S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Thomas - STUDIO 54

Thomas - STUDIO 54

Rencontre avec un étudiant d’EFAP Lille 3, Thomas, 23 ans, en stage chez Studio 54.

Rencontre avec un étudiant d’EFAP Lille 3, Thomas, 23 ans, en stage chez Studio 54.Flore : Bonjour, Thomas ! À 23 ans, tu as intégré l’EFAP en 3e année. Qu’as-tu fait auparavant ?
Thomas :
J’ai passé mon BTS Banque en alternance au Crédit Lyonnais de Roubaix et à l’école au CFPB (Centre de Formation à la Profession Bancaire). Cette formation ne m’a pas beaucoup plu car le côté commercial était beaucoup trop important à mon goût, et la routine s’est très vite installée.

Flore : Pourquoi as-tu finalement choisi l’EFAP pour poursuivre tes études ?
Thomas :
En fait, au lycée, j’étais déjà intéressé par la COM’ et c’est donc tout naturellement qu’après mon BTS banque, je me suis redirigé vers ce secteur en intégrant l’EFAP. N’ayant pas trop de chemin prédestiné, cette école me convenait parfaitement car je pouvais avoir un aperçu général des métiers de la COM’ grâce aux nombreux stages proposés.

Flore : Quels stages as-tu effectué cette année ?
Thomas :
J’ai effectué mon premier stage chez FONISTO, une enseigne du groupe DECATHLON qui s’appelle OXYLANE, pour laquelle j’étais chargé du côté évènementiel. Même si ce stage ne m’a pas trop plu, j’ai persisté dans cette voix et j’ai donc passé l’entretien pour intégrer l’agence d’évènementiel STUDIO 54 basée à Roncq. Son issue a été positive puisque j’ai été retenu pour un stage de trois mois prolongeable.

Flore : Quelle est la spécialité de Studio 54 ?
Thomas :
De la conception à la réalisation, Studio 54 s’engage à concevoir un événement clé en main : Briefing, Création, Production, Repérage, Encadrement, Débriefing ...

image

Flore : Quelles sont les missions qui te sont confiées ?
Thomas :
Elles varient en fonction des évènements organisés par l’agence. Par exemple, pour la Foire Commerciale de Valenciennes, ma mission était plus tournée vers le commercial : j’ai démarché les potentiels exposants de manière à leur proposer un stand sur notre manifestation. Dans le cadre du stage, j’ai également participé au SAMEC (Salon de l’Evènementiel de la Communication et du Tourisme d’Affaire), je me suis chargé de concevoir et décorer notre stand et j’ai géré le relationnel avec d’autres professionnels du secteur. Nous avons également préparé la soirée de lancement d’une voiture à Marcq-en-Baroeul, mais aussi des soirées privées pour des entreprises (anniversaires, inaugurations …).

Flore : Pour l’instant, quel est ton bilan de stage à Studio 54 ?
Thomas :
Je suis très satisfait de ces deux premiers mois à Studio 54. J’y ai assimilé des connaissances précieuses qui me permettent de me rendre compte de toutes les ficelles du métier. J’ai également pu étoffer mon carnet d’adresse. L’équipe est très agréable et prête à me guider dans mes démarches professionnelles. C’est pourquoi je recommande ce stage aux autres étudiants intéressés par l’évènementiel.

Flore : As-tu déjà une idée pour ton stage d’EFAP IV ?
Thomas :
Non pas du tout, mais j’aimerais éventuellement m’orienter vers la presse écrite ou la presse audiovisuelle.

Flore : Et pour après l’EFAP ?
Thomas :
Je compte travailler à Paris ou à Londres car je pense que le marché du travail y est plus étendu. Ensuite, dans quel secteur, je n’en ai aucune idée, tout dépendra de mes futurs stages !

Flore : Un conseil à donner aux efapiens ?
Thomas :
Ce n’est pas vraiment un conseil mais plutôt une observation : même si l’investissement en temps est considérable, je pense que le jeu en vaut la chandelle et qu’à l’avenir toutes les connaissances acquises en stages nous resserviront.Propos recueillis par Flore Girard.

EFAP, l’école des métiers de la communication.

Estelle - RPL

Marine - Gazette du Nord-Pas-de-Calais

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle