S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Thaïs et le milieu équestre

Thaïs et le milieu équestre

Pour son stage de dernière année à l’EFAP Bordeaux, Thaïs a décidé de rester dans son domaine favori : le sport. Dans cette interview, elle nous présente en quelques mots ses missions pour les Jeux Équestres Mondiaux FEI ALLTECH™ 2014 qui se dérouleront du 23 août au 7 septembre 2014 en Normandie.

Pourquoi avoir choisi L’EFAP Bordeaux ?
Après un Bac ES, je voulais me diriger vers une formation concrète, professionnalisante et acquérir de l’expérience. J’ai trouvé l’EFAP Bordeaux qui m’a permis d’accomplir tout cela, car elle propose à la fois une partie théorique en cours en nous fait découvrir « LA » communication dans un sens très large et global.
L’EFAP Bordeaux permet d’acquérir des compétences dans beaucoup de secteurs (événementiel, digital, relations presse, journalisme, marketing, etc.). L’avantage de cette formation, c’est bien entendu les nombreuses périodes de stages tout au long des 4 années qui sont une réelle opportunité pour obtenir un vrai bagage en complément du diplôme.


Quels étaient tes précédents stages ?
J’ai effectué des stages différents mais toujours dans le milieu sportif. Mon premier concernait l’organisation du Jumping de La Baule (étape Coupe des Nations) dont je garde un souvenir unique. J’ai également fait deux stages dans deux agences de presse parisienne. Dans un cas il s’agissait plus de communication produit pour de grandes marques de sport, et puis dans l’autre c’était essentiellement pour le Tour de France à la Voile chez Effets Mer. La formation de l’EFAP est très globale et m’a également permis de développer mon intérêt pour le digital, ce que j’ai concrétisé par un stage dans une petite agence digitale bordelaise lors de ma troisième année.


Quel stage as-tu choisi pour ta dernière année à l’EFAP ?
Je savais que mon stage de 4ème était très important, je souhaitais donc trouver une structure avec des projets d’importance nationale ou internationale. J’ai finalement intégrer l’équipe des Jeux Équestres Mondiaux FEI ALLTECH™ 2014 en Normandie. C’est un événement d’ampleur mondiale qui se déroule tous les 4 ans en alternance avec les Jeux Olympiques et dont la dernière édition en 2010 s’est déroulée à Lexington aux Etats Unis. 500 000 visiteurs sont attendus sur 15 jours de compétition (du 23 août au 7 septembre 2014) et autour de 8 disciplines équestres. Pour vous donner un ordre d’idée, la France n’avait pas accueilli d’événement d’une telle importance depuis la Coupe du Monde de Rugby en 2007.

Quelles sont tes principales missions ?
Je travaille donc actuellement au sein du programme bénévole des Jeux. Mes missions sont principalement centrées sur la gestion et l’organisation de ce programme qui comptera lors de l’événement plus de 3 000 bénévoles.
Nous avons terminé la dernière période de recrutement fin février 2014. Au total, près de 4 000 entretiens d’environ 20 minutes ont eu lieu en Normandie, à Paris, ou par téléphone. Ainsi, j’ai contribué au bon déroulement des entretiens passés par les candidats qui se sont préalablement inscrits sur notre portail des bénévoles. J’ai donc assuré une partie de la coordination du centre de recrutement et j’assistais nos recruteurs eux aussi bénévoles dans leurs entretiens.

Depuis la fin des recrutements, j’ai pris part à la création d’organigrammes afin de donner un sens hiérarchique à chaque poste proposé. Par la suite, j’intégrerai également d’autres missions notamment pour organiser les animations prévues en direction des bénévoles pour réellement former une grande famille. Et durant l’événement, je serai Responsable Bénévoles pour la discipline du Concours Complet au Haras du Pin (dans l’Orne). C’est un stage de très longue durée, ce qui est un gros avantage pour prendre part à un projet dans sa totalité.

C’est vraiment très intéressant et motivant car j’ai été mise rapidement dans l’opérationnel et le concret. S’investir dans un tel événement ne peut être que bénéfique tant sur le plan professionnel que personnel. Les deux principaux avantages de ce poste au sein du programme bénévole sont tout d’abord la diversité des missions qui me sont proposées, et ensuite le fait que ce service est assez unique en son genre de par son importance, avec plus de 3 000 bénévoles qui seront le cœur des Jeux et qui feront de ces Jeux un événement exceptionnel.


Quels sont tes projets après l’EFAP ?
Mon projet après l’obtention de mon diplôme n’est pas encore fixé. Étant donné que je termine mon stage en septembre 2014, il m’est assez difficile de me projeter. Néanmoins, j’ai plusieurs idées dont celle de partir à l’étranger essentiellement pour améliorer mon anglais (qui dans ce secteur est devenu indispensable), mais également pour acquérir une expérience différente dans une autre culture. Une autre idée serait celle de me spécialiser dans un domaine en particulier pour compléter ces 4 années. Le digital ou la créa/graphisme… ou peut être tout en même temps !

Quels conseils pourrais-tu donner aux futurs Efapiens ?
Trouver des stages passionnants quitte à prendre son temps pour les trouver. C’est important de se sentir à l’aise et investi au sein des structures qui nous accueillent. Et puis tout simplement se donner les moyens de réussir que ce soit en cours ou en entreprise. Ça paraît peut-être facile à dire, mais quand on veut on peut ! Le travail est toujours récompensé, même si l’on ne s’en rend pas compte immédiatement.


Orphée Shungu - EFAP 3
Correspondant région EFAP Bordeaux

EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 17/04/2014

Charline construit son avenir

Architecture

École de communication EFAP - Charline construit son avenir

Un stage engagé

ENGAGEMENT

École de communication EFAP - Un stage engagé

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle