S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Mylène Decaix, en stage à la Préfecture du Rhône

Mylène Decaix, en stage à la Préfecture du Rhône

J'ai toujours aimé la politique...

Etudiante en 3ème année à l’EFAP Lyon

Pourquoi avoir postulé dans ce secteur ?
J’ai toujours aimé la politique. Quand j’étais plus jeune, je voulais en faire mon métier. Ce stage était le moyen de concilier la communication et mes premiers amours.

De plus, j’avais rencontré en 1ère année Aurélie Bellemin, Responsable communication de la Préfecture du Rhône, alors que je l’interviewais au sujet du métier d’Attaché de presse en institution publique.

Elle transmettait tellement de passion que j’ai tout de suite eu envie de travailler avec elle.  

Quelles sont tes missions ?
Je suis Attachée de presse. Je travaille donc sur la revue de presse quotidienne, je rédige des communiqués, des invitations, des dossiers de presse et je me suis chargée de créer différents fichiers de contact.

Je suis aussi présente lors des conférences de presse pour accueillir les journalistes. Sur place, je prenais des photos du Préfet pour les archives de l’institution.
Bien sûr, lorsque la préfecture reçoit les ministres qui se déplacent, j’étais présente pour aider à l’encadrement.

En temps calme, je gérais les sollicitations des journalistes. Ce n’est pas une mince affaire car il y a tout un protocole à respecter avant de pouvoir communiquer sur le sujet.  

Ton meilleur souvenir ?
La visite de Brice Hortefeux qui est venu à Lyon suite à l’assassinat du jeune Amar Guellati. Même si le contexte n’était pas réjouissant, c’était une expérience unique. En plus il m’a serré la main deux fois !  

Tes projets ?
J’ai trouvé ma voie et je souhaite désormais me spécialiser dans la communication publique et le marketing territorial. Actuellement, je recherche une agence dans ce domaine sur Lyon pour la 3ème année. Professionnellement, j’envisage de travailler dans un Ministère.  

Quels conseils donnes-tu aux éfapiens ?
Il faut bien choisir son stage et veiller à définir clairement les conditions de travail et les missions. Ceci afin d’être sûre de remplir les objectifs que l’on s’est fixés et ne pas être déçue…
Finalement les 4 ans passent très vite et l’on se rend vite compte qu’on ne fera jamais assez stage !  
propos recueillis par Alice NIQUET, étudiante en EFAP3
EFAP, l’école des métiers de la communication

Céline Gas et Anne-Laure Fogliani, Consultantes Presse chez Amalthéa

Laurence Tricot Coutet, Culture Professionnelle et Marketing

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle