S'inscrire
en ligne
Demander une documentation Nous
contacter

Accueil > Actualités de l'efap > Marie-Charlotte Chevalier & Stéphanie Bonnamour, Attachées de Presse

Marie-Charlotte Chevalier & Stéphanie Bonnamour, Attachées de Presse

Diplômées en 1999, même passion pour les relations presse...

Deux efapiennes diplômées en 1999.

Leurs chemins se séparent à la sortie de l’école. Elles se retrouvent, aujourd’hui, pour gérer ensemble le pôle relations presse de l’agence Communiquez.

Parlez-moi de vos parcours :
Marie-Chalotte :
A la sortie du bac, j’avais très peu d’idées, j’ai donc choisi d’aller en fac de droit pour bénéficier d’une formation générale. Au bout de quelques mois, je me suis rendue compte que j’avais envie d’une formation courte et semi professionnelle.

L’EFAP m’a séduite par le réseau de professionnels qu’elle possède et par son organisation qui alterne cours théoriques et stages en milieu professionnel. Un vrai plus.

Passé le diplôme, j’ai décidé de larguer les amarres pour partir à l’étranger. Direction le Mexique, New York… Pour finir par le Vietnam. A mon retour, j’ai été assistante de chargé de projets pour l’agence Michèle Neyret Communication.  Au bout de quelques années d’expérience, un poste d’attaché de presse senior, m’a été proposé.

Stéphanie : Avant d’entrer à l’EFAP, j’ai obtenu, avec mention, un BTS communication des entreprises pour ensuite prolonger mes études d’une année, par une mise à niveau en infographie. À la fin de mon parcours étudiant, l’EFAP m’a mise en relation avec Codemasters.

Cet éditeur de jeux vidéo souhaitait, sur le plan national et international, la mise en œuvre d’une stratégie de relations presse. J’ai été sélectionnée pour mener à bien cette mission pendant près de six ans. Après un passage de huit mois chez Brainstorming, j’ai été choisie comme Attachée de presse de l’agence Communiquez.

Comment vous êtes-vous retrouvées chez Communiquez ?
M.C.C. :
Nathalie Cayuela a transmis mes coordonnées à Florence Verney-Carron qui a eu envie de me rencontrer. Déjà en poste, je ne cherchais pas spécialement. Mais lors de mon   entretien, j’ai eu un coup de foudre professionnel. Une évidence. J’ai tout de suite eu envie de rejoindre l’équipe.

S.B. : Pour moi, c’est l’EFAP qui m’a contacté pour me signaler que l’agence cherchait une attachée de presse. Le poste m’attirait et j’ai postulé !

Parlez-moi de votre poste d’attachée de presse…
S.B. :
C’est un métier formidable par sa réflexion stratégique, la diversité de sujets et la richesse des personnes rencontrées. J’ai le plaisir de gérer aujourd’hui les relations presse d’Éovi Mutuelle Présence, du salon Équita’Lyon, de GL Events pour ne citer qu’eux… Des univers totalement enrichissants tant sur un plan personnel que professionnel.

M.C.C. : C’est aussi un drôle de métier où l’on s’amuse beaucoup, où les responsabilités sont gratifiantes et où la confiance prestataire/client est un moteur tout comme le stress.

Stéphanie, vous avez travaillé en service intégré à Codemasters, aujourd’hui vous êtes en agence. Quelles sont les différences ?
S.B. :
Ce sont 2 manières de travailler très différentes l’une de l’autre avec des approches aussi performantes l’une que l’autre. Le point fort de la première : une très grande réactivité, une excellente connaissance de l’entreprise, de ses produits, de la presse spécialisée.

En agence, l’attaché de presse se nourrit de la culture de chacun de ses dossiers, de chacun de ses contacts presse pour être en mesure de répondre à chacune des problématiques rencontrées par son client.

Une journée Type ?
M.C.C. :
La matinée débute par une prise de connaissance de l’information : nous pigeons l’ensemble de la presse régionale et nationale pour réaliser une revue de presse pour nos clients mais aussi pour les collaborateurs de l’agence.

S’en suit la rédaction de communiqués de presse, les conférences de presse, les réunions internes, les briefs clients et les « coup de feu »…

Un conseil pour les futurs diplômés ?
M.C.C. :
Bien avoir en tête que l’on a seulement 4 ans avant de faire son entrée sur le marché du travail, donc ne pas perdre de temps. Il faut aussi développer son relationnel, rester humble et mettre en avant sa volonté de bien faire. Enfin, les métiers de la communication sont interdépendants, être polyvalent constitue un avantage certain.

S.B. : Mettre à profit les expériences que l’on retire lors des stages. Si l’on n’a pas d’idée précise, il faut effectuer ses stages dans différents domaines afin de cerner ce qu’il nous plait ou non afin d’affiner ensuite ses expériences.

Agence Communiquez – 45 quai Rambaud 69002 Lyon - http://www.communiquez.fr
propos recueillis par Alice NIQUET, étudiante en EFAP3
EFAP, l’école des métiers de la communication

De nouveaux locaux à l’EFAP Lyon !

Alexandra Ruzza, Chargée de communication à la Marine Nationale

Téléchargez une documentation

Sélectionnez les documents de votre choix :

La Plaquette Grande Ecole est identique pour tous les campus; il en est de même pour la Plaquette Admission parallèle