S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Michèle Walter-Canales, attachée de presse à la Mairie de Bordeaux

Michèle Walter-Canales, attachée de presse à la Mairie de Bordeaux

Entretien avec Michèle Walter-Canales, attachée de presse à la Mairie de Bordeaux, promo EFAP Com' 1988.

Marc Lamoureux : Michèle Walter-Canales, pouvez-vous nous décrire concrètement votre travail au sein de la mairie de Bordeaux ?Michèle Walter-Canales : Cela consiste à informer les journalistes afin d’accompagner les mutations de la ville, valoriser les nombreuses actions municipales du maire et de son équipe, les expliquer, rappeler le rôle de la mairie, son champ de compétences et mettre en valeur ses actions au service des habitants de la commune et de ses visiteurs.
L’objectif étant de faire aimer la ville de Bordeaux, rendre ses habitants fiers d’y habiter et donner aux visiteurs l’envie de revenir.
Il s’agit de bâtir des relations de confiance avec les journalistes en envoyant des informations fiables au bon moment. J’aime ce travail où l’on rédige beaucoup –communiqués, dossiers, mails – avec beaucoup de contacts téléphoniques, d’organisation de rencontres avec la presse, de relations humaines. Parallèlement, à mon arrivée dans le service de presse/communication de la mairie de Bordeaux il y a quatre ans et demi, j’ai commencé par… de la communication interne. En effet, j’ai souhaité que les communiqués envoyés à la presse soient d’abord adressés en interne grâce à l’intranet car je crois vraiment que plus l’information est partagée, plus elle a de pouvoir.

image

MLX : Est ce que vous rêviez de faire ce travail lorsque vous étiez étudiante à l’EFAP ? MW-C : Effectivement je voulais travailler dans la communication. Je voulais également allier ce secteur d’activité avec les langues étrangères que j’avais étudiées auparavant. J’ai commencé par travailler dans le secteur privé, d’abord en entreprise puis en agence.

MLX : Quel souvenir conservez vous de l’EFAP ?MW-C : Un bon souvenir, même si je redoutais un peu de rejoindre une école privée après plusieurs années d’études à l’université. Il régnait une bonne ambiance dans l’école et je me souviens que la dernière année était très intéressante avec le système des stages pendant la journée et les cours le soir. Cela dit, c’était plus difficile de continuer à faire autre chose à côté (je jouais au volley-ball en compétition). Je signalerai aussi la bonne qualité des intervenants. Le tout cumulé n’a cessé de me conforter dans ce que je voulais faire.

MLX : Quelles sont d’après vous les qualités requises pour être un bon communicant ? MW-C : On a déjà dû vous le dire et vous le redire… il faut être très rigoureux, fiable, avoir une bonne expression orale, de bonnes qualités rédactionnelles, savoir s’adapter à toutes sortes de situations, savoir anticiper. La créativité et la curiosité sont aussi des qualités appréciées dans notre domaine. Et dans un métier où les gens que l’on rencontre sont plutôt extravertis, il est préférable de l’être aussi. Plus particulièrement en relations presse, la réactivité est indispensable. Puis chaque poste évolue avec l’expérience et l’énergie de chacun.

MLX : Où vous voyez-vous dans quelques années ? MW-C : Active, toujours dans la communication. Peut-être à Bordeaux, peut être pas. Qui sait ? C’est un domaine professionnel où l’on peut aussi s’amuser, inventer, apprendre. J’aime écrire, imaginer des nouvelles façons de traiter les informations. Ce métier peut paraître superficiel parfois, mais si on le pratique avec honnêteté et franchise, il contribue à la bonne santé économique des entreprises, en confortant leur bonne image.

MLX : Quel est votre livre favori ?
MW-C : Comment peut-on avoir un livre favori ? Je lis surtout la presse et je gère aussi une « PME familiale », ce qui laisse peu de temps pour lire beaucoup de livres. J’ai quand même eu beaucoup de plaisir à relire récemment

24 heures de la vie d’une femme de Stefan Zweig, ou Le Parfum

de Patrick Süskind… ce qui rejoint -par hasard- mes origines germaniques…

Entretien réalisé à la Mairie de Bordeaux, le 12 mars 2007.image

La communication face à son avenir

Trouverlapresse.com

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle