S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Partir étudier à l’ étranger

Partir étudier à l’ étranger

Tous les ans, ils sont nombreux à tenter l'expérience d'un semestre ou d'une année scolaire à l'étranger.

Quels sont les avantages d’une telle expérience ou encore à quel moment est-il préférable de partir, bon nombre d’étudiants se posent encore la question. Pour mettre les choses au clair, rencontre avec Sophie-Caroline de Koning, “Directrice des affaires internationales du Groupe EDH”.

Après avoir travaillé à l’école de communication EFAP New York en tant que directrice, Sophie-Caroline est revenue s’installer à Paris pour prendre en charge le poste de « Directrice des affaires internationales du Groupe EDH ». Donner des élans internationaux, en privilégiant l’accès à l’anglais et favoriser au maximum les échanges avec de nouveaux établissements étrangers, tels sont ses principaux objectifs.

Quel est l’intérêt pour les étudiants de partir à l’étranger ?

Tout d’abord, cela nécessite une certaine ouverture d’esprit car partir à l’étranger implique la découverte d’une culture et d’un mode de vie différents mais aussi d’une nouvelle façon de travailler. La rencontre d’étudiants et de professeurs apportent une autre perspective des études ainsi qu’une vision différente du monde et des métiers de la communication, propre au pays. Les étudiants partent également dans le but de parfaire ou d’apprendre une langue. L’apprentissage dans le cadre d’une immersion dans un pays étranger est souvent plus appréciée et surtout plus efficace que de recevoir des cours de langues à Paris dans un environnement scolaire ! Partir à l’étranger relève aussi du challenge, les étudiants tentent l’expérience afin d’acquérir plus d’autonomie et d’indépendance notamment vis à vis du cocon familial. C’est une sorte de dépassement de soi-même, car c’est un dépaysement total.

C’est une expérience qui apporte autant à l’élève lui-même qu’à son parcours. Un séjour à l’étranger est toujours un apport valorisant sur le CV de l’étudiant.

Un autre point important, et que les étudiants oublient très souvent. Il est plus facile de partir à l’étranger durant son cursus universitaire car l’école facilite un grand nombre de démarches et surtout, les étudiants restent très encadrés.

Y a-t-il une période propice pour cette expérience ? Est-il plus favorable de partir une année ou un semestre ?

Toutes les périodes sont propices pour partir à l’étranger. C’est plus une question de maturité de l’élève, il doit se sentir prêt à partir, certains partent durant un semestre sur une destinations plus proche, avant de décider de partir un an de l’autre côté de l’Atlantique ! Ce qui est sûr, c’est qu’il est préférable de partir le plus tôt possible. Dès la deuxième année d’études, et de préférence plus d’un semestre, car c’est une période trop courte et généralement les élèves prolongent leur séjour ou, souhaitent renouveler l’expérience l’année d’après.

Cela constitue t-il un véritable atout pour les étudiants voulant travailler à l’étranger ?

Définitivement oui ! Mais attention, cela ne veut pas dire que les étudiants sédentaires ne puissent pas s’expatrier !. Néanmoins, une expérience à l’étranger reste un atout valorisant pour le CV. Cela montre que l’étudiant est curieux, ouvert, qu’il a su se remettre en cause en vivant une nouvelle aventure et qu’il s’est adapté à une situation différente et pas nécessairement facile. Un employeur saura toujours apprécier ce genre de profil.

Vous êtes “Directrice des affaires internationales du Groupe EDH”, votre fonction vous amène t-elle à voyager ?

Oui, et je le fais avec grand plaisir. C’est d’ailleurs un aspect important car il permet de développer le réseau international de notre école de communication. En effet, il faut parfois se déplacer pour aller à la rencontre de partenaires potentiels. C’est vrai que c’est toujours plus chaleureux et agréable d’avoir un contact “de visu” avec les personnes qui seront amenées à accueillir nos étudiants et c’est aussi important de voir l’environnement dans lequel ces derniers vont être encadrés. Ce qui est plus difficile en revanche, c’est de trouver un équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Par chance, on dira ça comme ça : Paris est une ville attractive, il est aussi astucieux de faire venir les partenaires à nous !

Pas de regret d’avoir quitté New-York ?

Sujet sensible…Oui, bien que cela fasse plus de cinq ans que je suis rentrée, il y a toujours un manque. Je serais prête à repartir demain. Mais Paris est une ville plaisante, et il fait bon vivre en France, la vie y est plus calme !

➜ Plus d’infos / des témoignages sur les cursus à l’étranger

Propos recueilli par Agathe Verguin

EFAP • école de communication depuis 1961

Publié le 22/10/2012

L’EFAP Bordeaux partenaire de la Région Aquitaine

École de communication EFAP - L’EFAP Bordeaux partenaire de la Région Aquitaine

Promotions 2012/2013

École de communication EFAP - Promotions 2012/2013

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle