S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Noémie Grignon - ASMI

Noémie Grignon - ASMI

Entretien avec Noémie Grignon, EFAP Paris 2008, présidente de l' ASMI, l' Association des Stagiaires de la Fonction Publique.

Le 16 novembre prochain, aura lieu à la Scène Bastille, 2 tables rondes autour du thème “Quel avenir pour les jeunes dans le secteur public”, organisé par l’ ASMI (Association des Stagiaires de la Fonction Publique) sous le haut patronage de Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur.

A cette occasion, nous avons demandé à sa Présidente, Noémie Grignon, de nous présenter ses activités…

Bonjour Noémie, en quelle année êtes-vous sorties de l’ EFAP et dans quelle filière étiez-vous ?
Je suis sortie de l’EFAP en 2008. J’étais en EFAP Com, filière que j’ai choisie car elle était en deux ans et me permettait de poursuivre après un IUT sans perdre d’années d’étude. L’alternance stage et cours me paraissait intéressante.

Que vous a apporté l’ EFAP ?
La possibilité d’effectuer un grand nombre de stage et donc de faire une entrée dans le monde professionnel avant la fin des études.
(C’est également à l’EFAP que j’y ai rencontré des amis aujourd’hui toujours présents à mes côtés).

Quelles sont vos activités actuellement ?
Aujourd’hui, je suis attachée de presse du préfet des Terres australes et antarctiques françaises. J’y gère les relations presse mais également les opérations de communication (exposition, partenariat) qui se déroulent à Paris.

Qu ‘est-ce que l’ ASMI ?
L’ASMI est l’association des stagiaires de la fonction publique. Je l’ai rejointe lors de mon stage au ministère de l’Intérieur. La marraine de l’association, Astrid Filliol (conseillère en stratégies de communication pour le secrétaire général du ministère de l’intérieur) m’a convaincu de l’importance de savoir se fédérer pour obtenir satisfaction sur certaines revendications (dans le cas de l’ASMI : obtenir une gratification de stage égale à celle du privé et un statut harmonisé pour l’ensemble des stagiaires de la fonction publique) mais également se fédérer et travailler en réseau pour une meilleure efficacité grâce à l’entraide.

Quels sont vos rôles dans l’association ?
Je suis actuellement Présidente de l’ASMI. Nous travaillons tous pour une meilleure (re)connaissance du statut de stagiaire dans la fonction publique ; cela passe par l’organisation de débats, de rencontres, et par l’accompagnement des nouveaux stagiaires. Nous participons également au comité des stages mis en place par Valérie Pécresse.

Quelles sont les avancées que vous avez obtenues ?
L’ASMI a réussi à se faire entendre du gouvernement et se félicite de la parution du décret paru en juillet 2009 permettant aux stagiaires de la Fonction Publique d’être gratifiés mensuellement à partir de quarante jours de stage, et à hauteur de 12.5% du plafond de la sécurité sociale. Cet alignement de la fonction publique sur le secteur privé est une très bonne nouvelle pour l’ASMI.

Il y-a-t il d’autres combats ?
Naturellement l’ASMI souhaite aller plus loin et travaille pour que la diversité ne soit pas qu’un mot vain mais une vérité qui se vérifie dans le recrutement de la fonction publique. L’ASMI tente également d’accompagner ses membres jusqu’au premier emploi (séance de coaching RH proposée, offres d’emplois et de stages diffusées au réseau…)

Quel message voulez-vous transmettre aux efapiens ?
Il est important durant les années d’études de nouer des relations fortes et sincères avec les autres élèves et avec les professionnels qui nous accompagnent au sein de l’efap et dans nos stages, car toutes ces personnes sont le début d’un réseau professionnel souvent décisif dans une carrière naissante.

Accès au site de l’ ASMI
EFAP, l’école des métiers de la communication

Publié le 19/10/2009

Une belle rentrée solennelle

L’EFAP Lyon au Grand Prix de Tennis de Lyon

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle