S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Miss Bordeaux

Miss Bordeaux

Rencontre avec Agathe Delmas et Perrine Ouadghiri, deux étudiantes d'Efap 3 en stage au sein du Comité Miss Bordeaux.

Quel a été votre parcours avant ce stage ?

Perrine : J’ai d’abord validé un BTS Communication à Cholet, durant lequel j’ai pu faire des stages dans le domaine des relations presse. Je suis arrivée à l’Efap Bordeaux directement en 2ème année. J’ai effectué un stage pour le compte du complexe Megarama de Bordeaux où j’ai participé à l’organisation de Miss Valentine. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Patrick Bachey, qui est mon maître de stage actuel. Durant ce premier stage, je me suis occupé de la mise en place des avant-premières, notamment en démarchant des partenaires.

Agathe : Après un baccalauréat ES, j’ai passé le concours de l’Efap pour intégrer l’École en première année. Mon stage d’Efap 1 s’est déroulé au sein de la Foire de Bordeaux, où j’étais chargée d’écrire des communiqués pour le compte de l’organisation. Lors de ma deuxième année, Marie Mahon, Responsable des stages de l’Efap Bordeaux, m’a mise en relation avec l’APACOM afin de participer à l’organisation de la Nuit de la Com.

Comment avez-vous trouvé ce stage ?

Perrine : Grâce à mon stage d’Efap 2, j’avais fait la connaissance de Patrick Bachey. Nous avions sympathisé, et j’ai décidé de déposer ma candidature pour ce stage de 3ème année.

Agathe : C’est en discutant avec Perrine que l’idée m’est venue. J’ai donc également postulé auprès du Comité, en accord avec le Service des Stages de l’École, et j’ai été retenue.

Comment se déroule votre stage ?

Perrine : j’ai débuté au mois de septembre 2011. Ma première mission a été de participer à l’organisation de Miss Aquitaine, en vue de la grande émission des Miss France qui s’est déroulée en décembre dernier.

Agathe : J’ai rejoint Perrine au mois de janvier. Actuellement nous travaillons sur l’élection de Miss Bordeaux 2012, dont l’élection aura lieu le 31 mai 2012. En parallèle, nous organisons une pré-sélection pour le concours de Miss Campus Chartrons.

Pouvez-vous nous décrire vos missions au sein du Comité ?

Perrine et Agathe : Au début du stage, il s’agissait principalement de gérer les réseaux sociaux, via la page Facebook de Miss Bordeaux pour faire connaître l’événement.

Avec l’avancement du projet, notre rôle a évolué : nous gérons par exemple les candidatures des participantes et travaillons pour entretenir un lien avec les anciennes participantes qui voudraient éventuellement retenter leur chance.

La recherche de partenaires pour l’organisation de l’événement est aussi l’une de nos missions. Nous touchons ainsi à peu près à toutes les composantes de l’événementiel.

Quel est l’aspect de votre stage qui vous plaît le plus ?

Perrine et Agathe : Globalement, notre maître de stage nous laisse une autonomie complète dans nos journées. C’est une liberté très agréable. Le fait que la structure pour laquelle nous travaillons ne soit pas une entreprise « classique », avec des services, de la hiérarchie, renforce le côté plaisant du stage.

Quels sont vos projets ?

Perrine : je me vois travailler plus tard dans les relations presse dans le milieu de la culture comme la mode ou le design. Pour mon stage d’Efap 4, je souhaiterais le réaliser au sein d’une entreprise plus « conventionnelle », car même si la liberté de mon stage actuel est très plaisante, j’ai conscience qu’il s’agit d’un cas isolé et que nous devons être habitués à dépendre d’une hiérarchie.

Agathe : Après mes 3 stages dans l’événementiel, j’aimerais un peu changer d’horizon. Un de mes projets professionnels serait de travailler dans la communication au sein de la Fonction Publique dans le domaine de la sécurité. Pourquoi ne pas effectuer mon stage de 4ème année dans ce secteur ?

Maxime Dufour – EFAP 2
Correspondant région EFAP Bordeaux

Publié le 15/03/2012

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle