S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Pauline Bourbon et le cinéma

Pauline Bourbon et le cinéma

Rencontre avec Pauline Bourbon, en stage au sein de l’agence ÉCLA Aquitaine – agence régionale pour l’écrit, le cinéma, le livre et l’Audiovisuel à Bègles.

Peux-tu nous rappeler ton parcours à l’EFAP Bordeaux et ton intégration dans l’univers du cinéma ?
J’ai intégré l’EFAP Bordeaux en 2012 après l’obtention d’un BTS Communication et d’une Licence professionnelle « Chargé de communication et de Relation Client ». Après deux stages de longue durée (8 mois), je souhaitais (enfin !), en dernière année, lier mon intérêt et mon goût pour le cinéma avec mes études de communication. Après quelques recherches sur les structures en lien avec ce domaine dans la région bordelaise, j’ai découvert ÉCLA


Peux-tu nous en dire un peu plus sur cette structure ?
ÉCLA, c’est l’agence culturelle régionale en charge de l’Écrit, du Cinéma, du Livre et de l’Audiovisuel en Aquitaine.
Partenaire des professionnels, l’agence - attentive à l’économie et à l’aménagement culturel du territoire aquitain - est le moteur du développement des savoirs et des compétences en matière artistique, culturelle, patrimoniale et éducative. Elle est chargée de favoriser la promotion de ces secteurs (par la mise en place d’actions spécifiques de soutien), d’accompagnement et de valorisation des professionnels.
Par ailleurs, ÉCLA dispose d’une mission publique et à destination du grand public aquitain et agit, de ce fait, pour le développement de la création artistique en favorisant l’accès aux œuvres en veillant au développement et à la mixité des publics.


Quelles sont tes missions au quotidien ?
De façon globale, le pôle communication assure la promotion et la valorisation des programmes et projets menés par les services des deux départements (Écrit & Livre et Cinéma & Audiovisuel). Nous œuvrons aussi bien à l’information des professionnels et acteurs culturels sur les programmes proposés par l’agence (journées professionnelles, aides aux programmes, appels à projets ou à candidature) tout en communiquant auprès du grand public.

Pour ma part, j’ai la chance d’avoir une très grande variété dans mes missions.
Une majeure partie de mon travail est d’ordre rédactionnel : alimentation du site internet d’ÉCLA, articles pour la revue en ligne Éclairs mais également dans le cadre des RP : élaboration de communiqués et dossiers de presse. ÉCLA a tissé de forts liens avec la presse régionale mais également la presse nationale spécialisée. Ce travail de RP est primordial de par la diversité et la quantité des actions proposées, organisées et/ou soutenues par ÉCLA. Je consacre également du temps à des missions de créa, de graphisme et mise en page, pour des plaquettes, des cartons d’invitation, des flyers…

Ensuite, il y a les opérations ponctuelles événementielles : avant-premières, projections, master-class, c’est là le véritable lien avec l’univers du cinéma (relations avec les producteurs, réalisateurs, exploitants de salles etc.).
Pour exemple, nous organisions la semaine dernière une « master-class » par le réalisateur américain Abel Ferrara !


Tes précédents stages étaient-ils dans le cinéma et ont-ils eu un impact sur ton souhait de travailler dans le secteur du cinéma ?
Absolument pas ! J’ai eu la chance d’obtenir des stages très divers qui m’ont permis d’appréhender l’univers de la communication de manières différentes. J’ai effectué un stage de 4 mois dans une agence d’événementiel en charge de Préventica, un Congrès-Salon B to B sur la santé au travail et la maîtrise des risques professionnels. En troisième année à l’EFAP, j’ai intégré le Conseil régional d’Aquitaine durant 8 mois et à mi-temps au sein du pôle Agriculture, Développement durable et Tourisme, me faisant découvrir les rouages de la communication publique et politique.
C’est seulement cette année que je mets un pied dans cet univers, et j’espère le conserver encore un peu…


ECLA


Qu’est ce qui te séduit dans l’univers du cinéma ?
Loin du côté « bling-bling » et des paillettes qui lui sont souvent associés, le cinéma c’est avant tout, une industrie, des codes bien particuliers et de la passion ! C’est quelque chose qui ne s’explique pas, des émotions qui sont filmées puis partagées, des rencontres etc.


Comment as-tu trouvé ce stage ?
J’ai obtenu ce stage en postulant de façon spontanée auprès de Géraldine Arnoux qui travaille chaque année avec des étudiants de l’EFAP, grâce à la disponibilité et la durée du stage proposé.
Lors de ma rencontre avec Géraldine, je lui avais confié mon envie de ne pas me cloitrer et cantonner à une spécialité de communication. Ce stage est donc à l’image de ce souhait : la multiplication et la diversité des missions. Les projets sujets et autres pôles en communication font du poste que j’occupe depuis près de 8 mois, une fourmilière d’idées, de tâches et de projets à suivre en parallèle les uns des autres.


Quels sont tes projets pour l’avenir après l’EFAP ?
Cette expérience à ÉCLA me permet de préciser mon projet professionnel et d’affiner mes souhaits et envies en terme de communication. Il est certain que ceux-ci se tournent vers le domaine de la communication culturelle.
La culture est, selon moi, le secteur où les échanges, le partage ainsi que la mixité et la diversité des acteurs et des publics, sont en perpétuelle évolution et se réinventent jour après jour. Il correspondant à ma personnalité, mes envies et aux relations aux autres que je souhaite entretenir.

Ce qui est sûr, c’est que la maîtrise des langues (et notamment de l’anglais) est, à mon sens, indispensable pour travailler, dans le secteur du cinéma en particulier. J’aimerais ainsi dans les mois à venir, partir dans un pays anglophone afin de perfectionner mon anglais mais également découvrir d’autres cultures, modes de vie…
Et à mon retour, je souhaite intégrer un studio de production, un diffuseur ou l’équipe d’un festival, je l’espère !


Propos recueillis par Sophie Broches, EFAP 4

EFAP - L’école des métiers de la communication.

Publié le 13/05/2014

Les deux Lucille au Festival de Cannes

CANNES 2014

École de communication EFAP - Les deux Lucille au Festival de Cannes

Camille au Short Film Corner

Cannes 2014

École de communication EFAP - Camille au Short Film Corner

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle