S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Tribunes de la Presse 2013 : jour 1

Tribunes de la Presse 2013 : jour 1

Durant trois jours, les 17, 18 et 19 octobre 2013, la trentaine de nouveaux élèves en troisième année de l'école de communication EFAP va effectuer une première mission au cœur d’un évènement phare de la communication et du journalisme : les « Tribunes de la Presse ». Initié par le Service des stages de l’EFAP Bordeaux en partenariat avec le Conseil régional d’Aquitaine, ce « stage de terrain » plonge les nouveaux étudiants de l'EFAP au cœur du monde professionnel. Retour sur ce premier jour de mission qui vient de s’achever.

Il est environ 8h30 lorsque les nouvelles têtes Efapiennes pénètrent au cœur du TNBA de Bordeaux, l’un des deux points clés de ces trois journées d’évènement, avec l’IJBA. Une fois les rôles bien définis, place à la distribution de T-shirts et autres badges d’accès aux salles et amphithéâtres. Il n’y a plus qu’à attendre 9h45 et l’ouverture des portes au grand public. De l’accueil des VIP et intervenants, en passant par la réception des groupes de lycéens, tout le monde est mobilisé et concentré pour sa mission, le tout dans une bonne ambiance. Le Service des stages de l’école de communication EFAP Bordeaux, en la personne de sa Responsable Marie Mahon, glisse quelques mots aux étudiants et leur conseille de vraiment « profiter de l’occasion pour apprendre et emmagasiner de l’expérience ».
Nouveaux étudiants en formation communication EFAP
Il est désormais 10h15, l’heure pour Alain Rousset, Président du Conseil régional d’Aquitaine, accompagné de Bernard Guetta, journaliste à France Inter, d’ouvrir l’évènement.
Lors d’une première conférence, c’est le thème de la censure envers les bloggeurs qui est évoqué. Tout autour de la planète, ces hommes et ces femmes informent et dénoncent les corruptions, dérives, des pouvoirs en places. Anne-Marie Mergier, journaliste et co-fondatrice du magazine mexicain « Proceso » a d’ailleurs profité de l’occasion pour lancer un vrai cri d’alerte auprès des spectateurs. Les risques qu’encourent les journalistes dans un pays comme le Mexique font froid dans le dos …
Conférence école de communication EFAP Bordeaux
Seconde conférence dans la salle Vitez du TNBA, à nouveau comble pour l’occasion, sur la censure vue de France en présence de Nicolas Brimo, journaliste et administrateur délégué du « Canard enchaîné ». Nombreuses ont été les questions sur le fonctionnement du journal, son autocensure, son aspect satyrique… dans un pays où « parler de censure est un luxe », comme le dit Nicolas Brimo. L’intérêt porté par l’audience était à nouveau à la hauteur des espérances de l’organisation.
Conférence Canard enchaîné EFAP Bordeaux
Il est désormais 14 heures, et le moment est venu de reprendre place au cœur de la grande salle Vitez, toujours aussi bien garnie. Cette fois-ci, le sujet n’est autre que « Nouveau médias, la fin des pressions ». Durant près de deux heures, les intervenants, qui sont des professionnels de la communication, présents que ce soit par téléphone, ou alors sur la scène, ont échangé et expliqué l’importance des réseaux sociaux dans le monde à l’heure actuelle. Exemple repris le plus fréquemment, le « Printemps Arabe ». Autre sujet phare présenté par Lucie Morillon, Jean-Marc Manach et Farnaz Seifi, l’espionnage via Internet. Un sujet qui, une nouvelle fois, a su capter l’attention du public.

Toujours en poste jusqu’à 18h, les étudiants en communication de l’EFAP seront à nouveau sur le pont dès demain et ce jusqu’à samedi après-midi. Demain, les ateliers mis en place à l’IJBA seront au cœur du résumé.

Matthieu Gruaz- EFAP 3
Correspondant région EFAP Bordeaux

Publié le 17/10/2013

Promotions 2013/2014

École de communication EFAP - Promotions 2013/2014

Tribunes de la Presse 2013 : jour 2

École de communication EFAP - Tribunes de la Presse 2013 : jour 2

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle