S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Un stage engagé

Un stage engagé

Après avoir étudié la communication dans différents domaines, c’est au sein de la Ligue contre le cancer Gironde qu’Anaïs Alric, étudiante en troisième année à l’EFAP Bordeaux, a décidé de poursuivre son apprentissage.

Comment as-tu connu l’EFAP ?
C’est au lycée que j’ai souhaité m’orienter vers la communication. Après m’être renseignée sur l’EFAP via Internet, j’ai décidé de passer le concours d’entrée afin d’intégrer l’École en première année.


Cette année, tu effectues ton stage au sein de la Ligue contre le cancer à Bordeaux. Quelle était ta motivation pour effectuer ton stage dans une ONG indépendante ?
Attirée par le secteur de la santé publique, j’ai souhaité toucher du doigt la communication mise en place dans ses institutions. La Ligue contre le cancer Gironde est une association aujourd’hui reconnue d’utilité publique. Cette maladie, qui touche chaque année de plus en plus de personnes, est depuis quelques temps très médiatisée. Il m’a donc semblé intéressant de pouvoir m’investir dans cette cause qui nous touche tous.



Quelle est ta mission au sein de l’association ?
Cela fait maintenant 6 mois que je suis en stage à la Ligue contre le cancer Gironde. Tout au long de ce stage j’ai pu suivre les partenariats et aider à la création de manifestions et de nouveaux outils de communication. La recherche et le relationnel avec les bénévoles faisaient aussi partie intégrante de ma mission.


Étais-tu investie dans l’humanitaire avant d’intégrer ton stage ?
Je ne me suis pas investi dans l’humanitaire jusqu’à présent mais c’est une idée que je souhaite concrétiser prochainement. Je souhaiterais partir à l’étranger quelques mois pour m’investir auprès d’enfants et de femmes n’ayant pas ou peu accès à l’éducation.


Que t’apporte ce stage aussi bien sur le plan professionnel que personnel ?
D’un point de vue professionnel, ce stage m’a permis de découvrir et mettre en place une communication sensible : en effet, celle-ci doit être à la fois douce et impactante car nous devons toucher les malades, familles mais aussi le grand public.

J’ai trouvé cela très enrichissant d’un point de vue plus personnel puisque j’ai pu prendre du recul et de la distance face aux petits tracas du quotidien.


Quels sont tes projets après l’EFAP ?
Après l’EFAP, je souhaiterais partir à l’étranger pour découvrir une autre culture mais surtout améliorer mon anglais, ce qui est indispensable dans le domaine dans lequel nous souhaitons exercer.


Orphée SHUNGU - EFAP 3
Correspondant région EFAP Bordeaux

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 17/04/2014

Thaïs et le milieu équestre

EQUITATION

École de communication EFAP - Thaïs et le milieu équestre

Anaïs à la conquête de Shanghai

Shangai

École de communication EFAP - Anaïs à la conquête de Shanghai

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle