S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Olivia Debarge - Hugo & Cie

Olivia Debarge - Hugo & Cie

Olivia Debarge, promotion 2005, est l' attachée de presse de la maison d’édition Hugo et Cie.

Optimiste, Lumineuse, Imaginative, mais aussi Vivifiante, Indépendante et surtout Accomplie… Who’s that girl ?

Deux yeux verts qui regardent attentivement. De longs cheveux bruns attachés en queue de cheval. Un petit accent qui nous change de la “parisienne attitude” … Tout simplement, Olivia est originaire de Biarritz, et a quitté sa ville natale pour se lancer dans les études supérieures. D’abord à la Défense dans une école de commerce. Mouai…nan. Tiens, les pages jaunes…Regardons « école de communication »… Chouette, il y a encore du temps pour passer le concours de l’EFAP, tant pis pour les autres. Voilà comment le hasard fit les choses, et Olivia passa les quatre années suivantes entre la rue Pierre Charron et Georges Bizet.

Ce qu’elle a aimé, c’est surtout la quatrième année, quand on présente des études de cas à de vrais professionnels, malgré le rythme des journées : stage et cours le soir « mais on s’habitue ! ». L’apprentissage de ces quatre années aboutit à un vrai projet, face à de vrais professionnels, avec de vraies problématiques, avec de vrais…Enfin que du concret quoi.

Pour Olivia : quatre années = quatre stages
- En première année, Oliva a eu l’occasion de faire un stage d’observation à la Fondation Cartier. Malgré beaucoup d’heures passées en compagnie de la photocopieuse, elle a pu apprendre les mécanismes d’une société, et a aidé à l’organisation de soirées liées à l’exposition.
- En deuxième année, un mois passé chez Edinov, au Guide des Relations Presses et de la Communication« c’était bien ? » « je suis vraiment obligée d’y répondre ? » « bon d’accord ». Nous passerons les détails.
- En troisième année, de janvier à juillet, Olivia a intégré la maison d’édition Odile Jacob. Là, Olivia a eu beaucoup plus de responsabilités : envoi de livres, réalisation des revues de presse… Une attachée de presse l’a prise sous son aile et lui a permis de participer à des lancements de livres, faire des relances, accompagner les auteurs aux émissions et télé et de radio (le must !), et organiser la logistique des rencontres et des dédicaces.
- Pour son stage de dernière année, Olivia a demandé de retourner chez Odile Jacob. Ça y est, elle a trouvé sa voie, un peu par hasard, c’est le monde de l’édition ! Olivia s’est laissée séduire par le contact des livres, de la culture, des journalistes, des auteurs et tant d’autres personnes. Pour son ultime stage, elle s’est dirigée vers les éditions J’ai Lu (qu’effectivement nous avons tous lu étant petit), chez Flammarion. C’était un stage totalement différent, car le livre de poche nécessite un tout autre traitement en matière de presse. Selon Olivia, c’était un stage très sympathique et complémentaire de ce qu’elle a pu faire auparavant.

Olivia au pays des livres... et dusport!
Après avoir été embauchée aux éditions Danger Public du groupe La Martinière, en septembre 2005, et après avoir créé toute la communication pour faire connaître cette petite maison, elle démissionne en apprenant qu’un poste d’attachée de presse sport est vacant chez Hugo et Cie. Elle rejoint alors la maison Hugo et Cie en décembre 2008, une maison qui sort environ 200 livres par an, et qui comporte un département sport très important. Olivia n’avait jamais imaginé travailler dans le sport mais « c’est une très belle surprise», et en plus il y a une « super ambiance! ». Hugo et Cie a la licence des grands clubs de foot, et publie donc des livres en collaboration avec eux. Avec la coupe du monde qui approche, il y a beaucoup de travail, et c’est un marché qui vend beaucoup !
Grâce à ses expériences, Olivia a appris à se renouveler, à proposer de nouvelles idées car il est aussi important de ne pas se lasser « faut s’éclater dans son travail ! ». Bien dit ! D’ailleurs, Olivia a proposé à une journaliste de ELLE de passer une journée avec un catcheur nommé, « Canon Ball le Bulldozer». Résultat : 4 pages dans le magazine. Ça, c’est de l’innovation !
Pour l’instant, Olivia aime son boulot et compte y rester pour le plus longtemps possible.

Trois conditions pour réussir en tant qu’attachée de presse ?« Etre passionné. Rigoureux… Aimer son travail, ah je l’ai déjà dit… Ah oui ! Etre POLYVALENT»

Propos recueillis par Lucile DOUCHIN, EFAP 1
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 30/04/2010

Pauline Liebens - Le Film Français

Anne-Laure Le Lidec - Editions Bussière

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle