ossard, co-président de l’agence Publicis Activ et parrain de cette rentrée solennelle, de prendre la parole et de souhaiter ses meilleurs vœux de réussite aux étudiants.
« Vous avez la chance phénoménale aujourd’hui, de vivre à une époque ou les enjeux font que l’idée est en train de redevenir reine ».
Il termina son discours sur cette note d’optimisme, invitant l’auditoire à se diriger vers le cocktail donné en cette occasion. Un cocktail symbole d’intégration et d’échange, pour conclure cette agréable rentrée solennelle de l’EFAP Bordeaux.

Dans le cadre de cette soirée, nous avons interrogé Capucine Parias et Benjamin Pyugrenier, tous deux faisant partie de cette nouvelle promotion 2009. Quelles sont vos impressions à la suite à cette rentrée solennelle ?
Benjamin Puygrenier

C’est parfait, un peu stressant… Il ya du beau monde, c’est impressionnant. On sent vraiment l’esprit Ecole de Communication. On se dit que c’est une formation avec du contenu.

Vous connaissiez L’EFAP ?
Capucine Parias

Oui, bien sur, nous en avions entendu parler. Nous avons déjà des connaissances en EFAP 3. Personnellement, l’EFAP, c’est l’école que j’avais vraiment envie de faire. Car cela correspond aux domaines dans lequel j’ai envie de travailler.

Vous appréhendez cette rentrée ?
Capucine Parias

Un peu, forcément, surtout après une soirée comme celle-là. Mais on a aussi envie de découvrir la classe, le contenu des cours.

Vous allez participer au Week-end d’intégration ?
Benjamin Puygrenier

Bien sûr. On y est déjà inscrit. On attend ça avec impatience !

Nous avons également tenu à interroger deux professeurs de l’EFAP Bordeaux :
Marie Christine Cherruau, professeur de Relations Presse et Jacques Bardet, dont l’enseignement porte sur le monde de la presse.
Quelles sont vos impressions sur l’EFAP à la suite à cette sixième rentrée solennelle ?
Jacques Bardet

Et bien, j’enseigne ici depuis seulement trois ans… Mais j’ai l’impression qu’il existe une cohésion de plus en plus forte entre les professeurs et les étudiants.
Pour moi, c’est plus qu’une école, il y a un esprit de famille. Et j’ai vraiment plaisir à y participer…
On ressent vraiment que l’EFAP se porte garante d’un contenu et d’une crédibilité.

Marie Christine Cherruau
Ce que j’apprécie, c’est que l’on ressent une grande attente des étudiants, des parents. Les premières années dont je m’occupe, sont très positifs, il y a une bonne ambiance de classe.
Et puis ce qui frappe à Bordeaux, c’est de voir que l’équipe pédagogique a réussi à établir une vraie cohésion entre l’Ecole et les différents acteurs de la communication bordelaise.

Propos recueillis par Maxime Mothiron, EFAP 4.

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 13/10/2009

Don du sang, l’EFAP s’engage….

Noémie Grignon - ASMI

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle